Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 28 avril 2008

Collisions galactiques

Arp 148

Comme vous le savez sans doute, la galaxie d'Andromède est une galaxie spirale géante qui fonce vers nous à la vitesse de trois cent kilomètres à la seconde, soit 1 million de km/h. Alors, un de ces jours (pas tout de suite, rassurez-vous), la galaxie d'Andromède va rentrer en collision avec la Voie Lactée, qui est notre galaxie à nous.

J'avais lu une nouvelle de science-fiction qui expliquait que, vu qu'il y a des distances astronomiques entre les étoiles d'une même galaxie, quand deux galaxies rentrent en collision, il se passe ... rien. Elles s'interpénètrent, et c'est tout.

C'est un peu la théorie défendue par Goulu pour expliquer que, cet été, quand la Terre sera devenue un trou noir suite à la mise en service du LHC, la Lune ne tombera pas dedans ...

Eh bien, en fait, pas du tout. Quand des galaxies rentrent en collision, il se passe plein de trucs, comme sur l'Arp 148 que vous pouvez voir ci-dessus (extraite du catalogue ARP Atlas of Peculiar Galaxies). Dans cette magnifique photo, vous pouvez contempler la collision de deux galaxies, dans la constellation de la Grande Ourse.

A l'occasion de son 18ème anniversaire, le Hubble Space Telescope a publié une suoerbe collection de collisions galactiques.

Allez voir ces galaxies exploser l'une contre l'autre dans le silence de l'infini de l'espace. C'est un spectacle qui rend très modeste ...

Pour en savoir plus :
1. Cosmic Collisions Galore! (HubbleSite)

Crédit photo : NASA, ESA, the Hubble Heritage

Libellés : ,

3 Comments:

Blogger Patrick said...

Tiens, sur une des images du site, on peut voir un très beau mirage relativiste. Il faut regarder l'image en grand, et scruter la zone en bas à droite. Là, on remarque une étoile (ou un amas globulaire) avec juste au dessus comme une voile de parapente. C'est, je pense, l'image d'une galaxie qui est située derrière, et dont la lumière est déviée et focalisée vers nous, avec cette forme curieuse...

On voit là une preuve flagrante de la courbure de l'espace par la masse d'un objet céleste...

Einstein avait raison...

lundi, 28 avril, 2008  
Blogger Jack said...

C’est toujours étonnant de se rappeler que nous déplaçons à des vitesses phénoménales dans l’espace sans s’en apercevoir.
Tout comme il est étonnant de voir les gens se comporter comme si rien ne changeait, alors que tout change autour de nous en permanence et depuis ...toujours, à commencer par les gens eux-mêmes et que souvent nous refusons d’accepter ces changements.

lundi, 28 avril, 2008  
Blogger Patrick said...

En fait, il faut plutôt voir ça comme la collision de deux immenses champs gravitationnels. Peu importe que la masse qui est à l'origine de ces champs soit diffuse (gazeuse) ou condensée (étoiles). L'interaction de ces champs est évidemment très considérable, même si la probabilité d'une collision réelle d'étoile est assez ténue...

mardi, 29 avril, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home