Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 8 mai 2008

La flamme olympique est entrée en Chine

Hong Kong 01.jpg

Le 2 mai, la flamme olympique est arrivée à Hong Kong. Là, ça a été la dernière chance de manifester avant que la flamme ne pénètre en territoire chinois. Du coup, les protestations ont été multiples.

Hong Kong.jpg

On a évoqué la liberté en Chine : "Religious freedom in China now !" :

Hong Kong Freedom in China now.jpg

On a rappelé les événements de la Place Tien an Men :

Hong Kong One World Two Dreams.jpg

On a rappelé le rôle joué par la Chine au Darfour :

Hong Kong Darfur.jpg

Et, bien sûr, le douloureux problème du Tibet :

Hong Kong Olympic Torch.jpg

Mais Hong Kong est quand même en Chine. Et donc Christina Chan, la jolie manifestante qui avait déployé un drapeau tibétain, s'est retrouvée vite fait dans un panier à salade :

Hong Kong protester.jpg

Pendant ce temps là, à Pékin, on se prépare activement à accueillir les visiteurs étranger :

chinese police.jpg

On colle des affiches de bienvenue :

Beijing security.jpg


Lesquelles affiches nous promettent des Jeux "sûrs" dans un "Pékin harmonieux" :

Welcome to Beijing.jpg

Et, de fait, les athlètes vont pouvoir se surpasser dans l'air pur du Stade Olympique de Pékin :

Beijing pollution.jpg

Je ne sais pas pourquoi, mais je pressens que ça va être une vraie fête, ces Jeux Olympiques à Pékin !

Pour en savoir plus :
1. La flamme olympique revient en terre chinoise par Hong Kong (AFP)
2. 2008 Summer Olympics torch relay (Wikipedia)
3. 2008 Summer Olympics torch relay route (Wikipedia)

Crédit photos : Vincent Yu, Andrew Ross, Russell Boyce, Mike Clarke, Ducky Tse, Claro Cortes IV, Reinhard Krause, Teh Eng Koon, Peter Parks

Libellés :

5 Comments:

Blogger Jack said...

Ah! Pas mal l'affiche avec 3 militaires qui saluent au dessus des anneaux olympiques : tout un programme!
En effet ça promet.

jeudi, 08 mai, 2008  
Blogger Patrick said...

Il y avait hier soir (fort tard dans la nuit) un reportage à la télé sur la Corée du Nord. Là, les habitants affamés essayent de fuir vers le hâvre de tranquillité, de liberté et de prospérité qu'est... la Chine...

Comme quoi, tout est relatif !

jeudi, 08 mai, 2008  
Blogger Jack said...

Ils fuient en Chine, surtout parce que cette frontière est moins "étanche" et plus proche que celle de la Corée du Sud surtout pour manger, pas par conviction politique.
Et tu oublies de dire que s'ils sont pris en Chine, on les remet dans les mains du pouvoir Nord-Coréen, dont ont peut imaginer la clémence...
J'ai regardé moi aussi ce reportage édifiant, tu as du zapper certains aspects.
As-tu vu les valises de dollars, (la monnaie du diable) que la nomenclature Nord Coréenne apporte en Chine pour faire ses courses?

Se souvenir aussi que ce pouvoir de m... tout comme la junte birmane au cœur de l'actualité ces derniers jours sont tenus à bout de bras par la Chine contre le reste du Monde, qui ne bronche pas par peur de déplaire à ce "grand pays".
Sans le soutien de la Chine ces deux dictatures seraient déjà tombées.
Sans parler du Soudan, sujet que tu as toi même déjà soulevé, + d'autres dictatures africaines qui ne sont pas sous les projecteurs actuellement.

jeudi, 08 mai, 2008  
Blogger Patrick said...

Jack, tu as raison. Les chinois, c'est pas "top". Mais le régime Nord Coréen, c'est pas "top" du tout du tout...

Luc, Hong Kong, c'est bel et bien la République Populaire de Chine depuis 1997. Certes, ils ont un statut particulier jusqu'en 2047, (région administrative spéciale) mais c'est la RPC quand même...

vendredi, 09 mai, 2008  
Blogger Patrick said...

En faisant du rangement (si ! si !) je suis tombé sur le document de campagne du mari de Carla. Il écrivait : "Nous ne soutiendrons ni les dictatures, ni les pays dirigés par des régimes corrompus".

Mais ça, c'était avant d'être aux affaires ! Depuis, notre ami Kadhafi est venu se prélasser à Paris, et on serre les pognes de tout le monde - sous réserve qu'ils nous achètent des trucs, évidemment ! Les chinois n'ont pas de craintes à avoir de la France, on ira leur serrer les pognes avec empressement !

vendredi, 09 mai, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home