Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 9 juin 2010

Virée de chez CityBank parce que trop jolie !



Debrahlee Lorenzana, 33 ans, a été licenciée de son job de Business Banker dans une agence de CityBank située dans le Chrysler Building de New York, au motif qu’elle était jugée trop jolie et qu’elle déconcentrait ses collègues masculins.

Son patron lui aurait remis une liste de vêtements qu’elle n’était plus autorisée à porter, «en raison de ses formes». Jupes fuseaux, costumes cintrés et pull à col roulé «nuisaient trop à la concentration de ses collègues de bureau», lui aurait expliqué son boss.



Debrahlee Lorenzana est d'origine portoricaine par sa mère et italienne par son père. Elle déclare : «Je n’en ai pas cru mes oreilles. Mes clients ne semblent pas avoir de problèmes avec mes vêtements. D’où je viens, les femmes se maquillent et se peignent les ongles pour aller au supermarché. J’ai été éduquée à la latine. Nous sommes très féminines. Une femme à Porto Rico prend soin d’elle.» Et le plus fort, c'est qu'elle n'est jamais venu bosser avec une mini-jupe, ou en décolleté !

Bon, alors, franchement, vous êtes banquier, patron de Madame Lorenzana, vous la virez, ou vous la gardez ?

Ils sont fous, ces américains ...

Pour en savoir plus :
1. Virée de la banque parce que trop belle (Le Monde)
2. Is This Woman Too Hot To Be a Banker? (The Village Voice)
3. Too Hot for Citibank? (The Village Voice)
4. Debrahlee Lorenzana, Citigroup's Too Sexy Banker: I've Been Harassed My Entire Life (VIDEO) (The Huffington Post)

Crédit photos : Saswat Pattanayak et Saswat Pattanayak

12 Comments:

Blogger Bruno du grand sud est said...

héhé! avec cet avion de chasse à côté ça doit être "dur" d'être concentré sur ses chiffres.

mercredi, 09 juin, 2010  
Blogger Padraig said...

Ouf...

mercredi, 09 juin, 2010  
Blogger Jack said...

L'explication est sans doute plus simple, sa patronne n'était-elle pas une femme laide?

mercredi, 09 juin, 2010  
Anonymous Setaou said...

Elle peut envoyer son CV dans ma boîte ;-)

jeudi, 10 juin, 2010  
Blogger Padraig said...

Re-ouf ! On ne s'en lasse pas !

jeudi, 10 juin, 2010  
Blogger Padraig said...

Luc, tu poses la question : "Bon, alors, franchement, vous êtes banquier, patron de Madame Lorenzana, vous la virez, ou vous la gardez ?"

En fait, je n'ose pas dire ici ce que je ferais à la place du patron...

jeudi, 10 juin, 2010  
Blogger Padraig said...

Re, re ouf ! Ca me fait ça à chaque fois que l'image défile sous mes yeux !

jeudi, 10 juin, 2010  
Blogger Jack said...

Oui ben n'exagères pas avec ça, à force ce pourrait être dangereux...

vendredi, 11 juin, 2010  
Blogger Padraig said...

Ouf, ouf...

dimanche, 13 juin, 2010  
Blogger Padraig said...

Ouf, Debrahlee Lorenzana, ses 33 ans et ses ... formes va bientôt sortir de l'écran d'accueil de "Chez Luc".

Bonne nouvelle pour mon cœur !

vendredi, 25 juin, 2010  
Blogger Padraig said...

"Et Dieu créa la femme".

Debrahlee Lorenzana est une preuve flagrante de l'existence de Dieu !

dimanche, 27 juin, 2010  
Blogger Luc said...

@ Pad: T'as raté ta vocation. Tu aurais dû être banquier chez CityGroup !

dimanche, 27 juin, 2010  

Publier un commentaire

<< Home