Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 31 mai 2007

La pagaille règne aussi à l’UMP


J’ai reçu ce matin les professions de foi des candidats à la députation de ma circonscription (la 15e des BdR), ils sont 14 et je suis heureux de vous en faire la liste.

  1. Lutte ouvrière
  2. Parti Communiste
  3. Le maire et conseiller général sans aucune étiquette identifiable sur sa profession de foi, heureusement une adresse internet me donne accès à une simple photo du candidat avec sa suppléante avec en plus la fameuse rose dans un point : parti socialiste donc qui cache désormais son nom !
  4. L’écologie les verts.
  5. Le trèfle (à quatre feuilles) les nouveaux écologistes et du mouvement homme animaux nature...
  6. Mouvement pour la France
  7. Ligue communiste révolutionnaire.
  8. Union pour la démocratie Française (tendance Bayrou).
  9. Chasse pêche nature et tradition (ils auraient pu aussi bien ajouter la pétanque... ).
  10. La France en action.
  11. Le mouvement national républicain (le FN de Mégret)
  12. Le front national.
  13. UMP
  14. et... majorité présidentielle.

C’est les 13 & 14eme de cette liste qui m’intéressent.

Le député sortant âgé de 75 ans dispose de l’investiture du président de l’UMP, sa profession de foi exhibe une lettre du 25 Mai de ce même président.

Le jeune et fringant candidat de la majorité présidentiel n’est autre que l’ex dauphin du député sortant.

Pour faire court, le député sortant briguait une place de sénateur, qui lui aurait permis de céder la place à son dauphin. N’ayant pu accéder au Sénat, il décida de continuer à l’assemblée nationale.

Tout cela pour apporter la démonstration, que notre Nicolas est bel et bien prisonnier des hommes du vieil appareil et n’est peut-être pas autant l’homme du renouveau qu’il prétend être. Après trois mandats, je pense que Léon à gagné le droit de prendre une retraite bien méritée.

Je vous invite à faire quelques sondages dans les questions de notre cher député à l’assemblée, on peut voir qu’il transmet bien les préoccupations de ses administrés ... je veux dire de certaines catégories d’administrés !

Libellés : ,

8 Comments:

Blogger Patrick said...

Tiens, on ne te propose pas de candidat du "Nouveau Centre" (tendance traitres) ?

jeudi, 31 mai, 2007  
Blogger Luc said...

Ah, bien ! Vous avez écrit deux articles aujourd'hui, les gars, comme ça moi, je peux faire relâche ! ....

:-)

jeudi, 31 mai, 2007  
Blogger Luc said...

@ Patrick : Je pense que, s'il y a un député UMP, il n'y a pas de député "nouveau centre", et vice-versa. c'est ce qu'on appelle un "accord électoral".

jeudi, 31 mai, 2007  
Blogger Luc said...

@ Jack : "Tout cela pour apporter la démonstration, que notre Nicolas est bel et bien prisonnier des hommes du vieil appareil et n’est peut-être pas autant l’homme du renouveau qu’il prétend être."

Nicolas Sarkozy prisonnier de Léon Vachet ...

Euh ... tu crois, vraiment ?

jeudi, 31 mai, 2007  
Blogger Greg2007 said...

Oula, Luc faut arreter de voir Sarko comme un otage, un prisonnier et une victime de diabolisations machiaveliques tout le tps.

La derniere fois que je l'ai vu il avait l'air de plutot bien se porter en courant avec ses gardes du corps.

jeudi, 31 mai, 2007  
Blogger Jack said...

Ah Luc, je t’adore quand tu mets autant de mauvaise fois dans tes commentaires. Je ne pense pas que le député sortant de la 15ieme circonscription des Bouches du Rhône fasse Sarkozy prisonnier, non ! Mais c’est quand même le genre d’élu qui ne fait guère mousser son parti et qu’on assez vu, le genre qui pantoufle, qui habite la meule d’emmenthal, si tu vois ce que je veux dire.
Mais comme il a du rendre service aux copains, alors on le garde encore un peu et en même temps on n’interdit pas à l’ex-dauphin de se présenter. Ce n’est pas Rome là, c’est plutôt Byzance.
Soit dit en passant, avec des situations comme celle-ci et des « oranges » ici et pas là, on se demande bien comment font les instituts de sondage pour nous faire des prévisions avec 835 sondés...
Ils ont du étudier les stats plus loin que moi c’est sûr.

jeudi, 31 mai, 2007  
Blogger Jack said...

Le truc marrant: c'est aussi le candidat du parti socialiste qui fait tout pour cacher son appartenance, avec un tel mental de vainqueur, le PS n'a pas le "cul sorti des ronces"(Comme on dit par ici).
Donc Patrick, la situation de l'opposition est désespérée et je suis certain qu'elle le doit plus à elle même qu'au vilain Sarko.

jeudi, 31 mai, 2007  
Blogger Jack said...

Réflexion faite, je pense que deux candidats à l’UMP serait bien une façon de perdre, comme les socialistes ont honte de ce qu’ils sont, je crois que je vais voter « orange » ou alors « vert », les « bleus » sont bien trop stroumpfs...
Bon la 15ieme circonscription des BdR, à Paris, tout le monde s’en fout.

vendredi, 01 juin, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home