Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 1 novembre 2008

Le regard des filles manga



Dans les mangas (bandes dessinées janponaises), les héroïnes se remarquent par leur regard : des très grands yeux, avec tout un tas de reflets dedans. C'est surtout ces reflets multiples qui caractérise ces héroïnes de papier.

Apparemment, ça doit plaire, puisque certains se donnent beaucoup de mal pour reproduire cet effet, comme par exemple Emilie Besse sur Canal + :



Alors, je ne sais pas si ça vous fait de l'effet, mais en tous ça ça marche auprès des lecteurs japonais de manga. En effet, un japonais du nom de Taichi Takashita vient de présenter au gouvernement japonais une pétition signée par plus de mille personnes demandant de mettre en place une loi autorisant le mariage entre un homme et une héroïne de bande dessinée.

Se marier avec une fille de papier ... Ils sont fous, ces japonais !

Pour en savoir plus :
1. Au Japon, une loi pour se marier avec un héros de mangas ? (Actua Litté)
2. Japanese man petitions to marry comic-book character (AFP)
3. Japanese man petitions to marry comic book wife (news.com.au)
4. Manga (Wikipédia)

Crédit photos : Luc

3 Comments:

Blogger Patrick said...

Tiens Luc, je vois que tu t'es éloigné sentimentalement de Mélissa Theuriau-Debouze ? N'avait-elle pas assez de reflets dans les yeux ? Ou est-ce autre chose ?

dimanche, 02 novembre, 2008  
Blogger Patrick said...

Se marier avec une fille de papier ? Il y aurait peut-être certains avantages... Quand on en a un peu assez, on la range entre les pages d'un bon livre et on respire un peu ! Ca marche dans les deux sens, évidemment, mesdames !

dimanche, 02 novembre, 2008  
Blogger Jack said...

Ceux qui font des pétitions pour se marier avec des mangas sont surement des gars qui sont carrément passés du réel dans le virtuel, il semble que ce soit un phénomène répandu chez les jeunes adultes japonais.
Ils passent leur vie devant des écrans, à force...
On va bientôt voir des écoles ou des stages de réinsertion dans la vraie vie au Japon.

mercredi, 05 novembre, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home