Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 29 mars 2010

Premier être humain avec un sexe officiellement non spécifié



Aux Etats-Unis, sur les papiers on précise l'appartenance ethnique (caucasian, afro-american, latino, etc ...). En France, c'est parfaitement interdit, comme la religion, d'ailleurs. Incidemment, ceci fait qu'il n'existe aucune statistique officielle sur, par exemple, la population musulmane en France, ce qui permet à tout le monde de raconter tout et n'importe quoi sur le sujet.

Mais, là, on a été battu à plate couture par l'Australie. En effet, le gouvernement des Nouvelles Galles du Sud a issu un passeport pour Norrie May-Welby avec, à la rubrique "Sexe" : not specified.

Norrie May-Welby considère en effet que, de quel sexe il est, ça ne regarde personne. Et qu'il ne voit pas au nom de quoi on devrait discriminer les êtres humains en fonction de leur sexe.

Alors, effectivement, c'est une grande première. Et par exemple, je me demande comment Norrie May-Welby va faire pour remplir les documents d'immigration quand il/elle va se rendre aux Etats-Unis ! C'est "male", ou "female", pas "not specified" ! (Il n'y d'ailleurs pas assez de cases pour écrire "not specified" ...)

Le gouvernement des Nouvelles Galles du Sud est donc super en pointe sur le sujet. Tellement en pointe, d'ailleurs, que, s'il on en croit The Telegraph, il a dû faire machine arrière.

Le premier être humain au sexe non spécifié n'aura apparemment existé que quelques jours ...

Pour en savoir plus :
1. Norrie’s may well be the first of their kind (Southern Star Observer - Melbourne)
2. No sex for me, please! Ex-transsexual Australian Norrie May-Welby is first legally genderless person (New York Daily News)
3. Becoming legally androgynous (boingboing.net)
4. Norrie May-Welby (Wikipedia)
5. I who may well be... (blog de Norrie)
6. Australian sexless loses official status (The Telegraph)

Crédit photo : The Sun

3 Comments:

Blogger Padraig said...

Non, vraiment, "non spécifié", c'est pas bien.

Il faudrait pouvoir se déclarer, par exemple, 75 % masculin et 20 % féminin (on a toujours un petit côté féminin, non ?). Et pour les 5 % restants, euh, voyons voir, taureau, par exemple (pour notre côté bestial).

lundi, 29 mars, 2010  
Blogger Jack said...

Une chose est sure, il(ou elle) est 100% casquette à l'envers. Mais ça n'est pas spécifié sur la fiche d'immigration au USA...
Une petite remarque grammaticale, à ma connaissance, il n'y a que l'allemand qui prévoit le genre neutre (en plus du masculin et du féminin)...Il va bientôt falloir que nous adoption nous aussi ce nouveau genre, alors! Je trouve d'ailleurs très marrant les discussions académiques sur les termes du genre "Madame la ministre" ou Madame le ministre.
Comme si le fait que le poste soit tenu par une femme change le genre du mot.
Décidément les féministes sont aussi, faibles en grammaire.

mardi, 30 mars, 2010  
Anonymous Anonyme said...

Il reste le choix du "middlesex" comme nos amis anglais...

mardi, 30 mars, 2010  

Enregistrer un commentaire

<< Home