Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 5 février 2007

Plus ça va, moins j'aime le foot !

arbitre

Hier après midi. C'est dimanche. On est en Dordogne et il y a un match de foot. Il y a un match de foot de deuxième division de district qui oppose Beauregard-de-Terrasson à Payzac.

Il fait beau, il y a un grand soleil. Gérard Bauban, 57 ans est arbitre de touche bénévole pour ce match qui oppose deux villages. La rencontre se termine par un match nul, 2 à 2. Une fois le match terminé, Gérard se change et prend la route pour rentrer chez lui.

Soudain, il s'aperçoit dans son rétroviseur qu'il est pris en chasse par deux supporters fous furieux qui foncent sur lui en voiture. Il conduit d'une main assurée, mais les deux connards lui font une queue de poisson. Comme ces deux crétins de 20 et de 21 ans ne savent pas vraiment bien conduire, ils font un tonneau sur la chaussée devant Gérard.

Gérard, lui, il a 57 ans. Il est d'une génération où la solidarité est un mot qui a encore du sens. Alors, au lieu de fuir lâchement, il s'arrête et s'approche de la voiture des deux jeunes racailles pour leur porter secours.

Que vont faire les "djeuns" ? Le remercier pour son aide ? Non, à deux, ils bourrent de coup cet homme de 57 ans et lui mettent la tête au carré, et puis ensuite ils s'en prennent à sa voiture à coup de pied, cassant les essuie-glace et les rétroviseurs.

L'arbitre bénévole sera mené à l'hôpital de Brive-La-Gaillarde. Là, sa femme lui dira au téléphone : "Surtout tu arrêtes de faire l'arbitre, sinon c'est moi qui m'en vais."

Plus ça va, moins j'aime le foot.

Pour en savoir plus :
1. Un arbitre agressé par des supporters à qui il portait secours (Le Monde)
2. Un arbitre bénévole agressé en portant secours (LCI)
3. J'aime pas le foot ! (Chez Luc)

Crédit photo : Foot citoyen

3 Comments:

Blogger Patrick said...

Vive le Rugby...

lundi, 05 février, 2007  
Blogger Jack said...

Ben quoi l'est gonflée sa femme, s'il aime le gnons c'est son droit à l'arbitre amateur.

Je vous réinvite à rererevoir "A mort l'arbitre" Ce film déjà ancien n'a toujours aucune ride.

"Les cons çà osent tout, c'est même à çà qu'on les reconnait" Audiard les totons flingueurs.
J'ajouterais : ils sont inoxydables.

mardi, 06 février, 2007  
Blogger cécé said...

c'est ce qu'on appelle l'esprit sportif!!!!!!!
ça fait peur!

mardi, 06 février, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home