Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 30 mars 2009

Une devinette pour se divertir un peu.

Que peut-il… ? Tout !
Qu’a-t-il fait … ? Rien !
Avec cette pleine puissance, en huit mois, un homme de génie eût changé la face de la France, de l’Europe peut-être…

Seulement voilà, il a pris la France et n’en sait rien faire. Dieu sait pourtant qu’il se démène. Il fait rage, il touche à tout, il court après les projets; ne pouvant créer, il décrète…c’est le mouvement perpétuel, mais hélas cette roue tourne à vide…

L’Homme, qui après la prise de pouvoir a épousé une princesse étrangère, est un carriériste avantageux. Il aime la gloriole, les paillettes, les grands mots, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir…

Il a pour lui l’argent, l’agio, la banque, la bourse, le coffre fort.
Il a des caprices, il faut qu’il les satisfasse …

Deux questions :
A qui s'adresse ce pamphlet?
Quel en est l'auteur?

Libellés : ,

7 Comments:

Blogger ...Pierre... said...

Hahaha, incroyable mais vrai, en cherchant sur internet la réponse est facilement trouvable...

Bien que ce texte soit un peu modifié par rapport à l'original, les ressemblances des deux personnages sont impressionnantes.

lundi, 30 mars, 2009  
Blogger Jack said...

Avec Internet c'est fastoche évidemment...

lundi, 30 mars, 2009  
Blogger Patrick said...

Je connaissais cela. Stupéfifiant de ressemblance, non ?

En plus, le sujet de ce pamphlet avait pour sobriquet "N le petit".

Tout concorde... Décidément, c'est à croire à la métempsychose (migration des âmes vers un nouveau corps après la mort) !

lundi, 30 mars, 2009  
Blogger Luc said...

"Que peut-il… ? Tout !
Qu’a-t-il fait … ? Rien !
Avec cette pleine puissance, en huit mois, un homme de génie eût changé la face de la France, de l’Europe peut-être…"


Ah bon, c'est de Napoléon qu'il s'agit ?

Effectivement : Napoléon n'a rien fait, et il n'a pas changé la face de la France, ni la face de l'Europe !

Hein, on est bien d'accord là dessus ?

lundi, 30 mars, 2009  
Blogger Patrick said...

T'as faux, Luc.

C'est pas de ce Napoléon-là qu'il s'agit, mais d'un ersatz (Louis-Napoléon Bonaparte dit Napoléon III) !

lundi, 30 mars, 2009  
Blogger Luc said...

Ah bon !

Alors effectivement ...

Je me disais aussi : Victor Hugo n'est quand même pas aussi nul que les journalistes d'aujourd'hui !

;-)

lundi, 30 mars, 2009  
Blogger Jack said...

Luc, tu devrais un peu relire Victor Hugo : fervent admirateur de Napoléon premier et passionnément anti-Napoléon III.
Il faut lui accorder une totale subjectivité dans les cas.
Le premier ne mérite sans doute pas tant d'éloges et le second tant de déshonneur...

mardi, 31 mars, 2009  

Enregistrer un commentaire

<< Home