Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 21 mars 2008

La musique du vendredi

Luc nous a donné l'habitude de nous faire entendre de la musique le vendredi soir alors je ne vais pas déroger à la tradition. Je voulais vous mettre du Brassens, c'est tendance au moment où tout le monde nous parles de Mai 68, puisqu'il est vrai que ça fait 40 piges.
Et puis j'ai trouvé cette interprétation de Fernande par Madame la Présidente : c'est bien vrai que les temps on changé depuis 68...
Vous ne trouvez pas?

Libellés :

3 Comments:

Blogger Luc said...

@ Jack : Hé hé hé ...

Ca tombe bien, ce soir, j'étais un peu overbooked pour la chanson du vendredi. Celle que je vous avais préparé, ce sera pour vendredi prochain ... (teasing !)

En attendant, t'as raison. En 68, "Tante Yvonne" ,elle n'aurait pas chanté ça, c'est certain !

;-)

vendredi, 21 mars, 2008  
Blogger Luc said...

Enfin, tu vois, la Première Dame de France ne sait plus quoi faire pour te faire plaisir ! Elle savait que tu amais Brassens, alors ...

samedi, 22 mars, 2008  
Blogger Patrick said...

C'est le quarantième anniversaire de mai '68, cette année. Une période dont Nicolas est furieux de ne pas avoir été acteur, alors il la hait.

Mais tout son comportement anti-conformiste est très soixante-huitard, finalement : je brise les tabous, je porte une Rolex, je baise une top-model, je parle comme un charretier, et je vous emmerde.

samedi, 22 mars, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home