Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 15 avril 2007

Le PS propose une alliance à l'UDF à une semaine du premier tour

kouchner.jpg

Vendredi, dans Le Monde, Michel Rocard appelle François Bayrou et Ségolène Royal à annoncer une alliance PS-UDF avant le premier tour.

Dimanche, dans le JDD, Bernard Kouchner soutient l'appel de Michel Rocard et déclare : "Pour la première fois depuis trente ans, le parti de François Bayrou ne récuse pas la gauche réformatrice. Saisissons cette chance. "

Le PS a-t-il lu mon analyse du 2 avril, ou est-ce la publication par le Nouvel Observateur d'un rapport des RG qui élimine Ségolène Royal dès le premier tour ? En tous cas, comme disait Jean-Luc Mélenchon dans son blog le 8 mars, "Il y a le feu au lac !" Alors, je pense que la phrase culte qui doit circuler au PS en ce moment, c'est : "Qu'est ce qu'on fait, on s'risque sur le bizarre ?", avec François Bayrou dans le rôle de Raoul Volfoni à qui le PS propose de venir beurrer les tartines ...

Le PS qui propose une alliance à l'UDF à une semaine du premier tour, c'est quand même du jamais vu ! Et dans un bel élan consensuel, François Hollande a réagi le premier à l'appel de Michel Rocard en déclarant : Il n'y a "pas d'alliance concevable entre la gauche et une partie de la droite".

La campagne de Ségolène Royal change de cap toutes les semaines. Elle avance une idée tous les jours, la retirant le lendemain, comme "le CPE de gauche" par exemple. La cacophonie qui suit ces annonces desespérées de membres éminents et respectés du PS pour essayer de conjurer le naufrage annoncé du premier tour ne va pas clarifier le débat.

Je ne suis pas sûr que les électeurs de gauche arrivent à suivre. Déjà qu'il y avait 42% d'indécis, là, je pense que les électeurs commencent à être complètement largués ! Le premier tour, dimanche prochain, ça va être le happening complet ! D'ailleurs, si vous voulez avoir les premières estimations dès 18 heures, tout comme les VIP, les privilégiés, les journalistes, et les politiques qui eux y on droit, ce sera ici.

Pour en savoir plus :
1. Royal-Bayrou, l'alliance nécessaire, par Michel Rocard (Le Monde)
2. "Assez de l'esprit sectaire !", par Bernard Kouchner (Le Journal du Dimanche)
3. Gauche et droite ciblent les électeurs de Bayrou (Le Monde)
4. Les RG éliminent Ségolène Royal au 1er tour (Le Nouvel Observateur)
5. La gauche a déjà perdu les élections présidentielles de 2007 (Chez Luc)

Crédit photo : Max PPP

Libellés :

9 Comments:

Blogger igna said...

Ca fait 10 ans que je n'ai(tj)pas le droit de vote (c'est vrai, je ne l'ai ps demande non plus!), alors "de quoi tu te meles?", me demanderont certains, mais voila, dans ma boite est arrive ce matin ce mail, qui me fait rire...Ca doit etre la frustation de ne pas pouvoir participer activement a votre campagne et defendre mieux mes peurs vis-a-vis de votre candidat prefere!

Questions pour un citoyen!

Top ! ........
Je suis issu d'une famille hongroise qui a collaboré
avec le régime nazi durant la guerre et a fui la
Hongrie pour éviter d'être jugée pour collaboration
après la Libération.
Dans ma jeunesse je participe à des manifestations
contre les étudiants grévistes.
Contrairement à ce que j'essaye de faire croire je ne
suis pas le candidat de la « rupture » ou de la
«nouveauté » en politique : je suis entré en politique
sous Giscard il y a 30 ans et j'ai été plusieurs fois
ministre, député, maire, président de Conseil Général.
J'ai le soutien du gouvernement actuel.

Top ! .......
À l'époque de la catastrophe de Tchernobyl j'étais
délégué interministériel au nucléaire et c'est moi qui
ai mis en place la campagne de désinformation
prétendant que le nuage de Tchernobyl s'est arrêté aux
frontières de la France. J'ai fait cependant
disparaître cet épisode de ma vie politique de ma
biographie officielle sur le site internet du
ministère de l'Intérieur.
Ministre de l'économie durant une partie du
gouvernement Raffarin, j'ai défendu la rigueur et la
baisse des dépenses publiques. J'ai réalisé
l'ouverture du capital d'EDF-GDF et me suis engagé à
ce que jamais cette entreprise ne soit privatisée.
J'ai renié cet engagement en 2006 en privatisant GDF.

Top ! ......
Ministre de l'Intérieur depuis 2002, j'ai mis en place
de nombreuses lois liberticides et j'ai réussi à faire
exploser l'insécurité alors que j'étais censé la faire
diminuer. Je suis directement responsable du
déclenchement de la révolte des banlieues en 2005 par
ma politique répressive et mes propos insultants
envers les habitants de ces banlieues.
J'ai mis en place la loi CESEDA qui organise
l'immigration choisie au profit des capitalistes et
j'ai mené la chasse à l'enfant en expulsant les
enfants sans-papiers, parfois en les séparant de leurs
parents. J'ai fait obtenir la Légion d'Honneur à un de
mes amis qui se trouve être un maire d'extrême-droite
ayant été condamné à plusieurs reprises pour
incitation à la haine raciale.
D'ailleurs mon conseiller politique, Patrick
Devedjian, est l'un des membres fondateurs d'Occident,
ancien groupe d'extrême-droite terroriste et
antisémite.

Top ! ........
J'ai repris l'un des slogans de Jean-Marie Le Pen «la
France tu l'aimes ou tu la quittes » et je défends ses
thèses que ce soit sur l'immigration ou l'insécurité.
Je me vante d'ailleurs d'avoir l'électorat du Front
National pour moi. Je suis un fervent partisan des
États-Unis, de George Bush et les néoconservateurs
américains m'apprécient beaucoup. Je suis pour la
guerre en Irak et je suis allé apporter mon soutien à
mon ami Georges Bush. Je me suis fait photographier
lui serrant la main, et pour paraître plus grand j'ai
fait truquer cette photo.

Top ! ........
J'ai choisi un cabinet américain pour élaborer mon
programme présidentiel. Lors de l'affaire Clearstream
j'étais au courant depuis le début que mon nom était
présent dans les listings et j'ai laissé faire dans le
but d'apparaître comme une victime.
J'ai même déclaré que je souhaitais voir « pendus à un
crochet de boucher » ceux qui ont mis mon nom sur les
listings. Pour rappel, Hitler aussi voulait voir
«pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont
organisé l'attentat manqué contre lui.
Il y a plusieurs mois, j'ai dévoilé à la TV qu'une
opération d'arrestation de terroristes allait avoir
lieu au risque de faire échouer cette arrestation.
L'édition italienne de mon dernier livre, « Témoignage
» est accompagné comme pour le précédent d'une
flatteuse préface de Gianfranco Fini, leader de la
droite mussolinienne.
Ma femme Cécilia est l'ancienne compagne de Jacques
Martin, animateur de "l'Ecole des fans"...

Top ! .......
Je suis, je suis... ???

dimanche, 15 avril, 2007  
Blogger Luc said...

@ Igna : Hé hé hé ...

Effectivement, il y a le feu au lac ! Quand le PS en est réduit à faire circuler de tels e-mail, c'est que l'état n'est plus grave, il est désespéré.

Merci de nous avoir fait partager ce grand moment de solitude ... et rendez-vous dimanche prochain !

;-)

dimanche, 15 avril, 2007  
Blogger Philippe Piriac said...

je ne sais pas vous , mai moi je vote pour un candidat aux élections présidentielles. pas pour un parti

dimanche, 15 avril, 2007  
Blogger Gi said...

En parlant du sujet domination, il y a un "site de recherches" qui est par tout à la fois! Quelle puissance! Comme j´ai une compte sur "un site de communautés", j´ai mis mon mel et voilà, mon ancienne compte chez Blogger a été remise. Mais oh-là-là.. quel travail! hehe

Bon, sur ton post, Luc:

En 2002 (ma première fois en France) je ne prononçais que quelques phrases, et je me suis retrouvé à la place de la République au milieu de la foule étonnée d´un deuxième tour entre Le Pen et Chirac. J´étais perdue, perdue.. ;-)

Voilà, et là je vois un bref curriculum de "l´autre", le monsieur "S." Je ne savais pas autant de choses sur lui.. ;-) Vous êtes remplis de surprise en France! On verra ce qui va se passer le 22 prochain. J´avoues que je suis anxieuse. C´est intéressant ce mystère. hihi

lundi, 16 avril, 2007  
Blogger Patrick said...

La petite devinette circule sur le Web depuis novembre 2006... Certes, ce ne sont pas des amis de Sarko qui ont écrit ça, mais ce n'est pas non plus le PS qui vient de concocter ça à la hâte.

J'ai été intrigué par la référence à Tchernobyl, car je suis très soucieux de sécurité nucléaire. Si Sarko avait contribué à maquiller l'évènement, c'eût été presque aussi grave que l'affaire Fabius avec le sang contaminé. Mais mes recherches sur le Net n'ont guère été convainquantes. Sarko a en effet eu un poste de ce genre sous Balladur, mais c'était un an après Tchernobyl...

Voilà donc un point qu'on ne peut raisonnablement pas lui reprocher !

Pour le reste...

lundi, 16 avril, 2007  
Blogger Patrick said...

Philippe, j'admire ton esprit V ème République (rencontre d'un homme avec le peuple). Mais je trouve que ce coup-ci, même si les affiches électorales ne mentionnent que discrètement les partis (ou même ne le mentionnent pas du tout), c'est un peu dur de dissocier l'homme (ou la femme) de son parti.

Je trouve d'ailleurs que cette campagne est devenue très radicale et déchaîne des sentiments de haine. Chose que je n'avais pas ressenti aussi fort en 2002...

A entendre beaucoup de gens, la France va se vider d'une bonne partie de ses habitants cet été. Il n'est pas de jour où je n'entend pas : "si c'est Sarko (Ségo) qui passe, je me tire à l'étranger".

Je vous annonce donc tout de go une bonne nouvelle : quelle que soit l'issue des élections, moi, je reste en France !

lundi, 16 avril, 2007  
Blogger aurora said...

Voilà un démenti bien mérité.. Attention Igna, en France on a le droit de vote mais pas celui de diffamer...

Je suis issu d'une famille hongroise qui a collaboré avec le régime nazi durant la guerre et a fui la Hongrie pour éviter d'être jugée pour collaboration après la Libération.
->Grotesque et diffamatoire. Sa mère est originaire (de par son père) d'une famille juive de Salonique.
Issue de la petite noblesse, la famille Sarkozy de Nagy-Bocsa a fui l’Armée Rouge qui réservait un sort funeste aux gens de leur condition.

Dans ma jeunesse je participe à des manifestations contre les étudiants grévistes.
->Exact. Nicolas Sarkozy a défilé le 30 mai 1968 (à 13 ans!) pour soutenir le Général De Gaulle afin de rétablir l'ordre Républicain.

Contrairement à ce que j'essaye de faire croire je ne suis pas le candidat de la « rupture » ou de la « nouveauté » en politique je suis entré en politique sous Giscard il y a 30 ans et j'ai été plusieurs fois ministre, député, maire, président de Conseil Général.
->Nicolas Sarkozy peut en effet se prévaloir d’une expérience d’homme d’état, à la différence de ses concurrents.

À l'époque de la catastrophe de Tchernobyl j'était délégué interministériel au nucléaire et c'est moi qui ai mis en place la campagne de désinformation prétendant que le nuage de Tchernobyl s'est arrêté aux frontières de la France.
->Faux. Tchernobyl a eu lieu en avril 1986, et ce n’est qu’en 1987, que Nicolas Sarkozy devient chargé de mission au Ministère de l’Intérieur pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques.
La communication du gouvernement de l’époque avait été mise en œuvre et orchestrée par le professeur Pellerin et Charles Pasqua, ministre de l'Intérieur, Michèle Barzach, ministre déléguée à la Santé publique, Alain Carignon, ministre délégué à l'Environnement, Alain Madelin, ministre de l'Industrie et de la Recherche, et François Guillaume, ministre de l'Agriculture

Ministre de l'économie durant une partie du gouvernement Raffarin, j'ai défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques. J'ai réalisé l'ouverture du capital d'EDF-GDF et me suis engagé à ce que jamais cette entreprise ne soit privatisée. J'ai renié cet engagement en 2006 en privatisant GDF, je suis donc un menteur.
->Faux. Ce n’est pas Sarkozy qui a décidé de la privatisation, et il y était opposé.

Ministre de l'Intérieur depuis 2002, j'ai mis en place de nombreuses lois liberticides et j'ai réussi à faire exploser l'insécurité alors que j'étais censé la faire diminuer. Je suis directement responsable du déclenchement de la révolte des banlieues en 2005 par ma politique répressive et mes propos insultants envers les habitants de ces banlieues.
->Faux. Les chiffres prouvent le contraire. [url]http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_la_une/toute_l_actualite/securite-interieure/delinquance-janvier-2007[/url]
Le reste n’est qu’instrumentalisation politique de la misère d’une partie des banlieues.

J'ai mis en place la loi CESEDA qui organise l'immigration choisie au profit des capitalistes et j'ai mené la chasse à l'enfant en expulsant les enfants sans-papiers, parfois en les séparant de leurs parents.
->Nicolas Sarkozy a mis en place des outils pour réguler l’immigration clandestine et prône l’immigration choisie.
[url]http://www.senat.fr/dossierleg/pjl05-362.html[/url]

J'ai fait obtenir la Légion d'Honneur à un de mes amis qui se trouve être un maire d'extrême-droite ayant été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale.
->L’auteur serait bien sympathique de fournir une preuve ou un lien.

D'ailleurs mon conseiller politique, Patrick Devedjian, est l'un des membres fondateurs d'Occident, ancien groupe d'extrême-droite terroriste et antisémite.
->Occident était violemment anti-communiste voire fasciste, mais pas antisémite.
Occident a effectivement commis des action violentes, dont un plastiquage qui répondait à l’incendie par un groupe anarchiste de leur QG.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Occident_(mouvement_politique)

J'ai repris l'un des slogans de Jean-Marie Le Pen « la France tu l'aimes ou tu la quittes » et je défends ses thèses que ce soit sur l'immigration ou l'insécurité. Je me vante d'ailleurs d'avoir l'électorat du Front National pour moi.
->Nicolas Sarkozy a dit: "si certains n'aiment pas la France, qu´ils ne se gênent pas pour la quitter", mais il ne prône pas l'immigration zéro ni la préférence nationale comme Jean-Marie Le Pen. Il s'efforce en revanche de faire revenir les électeurs de Jean-Marie Le Pen dans le camp républicain.

Je suis un fervent partisan des États-Unis, de George Bush et les néoconservateurs américains m'apprécient beaucoup. Je suis pour la guerre en Irak et je suis venu apporter mon soutien à mon ami Georges Bush. Je me suis fait photographier lui serrant la main , pour paraître plus grand, j'ai fait truquer cette photo.
->Faux. Sarkozy était opposé à la guerre en Irak, en revanche il a émis des doutes sur le jusqu’au-boutisme de la diplomatie française.
La photo a été fournie par les services de presse de la Maison-Blanche. On attend donc l’ombre d’un début de commencement de preuve concernant cette photo supposément truquée.

Il y a plusieurs mois, j'ai dévoilé à la TV qu'une opération d'arrestation de terroristes allait avoir lieu et j'ai ainsi risqué de faire échouer cette arrestation.
->De quelle opération s’agit-il ? Cette opération a t-elle finalement échoué ?...

J'ai plusieurs scientologues dans mon entourage et je ne résiste pas à une
photo avec l'acteur Tom Cruise.
->On souhaiterait avoir des noms…

Dans une de mes visites électorale en Corse, aux frais du contribuable, j'ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l'île. Un enfant s'est le même jour gravement blessé en randonnée et il est mort car il n'a pas pu être emmené aux urgences à temps, puisqu'il n'y avait plus d'hélicoptère
disponible pour l'y emmener...
->Faux. Cette news n’a jamais été reprise par aucune agence de presse, elle a été émise par un obscur blogueur, sur la foi du témoignage d’un supposé ‘correspondant’.
Et il y a 4 hélicoptères en corse, par ailleurs le blog en question faisait état d’un enfant sur une plage et non en randonnée…

Je suis, je suis... ???
->Un menteur.
L’auteur de ce tissu de calomnies et d’amalgames, courageusement réfugié dans l’anonymat, mérite des poursuites judicaires pour diffamation.

lundi, 16 avril, 2007  
Blogger Philippe Piriac said...

Patrick

Je crois que tu as raison sur le radicalisme de cette campagne. Peut etre y voir une forme de peur devant le changement de génération de la classe politique ou tout simplement l'avenir.
Pour ce qui est de rester en France, là aussi je te suis.Je reste; moi ca sera en Pays de Loire

Pour ce qui est de ce tissu d'allégations diffamantes sur l'un ou l'autre candidat, on est au point 0 de la politique et rien de très bon ne sort généralement de ce type de démarche.

Vivement la fin des élections.
J'ai vu ce matin qu'in parle moins d'indécis ( voter pour X, y ou Z) et plus d'hésitants ( a priori x mais pas encore sur). Ca commence à décanter

lundi, 16 avril, 2007  
Blogger Luc said...

Eh bien voilà : Bayrou a dit non.

Le candidat UDF a écarté lundi toute idée "d'alliance" avec le PS avant le 22 avril. "Il n'y a aucun accord d'alliance imaginable dans une élection présidentielle avant le scrutin", a-t-il dit, interrogé sur la double proposition de Michel Rocard et Bernard Kouchner."

lundi, 16 avril, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home