Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 15 octobre 2008

La chanteuse Lââm sifflée au Stade de France



Hier soir, à l'ouverture du match de foot amical France - Tunisie au Stade de France, on avait demandé à la chanteuse Lââm de venir chanter la Marseillaise.

Et, dès que son image est apparue sur l'écran géant du Stade, tout le public s'est mis à siffler.

Remarquez, quand on fait l'honneur à une chanteuse de lui demander de chanter l'hymne national et qu'elle vient le faire en tenue "racaille" (capuche et casquette de travers), il y a quand même un peu de provocation de sa part, je trouve.

Elle est venue mettre son souk, et ça a plutôt bien réussi !

Pour en savoir plus :
1. Marseillaise sifflée avant France-Tunisie: vives condamnations de l'UMP et du PS (AFP)
2. Le gouvernement veut l'arrêt des matches en cas de Marseillaise sifflée (AFP)

Crédit photo : TF1

19 Comments:

Anonymous Anonyme said...

c'est clair ! j'y aurais été j'aurais aussi sifflé ... la prestation de Laam, avec son merchandising estampillé à son nom ! Elle est venue y faire parler d'elle.

mercredi, 15 octobre, 2008  
Blogger Patrick said...

La question peut en effet être posée : c'est Lââm qui a été sifflée, ou La Marseillaise ? Ou les deux ?

Pourtant, pour d'autres matches, les sifflets ont jailli sans chanteuse encapuchée...

mercredi, 15 octobre, 2008  
Blogger Patrick said...

Ceci étant, Lââm, son look et son style, c'est comme ça.

Je note qu'elle n'a pas refusé de chanter - fort bien d'ailleurs - l'hymne de son pays. Hymne que nombre de nos joueurs de foot ignorent ostensiblement - mais c'est une autre histoire...

Quand à l'idée géniale d'arrêter un match si l'hymne est sifflé, à votre avis, l'émeute qui résulterait d'une telle décision ferait combien de centaines de morts, à votre avis ? C'est encore une solution-minute à la Sarko, ça !

mercredi, 15 octobre, 2008  
Blogger Alexandréa said...

Moi je trouve ça bien l'idée d'arrêter un match si l'hymne de n'importe quel pays est sifflé... Même si je n'aime pas le côté guerrier et violent de notre propre hymne, c'est une question de respect. Et même si ce n'est pas de la meilleure manière, c'est toujours un moyen d'apprendre le respect de quelque chose, notion hélas bien trop galvaudée.
De toute façon, le foot est n'est plus un sport mais un défoulatoire j'ai l'impression :/ ... Alors, des émeutes, des bagarres et des morts, il risque d'y en avoir, match arrêté ou pas !

jeudi, 16 octobre, 2008  
Blogger Jack said...

Luc, je te propose de continuer d'ignorer le foot sur ce blog. Ce d'autant plus que tes billets sont devenus plus rares, ne les gâche pas.

Laam c'est qui ?

jeudi, 16 octobre, 2008  
Blogger Bruno du grand sud est said...

pas la peine de se cacher derrière son petit doigt,c'est bien la marseillaise qui a été sifflée.
si on pouvait le "comprendre" pour un France Algérie ,c'est plus surprenant d'un France Tunisie.
le foot réussi cet exploit d'unir le maghreb.
ces jeux de cirques retrouvent ainsi leur originelle utilité à savoir distraire le peuple des réalités politiques.
on remplace juste le rétiaire et le sécutor par 22 types en short courant aprés un ballon.le public lui ne change pas,il est toujours aussi demeuré, haineux et manipulable.

jeudi, 16 octobre, 2008  
Blogger Patrick said...

Hier soir, Roselyne Bachelot a précisé que la solution-minute d'arrêter les matches ne concernait que les rencontres amicales... Et demain, on apprendra que, tous comptes faits...

D'accord pour ignorer le foot sur ce blog. Concentrons-nous sur un sport de gentlemen, le rugby.

jeudi, 16 octobre, 2008  
Blogger Patrick said...

Bon, je sais, on devrait plus en parler. Mais quand même, à la réflexion, je trouve que le principe de ces matchs amicaux est excellent (rapprochement entre les peuples), sauf qu'il se heurte au fait que l'essentiel du public est à double nationalité (ex. : français par le sol, tunisien par le sang). Qui ce public doit-il supporter ? L'équipe de France et alors trahir la Tunisie ? Ou l'équipe de Tunisie et trahir la France ? Dilemme !

La solution me semble être de renoncer à ce genre de match, et de trouver un autre moyen de développer l'amitié entre les peuples (échanges culturels, voyages, etc.).

jeudi, 16 octobre, 2008  
Blogger Betty said...

Moi je serais pour supprimer le foot tout court... bon d'accord c'est trop radical et si on les faisait jouer à 8 clos ça serait rigolo non ??? ça vous fait pas rire vous ? ah bon !

jeudi, 16 octobre, 2008  
Blogger Jack said...

Bon, je n'aime pas le foot et je vais tout vous dire pourquoi.
Quand j'étais petit dans l'est de la France, j'étais tout rachot.
(Comme disait la souris à l'éléphant, oui mais moi j'ai été malade...). Bref le sport n'était pas ma tasse de thé. Souvent il fallait jouer au foot (j'ai bien dit fallait), normalement ça plait à tous les gamins...
Mais nous étions trois copains inséparables plus anti-foot l'un que l'autre et à chaque fois qu'il s'agissait d'organiser un match de foot, c'était des discussions sans fin pour savoir comment on allait se répartir ces trois "boulets". A force, bien sur on en rajoutait en jouant encore plus mal qu'il n'est permis d'imaginer, si bien que l'équipe qui en avait 2 perdait à coup sûr.
A la fin, ils on fini par nous laisser ramasser des pâquerettes...

Luc, tu nous avait promis de ne pas parler de foot sur ce blog.
Mais de temps en temps ça te démange, hein!
Il faut reconnaitre que c'est un sport qui a le pouvoir de rassembler les cons.
Rappelez vous le Heysel, combien de morts? 39!
Là au moins, personne n'est mort... Alors passons à autre chose.

jeudi, 16 octobre, 2008  
Blogger Jack said...

Ah, il y eu aussi Hillsborough, mieux encore 86 morts...

jeudi, 16 octobre, 2008  
Blogger jojo said...

mouais enfin si tu rapportes au nombre de gens qui regardent des matchs de foot, ca fait pas énorme quand même...c'est sur qu'au ping pong ca arrive moins souvent...

bon franchement qu'est ce que ca peut bien nous faire qu'il y ait quelques pauvres types qui sifflent la marseillaise lors d'un match amical ??

jeudi, 16 octobre, 2008  
Blogger Jack said...

Tiens c'est marrant, le ping-pong j'aime bien...

vendredi, 17 octobre, 2008  
Blogger Betty said...

Ben moi j'aimais bien le foot pa courant pour une fille ! mais ces beaux mecs en short moi j'aimais bien.... jusqu'a ce que j'aille au stade (voir un tout petit match sans imortance)et que j'entende les insultes et les propos des "supporters"..... ternimé j'aime plus le foot !

vendredi, 17 octobre, 2008  
Blogger Jack said...

Et oui Betty, le supporter de foot, il faudrait le déposer au pavillon de Breteuil à Sèvres à côté du mètre étalon. Mais à la différence du mètre lorsqu'on en met plusieurs ensemble, sa valeur augmente considérablement.

vendredi, 17 octobre, 2008  
Blogger Véronique S said...

Tout à fait d'accord avec Betty!
@ Patrick : Tu as parlé du rugby, sport de gentlemen.
Et c'est bien vrai!
La preuve?
J'ai une petite théorie qui vaut ce qu'elle vaut...
En se basant sur le principe action-réaction, je remarque que c'est souvent le spectacle qui rend les spectateurs débiles voire haineux ou sainement enthousiastes.
Je remarque ensuite que l'organisation des matches de foot entrainent systématiquement flics, grilles anti-émeutes jusqu'au ciel et répartition stratégique des "supporters" afin de prévenir ce qu'on peut appeler la Haine ordinaire.
Une fois ce constat fait, je me tourne du côté du rugby.
Avez-vous remarqué qu'il n'y a ni grilles, ni hooligans, ni incidents sérieux, encore moins des blessés ou morts dans le public?
Avez-vous remarqué que pendant le Mondiale de Rugby, même à Marseille, le public était joyeux, familial et investi de l'esprit sportif?
Pourquoi?
Parce que, comme dit Parick si justement,le rugby, c'est un sport de gentlemen. Résultat, action-réaction : éthique et sens des valeurs inspirent joie saine et respect, donc des spectateurs cools avec leurs enfants tout souriants en totale sécurité et sans angoisse que l'ambiance tourne mal.
Alors, ok avec Betty supprimez le foot et place au sport, au vrai, qui transcende et rend heureux, comme devrait l'être par définition tout divertissement réussi.

samedi, 18 octobre, 2008  
Blogger Bruno du grand sud est said...

le calendrier avec ce ballon même pas rond n'y serait pas pour quelque chose ?
hein les filles, avouez ...

samedi, 18 octobre, 2008  
Blogger Philippe.Piriac said...

Assez d'accord avec la théorie des cercles vertueux/vicieux

Vive le rugby: sport de conquete en équipe, ou l'adversaire est respecté ( un peu comme au judo)

Si j'avais 100 € à investir sur un club sportif,aujourd'hui je le placerai plutot sur un de rugby que de foot.

samedi, 18 octobre, 2008  
Blogger Jack said...

Vous n'y êtes pas. Pour éviter les sifflements de marseillaise lors des matchs de foot avec le Maghreb, il faut la chanter en arabe...une belle marque de respect de l'adversaire et de reconnaissance de la culture dominante en France. (idée entendue sur une grande radio nationale).
Pour le rugby on verra ça quand ils saurons jouer.

samedi, 18 octobre, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home