Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 2 février 2007

"Alouli 3annou kalam" par Haifa Wehbe



Ce vendredi, je vous entraîne dans les sortilèges de l'Orient, dans l'Arabie envoûtante ... Je vous propose de regarder Haifa Wehbe chanter "Alouli 3annou kalam" sur la chaîne de TV libanaise LBC, à l'occasion de l'élection de Miss Liban 2004.

Vous allez voir, ça ébouriffe !

Si vous êtes tombés sous le charme de Haifa Wehbe, vous pouvez voir des clips de ses autres chansons ici et ici.

Les vidéos du vendredi :

Les cinq dernières :
1. "Le Merle" par Norman McLaren (26 janvier)
2. "165 Star Oasis" par Scott Draves (19 janvier)
3. "Extremis" par HAL (featuring Gillian Anderson) (12 janvier)
4. "Tom's diner" par Suzanne Vega (à capella) (5 janvier)
5. "Dinner for One" par Freddie Frinton et May Warden (29 décembre)

Le top dix :
1. "Where The Streets Have No Name" par U2
2. "Come together" par Do As Infinity
3. "Cherish The Day" par Sade
4. "Behind" par Laquer
5. "Must Be Dreaming" par Frou Frou
6. "Fire" par Jimi Hendrix
7. "Dream On" par Depeche Mode
8. "Tom's diner" par Suzanne Vega
9. "So What" par Miles Davis
10. "Are You Going With Me?" par Pat Metheny

Crédit vidéo : connari

Libellés :

11 Comments:

Blogger Patrick said...

Encore une jolie femme aux cheveux noirs et aux yeux de biche... Tu ne serais pas un peu monomaniaque, Luc ?

Nota : Monomanie [mo·no·ma’ni] : Altération partielle de la raison caractérisée par la divagation sur un seul sujet représentant une obsession

vendredi, 02 février, 2007  
Blogger Patrick said...

Elles sont toutes comme ça, là bas ? Pour un peu, on se convertirait à l'Islam...

vendredi, 02 février, 2007  
Blogger Jack said...

Eh oui, Patrick, tu comprends maintenant pourquoi ils leur mettent une bourkha c’est pour éviter la convoitise...

vendredi, 02 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Patrick : Hé oui, tu as raison. Je suis assez prévisible en ce qui concerne les "jolies femmes aux cheveux noirs et aux yeux de biche" ...

@ Jack : Quelque part, c'était aussi un peu le but de ce clip. Montrer qu'il a aussi des femmes arabes libres, et pas que des femmes voilées en pantalon et en pardessus qui rasent les murs, comme on en voit de plus en plus dans les villes de France et d'ailleurs.

samedi, 03 février, 2007  
Blogger Audrey H. said...

Très bonne initiative! Quelle bouffée d'air frais! Du coup mon WE s'annonce un peu plus rieur... Merci Luc. :)
Juste une chose cependant, sur l'expression "dans l'Arabie envoûtante": un mot de trop, je te laisse deviner lequel... En KSA le millième de ces images aurait été stoppé par la censure!... ;o)

Bon WE à tous! :)

samedi, 03 février, 2007  
Blogger Lointaine said...

Bonjour Luc,

une tout petite remarque en passant par là: Je ne crois pas que la liberté de la femme se mesure de façon inversement proportionnelle à la taille de sa jupe.

En fait je pense même que l'effet est quadratique.

;-)

samedi, 03 février, 2007  
Blogger Jack said...

Un peu de calme les féministes, parlons plus tôt musique, moi je préfère cette musique-là à celle-ci...

samedi, 03 février, 2007  
Blogger Luc said...

@ Audrey : Content que ça t'aie plu ! KSA ? Je ne connaissais pas, maintenant je sais ...

@ Lointaine : T'as raison. L'équation mathématique qui relie la longueur de la jupe à la liberté de la femme est une fonction du deuxième degré. On commence avec la jupe au sol avec zéro liberté. Puis, en remontant la jupe, la liberté s'accroît. Mais, au dessus du genou, on arrive à un point de rebroussement, avec un retour à la privation totale de liberté quand la jupe arrive à raz du string.

dimanche, 04 février, 2007  
Blogger Patrick said...

Ah... Cette affaire de longueur de jupe est fort compliquée à mettre en équation... Car il y a aussi le cas de la jupe jusqu'au sol, mais fendue jusqu'au haut des cuisses...

dimanche, 04 février, 2007  
Blogger Lointaine said...

@Patrick

oui c'est vrai la jupe très fendue est un facteur de confusion...voire le début d'un interaction.

dimanche, 04 février, 2007  
Blogger Betty said...

Désolée de prendre connaissance de ce clip charmant un peu tard. Cette brune pulpeuse et orientale est pour moi (et c'est bien la féministe que je suis qui parle) jubilatoire et ça me rend totalement optimiste. Et oui en orient les femmes peuvent être ultra sexy - ouf !! on l'avait presque oublié ! c'est quand même le pays des milles et une nuit..- Et oui une brune pulpeuse c'est TRES TRES JOLIE (ça nous change des porte-manteau anorexique) - et ça c'est une blonde (pas du tout au yeux de biche) qui vous le dit !! ;-))

vendredi, 09 février, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home