Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 17 octobre 2008

StreetView floute San Antonio



Cette semaine, Google Maps a mis en ligne la fonction "StreetView" pour six villes de France : Paris, Lyon, Lille, Toulouse, Marseille et Nice. Cette technologie vous permet de vous "promener" en ville en faisaint du lèche vitrine et en regardant les monuments. Sauf que, ce faisant, vous pouvez voir aussi quelles voitures sont garées où, et éventuellement reconnaître le visage des passants. D'ailleurs, quand StreetView a été mis en ligne aux Etats-Unis, son caractère un peu indiscret avait fais débat. On se souvient de l'histoire du chat à sa fenêtre.

Et comme en France, on le sait, ça rigole pas avec le droit à l'image, la protection de la vie privée, etc ..., Google a décidé de flouter tous les visages pouvant apparaître sur les photos.

Bien.

Mais Google a fait un peu de zèle. En effet, Je suis allé voir la fresque des Lyonnais, située rue de la Martinière à Lyon. C'est une grande fresque sur tout un mur avec le portrait de lyonnais célèbres.

Eh bien, Google a jugé bon de flouter le visage de tous les personnages peints sur le mur, dont Frédéric Dard et Paul Bocuse.

Franchement, vous trouvez pas que ça commence à faire un peu beaucoup, là ?

Pour en savoir plus :
1. Google Maps
2. Google étend aux rues de France son logiciel "Street View" (AFP)
3. Google maps Street View (Chez Luc)
4. La fresque des Lyonnais (VisiteLyon.fr)

Crédit photo : Google Maps

5 Comments:

Blogger Jack said...

Sans doute as-t-on confié le travail de "floutage" a un programme, compte tenu de la masse de photo à contrôler, rien d'étonnant à ce qu'ils aient recours à un automate.
Un programme même en 2008 reste plus con que l'humain le moins doué : c'est rassurant non? (surtout pour les sous-doués)

samedi, 18 octobre, 2008  
Blogger Jack said...

On accède aussi à streetview sur certaines nationales françaises, et pas les plus fréquentées: si ça continue on aura même plus besoin de lever le cul de son fauteuil pour faire le tour de la France.

samedi, 18 octobre, 2008  
Blogger Patrick said...

Jack a raison, c'est certainement un programme qui essaye de reconnaitre les visages et qui floute ceux qu'il trouve. Mais il est souvent trompé par des gens qui portent leur main au visage (par exemple en tenant un téléphone portable à l'oreille) ou qui boivent une tasse de café, ou encore qui portent un chapeau. Du coup, j'ai repéré à la terrasse d'un café un monsieur non flouté genre Strauss-Kahn en train de téléphoner en compagnie d'une jolie jeune femme non floutée qui boit une tasse de café. Mais, chut, on ne dit rien, c'est de la vie privée !

dimanche, 19 octobre, 2008  
Blogger Luc said...

@ Jack : Exact !!!

On peut "rouler virtuellement" de Pau, à Digne pratiquement sans interruption !

Impressionnant !

dimanche, 19 octobre, 2008  
Blogger Patrick said...

Ce qui est bien, aussi, c'est qu'on peut emprunter les sens interdits sans danger !

dimanche, 19 octobre, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home