Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 22 octobre 2006

La pieuvre invisible



Regardez bien : là, devant vous, sur le petit rocher couvert d'algues il y a une pieuvre. Vous la voyez ???

Non bien sûr ...

A la fin de la vidéo regardez bien le ralenti arrière. Etonnant, non ?

Ca paraît pas vrai. Pourtant, moi, j'en ai vu une en plongée cet été à Moorea, et il a fallu que j'aie le nez dessus pour la voir. Elle avait très exactement la couleur et la texture du corail rouge dans lequel elle s'était réfugiée. Exactement comme dans la vidéo visible dans cet article.

Mais là, sur cette vidéo, ça paraît pas vrai ...

Pour en savoir plus :
1. Octopus (Wikipedia)
2. Sea Chameleons (PBS)
3. The Indonesian Mimic Octopus (Thaumoctopus mimicus) Sulawesi (Google video)
4. Cool New Octopus Camouflage & Locomotion Observed (2%)
5. Cephalopod Links (Marine Education Society of Australia)

Crédit vidéo : sleeboss via Wohba!

2 Comments:

Blogger Patrick said...

Vraiment stupéfifiant ! On se demande vraiment comment l'évolution peu arriver à fabriquer de tels systèmes de camouflage !

dimanche, 22 octobre, 2006  
Blogger claire said...

Hum...Heureusement ça ne semble pas se passer très en profondeur...je ne souffrirais pas d'un gros différentiel de pression en remontant trop brutalement à la surface...Je n'ai jamais fait de plongée mais....Je sursaute très facilement de surprise...là je m'imagine avalant de grosses bulles d'air, palmant comme une malade pour échapper à la chose dont je ne saurais même pas ce que c'est au final...Moi je suis bien de la génération perdue qui a frémi devant les dents de la mer! Mais dis donc...et les cigales de chez nous elles sont pas mal non plus question camouflage!

dimanche, 22 octobre, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home