Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 26 janvier 2007

"Le Merle" par Norman McLaren



Pour ce vendredi, je vous je vous propose un petit chef d'oeuvre réalisé en 1958 par Norman McLaren : Le Merle.

En 1970, je me suis occupé d'un ciné-club étudiant, et je me suis intéressé au cinéma expérimental de Norman Mc Laren. Dans sa filmographie on trouve des courts métrages assez délirants, comme Lignes horizontales (1962), ou Points (1940), ou Synchromie (1971). Mais, bon ces films là, c'est pour amateur éclairé, faut reconnaître !

Donc, restez sur Le Merle, que je vous propose ce soir, qui est un petit régal tout à fait charmant !

Les vidéos du vendredi :

Les cinq dernières :
1. "165 Star Oasis" par Scott Draves (19 janvier)
2. "Extremis" par HAL (featuring Gillian Anderson) (12 janvier)
3. "Tom's diner" par Suzanne Vega (à capella) (5 janvier)
4. "Dinner for One" par Freddie Frinton et May Warden (29 décembre)
5. "Hey Jude" par The Beatles (15 décembre)

Le top dix :
1. "Where The Streets Have No Name" par U2
2. "Cherish The Day" par Sade
3. "Behind" par Laquer
4. "Must Be Dreaming" par Frou Frou
5. "Fire" par Jimi Hendrix
6. "Dream On" par Depeche Mode
7. "Tom's diner" par Suzanne Vega
8. "So What" par Miles Davis
9. "Are You Going With Me?" par Pat Metheny
10. "Blues for Salvador" par Carlos Santana

Crédit vidéo : uuuula

Libellés :

2 Comments:

Blogger Patrick said...

Très bien, cette petite comptine illustrée... Les canadiens sont très forts pour ça (Alouette, je te plumerai)...

samedi, 27 janvier, 2007  
Anonymous Anonyme said...

Un vrai régal,1958 çà n'a pas une ride.

samedi, 27 janvier, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home