Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 19 mars 2010

Arnaud Montebourg (PS) : "Don't vote !"


lien direct vers YouTube


Arnaud Montebourg, Secrétaire national du Parti Socialiste à la Rénovation, a déclaré dimanche soir que s'il était un électeur en Languedoc-Roussillon, il irait "à la pêche" dimanche prochain. (source : Le Monde)

Appliquons donc à la lettre les recommandations du Secrétaire National du Parti Socialiste : n'allez pas voter dimanche prochain, allez plutôt à la pêche !

Il va de soi que cette injonction ne concerne que les électeurs du Parti Socialiste. Tous les autres, allez voter, bien sûr ! Sauf peut-être les électeurs du FN. Vous aussi, je dois vous dire que la pêche peut être somme toute une activité très délassante dans le monde de brutes dans lequel nous vivons. N'allez pas voter. Don't vote !

Chers électeurs du PS et du FN, je dois vous dire une chose : la pêche, c'est vraiment une activité qui peut apporter beaucoup de satisfactions, par une belle journée de printemps. Car n'oubliez pas : dimanche c'est le Printemps ! Alors, n'allez pas perdre votre temps dans les bureaux de vote, et allez donc à la pêche, comme vous y invite Arnaud Montebourg !

P.S. : Ce message ne s'adresse évidemment ni aux électeurs de l'UMP, ni aux électeurs d'Europe Ecologie ! Vous, allez voter en masse !

(Tiens, il n'y a plus de liste Europe Ecologie en PACA ! Que vais-je voter ?)


Pour en savoir plus :
1. Le PS appelle à "battre la droite" en Languedoc-Roussillon (Le Monde)
2. Arnaud Montebourg (Wikipédia)

Crédit vidéo : 5friendsvote

10 Comments:

Blogger Padraig said...

Arnaud Montebourg a perdu une occasion de se taire, là. Il aurait pu se contenter d'encourager un vote blanc...

P.S. : c'est vrai, ça ? Plus d'Europe Ecologie en PACA ? Mais si, Luc, ils sont là, cul et chemise avec Michel Vauzelle ! Ouf, tu sais maintenant comment voter dimanche ! Ca va être une grande première, pour toi, de mettre un bulletin vert et rose dans l'urne ;-)

samedi, 20 mars, 2010  
Blogger Luc said...

@ Pad : en Bretagne, Europe Ecologie a obtenu 12,21% des voix au premier tour, ce qui leur donne le droit de se présenter au deuxième tour. Donc, tu as le choix au deuxième tour entre Guy HASCOËT (Europe Ecologie), Bernadette MALGORN (UMP) et Jean-Yves LE DRIAN (PS). Ce sont les 3 listes qui ont obtenu plus de 10 % au premier tour.

Nous, en PACA, il y avait 4 listes qui avaient obtenu plus de 10% au premier tour :
- Thierry MARIANI (UMP) : 26,60% (en tête comme à peu près partout)
- Michel VAUZELLE (PS) : 25,80%
- Jean-Marie LE PEN (FN) : 20,30% (la honte !)
- Laurence VICHNIEVSKY (Europe Ecologie) : 10,92%

Mais, au deuxième tour : hop ! Disparition de la liste Europe Ecologie. Je ne peux donc pas voter pour elle au deuxième tour.

Alors, effectivement, si on regarde la liste de Michel Vauzelle "Alliance de l'Olivier", on trouve :
- Des candidats du PS (avec l'ancien logo du PS !!!(*)
- Des candidats du "Front de Gauche", dans lesquels se cachent des Communistes (tiens, il y en a encore ?)
- Et des candidats d'Europe Ecologie, dans lesquels se cachent des Verts.

(*) Rappelons que, sur son affiche électorale, Michel Vauzelle a pris grand soin de ne faire apparaître nulle part ni le logo du PS, ni même la mention "Parti Socialiste"

Alors, Michel Vauzelle a beau tout faire pour camoufler son appartenance au PS, je ne voterai pas pour lui. Pas plus au deuxième tour qu'au premier tour. Et puis, il ne faut pas me demander de voter pour une liste sur laquelle il y a de l'extrême gauche communiste.

samedi, 20 mars, 2010  
Blogger Bruno du grand sud est said...

Alors voyons voir il nous reste,un avocat,un diplômé en droit international et un nazillon ...
Un peu que je vais aller à la pêche!
j'ai repéré une jolie terrasse, un endroit idéal pour laisser filer quelques lignes.
Je rentrerai sûrement bredouille, je regarderai donc les belles dans leur tenues printanières.

samedi, 20 mars, 2010  
Blogger Bruno du grand sud est said...

La protection anti spam de ce blog est nulle!

dimanche, 21 mars, 2010  
Blogger Luc said...

@Bruno : C'est fait exprès, pour pouvoir accueillir les anonymes, comme dans un vrai bar.

Et donc je dois faire le ménage à la main, comme dans un vrai bar.

dimanche, 21 mars, 2010  
Blogger Jack said...

Luc & Bruno : c'est tout de même énervant de devoir jouer les videurs dans un bar aussi sympa (cette abrutie laisse ses cochonneries un peu trop souvent ici...)

dimanche, 21 mars, 2010  
Blogger Luc said...

Florilège en Languedoc-Roussillon :

Georges Frêche, tête de liste 'Tous pour le Languedoc-Roussillon' : 'Si nous gagnons dimanche prochain, ce sera la première fois qu'un homme avec une équipe gagnera contre tous les partis : l'extrême gauche, le PC, le PS, l'UMP, le Nouveau Centre...'

Effectivement ...

Jean-Louis Roumégas, tête de liste d'Europe Écologie 'Nous ne donnons aucune consigne pour le second tour. La main tendue de Georges Frêche, c'est une posture, une farce. (...) Je regrette qu'il n'y ait pas de liste de gauche ou écologiste au second tour en Languedoc-Roussillon. Pour nous, trois explications : l'abstention, la liste Mandroux et la liste Drevet. Pourtant, il y avait une véritable possibilité. Mais le PS et sa vision hégémonique a contribué à cette situation de dispersion. La liste du PS n'était pas une bonne idée, ainsi que la liste présentée par Patrice Drevet. Nous avons toujours dit que Monsieur Météo roulait pour Georges Frêche, et d'ailleurs, il vient d'appeler à voter pour lui. Quant à Mme Aubry, elle a sacrifié le Languedoc-Roussillon pour vernir son image nationale. Cela a été accompagné d'un emballement médiatique qui a tué la campagne.'
Question d'un journaliste : 'Déçu par l'attitude d'Hélène Mandroux de partir seule ?'
Jean-Louis Roumégas : 'Hélène Mandroux a été le jouet de sa direction nationale.'

Allez, un autre :

Éric Besson, ministre de l'Immigration 'Martine Aubry expliquait il y a quelques jours que Georges Frêche, coupable de discours xénophobes, n'était plus fréquentable et était indigne de porter les valeurs de gauche. Aujourd'hui, elle appelle cyniquement à battre la droite en Languedoc-Roussillon, donc à voter pour Georges Frêche.'

Pas faux.

Mais le top du top, c'est quand même :

Noël Mamère, député Verts, maire de Bègles (Gironde) 'En Languedoc-Roussillon, je demande de faire obstacle à Georges Frêche, sans faire le jeu de la droite.'

Plus faux-cul que ça, tu meurs !

(source : La Gazette de Montpellier)

dimanche, 21 mars, 2010  
Blogger Padraig said...

J'ai eu la curiosité de lire la bio de Georges Frêche. Pas inintéressant...

Il dit lui-même qu'un de ses défauts, c'est de s'exprimer en de trop nombreuses phrases, ce qui donne facilement aux journaleux l'occasion d'extraire des propos hors contexte et de leur faire dire ce qu'ils veulent... Et puis, il manie le cynisme avec application - ce qui n'est évidemment pas au goût de tout le monde... Et son cynisme s'adresse à tout ce qui bouge (à gauche, à droite, partout).

Ce Frêche va finir par m'être sympathique...

dimanche, 21 mars, 2010  
Blogger Bruno du grand sud est said...

Quelqu'un qui est antipathique à Sarkozy à Le pen et l'était à Mitterrant ne peut pas être complètement mauvais!

dimanche, 21 mars, 2010  
Blogger Jack said...

Oui c'est une façon de faire de la politique...ou du suivisme?
Ce soir je ne regarderai pas les résultats et surtout les commentaires oiseux de tous bords, sur qui gagne qui perd et autres supputations sur les conséquences à l'échelon national.
Franchement j'en ai plus que marre de cette "politique spectacle", qui porte si peu ses projets et les réformes pourtant urgentes.
Pour dire ce que j'en pense, à ce train là chaque jour qui passe nous éloigne un peu plus de ce que devrait être la démocratie, (la souveraineté du peuple) et nous rapproche du show bis.
Auquel nous participons activement sur ce post...
Un dernier détail à propos du Languedoc-Roussillon, il faudrait aussi penser à attribuer toutes les belles réalisations de cette région à tout un peuple dynamique et entreprenant et pas seulement au président de la région qui tout seul ne serait pas grand chose d'autre qu'un orateur mal embouché.
De l'autre côté du Rhône c'est une tout autre histoire...

dimanche, 21 mars, 2010  

Publier un commentaire

<< Home