Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 18 octobre 2006

Le SH066 me brouille l'écoute !

SH066

Vous êtes dans le TGV, bercé par le bruit du train qui fonce dans la nuit. Vous vous laissez glisser très progressivement dans une douce torpeur cotonneuse. Un bien-être sirupeux vous envahit ...

Et, soudain, l'insupportable sonnerie personnalisée d'un portable résonne dans la voiture : "Tagada Tsoin Tsoin!". Et puis ensuite, l'encore plus insupportable conversation, à haute et intelligible voix, d'autant plus haut perchée que le correspondant est dans un tunnel ou quelque chose d'approchant : "T'es où, là ?" "Parle plus fort, ça passe très mal !" "Hein ? Quoi ? Tu peux répéter ?" ... Je vous fait grâce de la suite.

C'est là qu'on comprend ce que c'est que de ressentir des pulsions meurtrières, et on comprend tout à fait la notion de "circonstances atténuantes" si souvent évoquées dans les cours d'assises.

Heureusement vous êtes équipé d'un SH066, le "portable killer". Vous le dégainez silencieusement, et vous appuyez sur le bouton. Et hop, comme par magie, toutes les communications de portable sont désactivées dans un rayon de 10 à 15 mètres.

L'autre, là, il raccroche d'un air dépité, sans savoir que son écoute a été brouillée par le SH066.

S'il l'avait su, il aurait pu s'exclamer : "Le SH066 me brouille l'écoute !"

(Eh oui, je le confesse, il y a bien une contrepèterie !)

Pour en savoir plus :
1. New GSM Jammer Looks Like a GSM Cellphone (CellularOnline)
2. SH066P handheld (Global Gadget)

Crédit photo : CellularOnline

4 Comments:

Blogger Jack said...

Le téléphone portable est l’invention la plus géniale du XXème siècle avec le web et les ordis. et un tas d’autres choses : mais il ne faut pas en abuser tout comme de la TV, des ordis, du Web et des blogs...
Çà fait gagner énormément de temps à tout un tas de professions et çà sauve aussi des vies : lorsqu’il y a un accident il ne faut plus des heures pour appeler du secours, quelque soit l’endroit où l’on se trouve.
Mais un restaurant italien avec 60 convives qui téléphonent c’est insupportable (je l’ai vu de mes yeux, au moment où j’ai « photographié » la salle je devais être le seul qui ne téléphonait pas !!!).
Il faut apprendre à éteindre cet impertinent.

jeudi, 19 octobre, 2006  
Blogger Patrick said...

Ce qui me brouille l'écoute très fort, c'est la priorité souvent donnée à un appel téléphonique par rapport à la personne qui est devant vous et qui a pris la peine de se déplacer pour vous voir...

vendredi, 20 octobre, 2006  
Blogger Philippe Piriac said...

@Patrick

Tout à fait d'accord avec toi. proprement insupportable.

souvent
- celui qui ne prend pas le soin de débrancher leur télephone lorsqu'un ou plusieurs adjoints sont dans leur bureau et qui interrompt sur le champ une discussion importante pour eux ( au profit de l'épouse ou du chef, sur un sujet généralement futile) - est souvent les meme que celui qui s'empresse de l'éteindre en entrant dans le bureau de son hiérarque

Un indicateur du respect réel qu'on donne aux hommes?

@luc: ne faut il pas s'attendre à ce que du coup tous ces interrompus, passent leur voyage à essayer encore et encore...? et foutent encore plus le b..l dans le train?

samedi, 21 octobre, 2006  
Blogger Philippe Piriac said...

Bon en français relu maintenant

@Patrick

Tout à fait d'accord avec toi. proprement insupportable.

souvent
- celui qui ne prend pas le soin de débrancher son télephone lorsqu'un ou plusieurs de ses adjoints sont dans son bureau et qui interrompt sur le champ une discussion importante pour eux ( au profit de l'épouse ou du chef, qui fait l'intrus sur un sujet généralement futile)
- est souvent les meme que celui qui s'empresse de l'éteindre en entrant dans le bureau de son hiérarque

Un indicateur du respect réel qu'on donne aux hommes?

@luc: ne faut il pas s'attendre à ce que du coup tous ces interrompus par le SHO66, passent leur voyage à essayer encore et encore...? et foutent encore plus le b..l dans le train?

samedi, 21 octobre, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home