Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 2 octobre 2011

Des neutrinos dépassent la vitesse lumière



Le 22 septembre, après trois années de collectes de données et d'analyse, un collège de 174 scientifiques ont publié un rapport d'étude qui annonce une constatation extraordinaire : les neutrinos vont plus vite que la lumière !

Certains feront remarquer que Nikola Tesla avait déjà annoncé en 1932 : “All of my investigations seem to point to the conclusion that they are small particles, each carrying so small a charge that we are justified in calling them neutrons. They move with great velocity, exceeding that of light." (source). Mais tout de même : la théorie de la relativité restreinte d'Albert Einstein précise bien qu'aucune particule ne peut dépasser la vitesse de la lumière. Donc, il y a un problème quelque part.

L'expérience qui a eu lieu est schématisée dans le dessin ci-dessus. Les neutrinos sont générés au LHC du CERN, à Genève, et sont mesurés au détecteur OPERA, situé à Gran Sasso, en Italie. La distance en ligne droite est de 730 km (731 278,0 ± 0,2 mètres), et le trajet est fait en environ 3 millisecondes.

Comme les neutrinos passent à travers tout en ligne droite, ils traversent l'écorce terrestre sans qu'il y ait besoin de construire quelque tunnel que ce soit. Le fait qu'il ne soit pas nécessaire de construire un tunnel de 730 km entre le CERN et Gran Sasso a sans doute échappé à la ravissante Mariastella Gelmini, Ministre Italienne de l'Education, de l'Université et de la Recherche, nommée par l'excellent Sylvio Berlusconi, et qui a publié le 23 septembre le communiqué suivant : communiqué. Ah, zut, elle l'a retiré ! Heureusement j'en avais fait une copie d'écran : copie d'écran. Je vous laisse le plaisir de lire vous-même le passage concernant la construction du tunnel (de 730 km !!!) ...

Donc, revenons à des choses plus sérieuses. Le résultat est le suivant :
- Vitesse de la lumière (vitesse du photon dans le vide) : 299 792,4 m/s
- Vitesse du neutrino mesurée : 299 799,9 km/s

Le neutrino va donc 7,4 km/s plus vite que la lumière !

Donc voilà. On n'en sait pas plus pour le moment, et aucune explication ne tient la route pour l'instant. Côté théorie, il va falloir remettre tout ça à plat ... Comme le dit Christine Sutton du CERN dans son blog : Wait and see…

On vit vraiment une époque formidable !

Pour en savoir plus :
1. Measurement of the neutrino velocity with the OPERA detector in the CNGS beam (Cornell University)
2. Particles found to break speed of light (Reuters)
3. Élémentaire, mon cher neutrino… (Quantum Diaries)
4. Tesla Cosmic Ray Motor May Transmit Power 'Round Earth (Twenty-First Century Books)
5. Vitesse de la lumière (Wikipédia)
6. Neutrino (Wikipédia)
7. Nothing travels faster than light but gossip! (Quantum Diaries)
8. Sous les Abruzzes, les physiciens traquent les métamorphoses des neutrinos (Le Monde)

Crédit image : idé

5 Comments:

Blogger Padraig said...

Ou alors c'est que :

A/ Le neutrino n'a pas de masse (comme le photon)

B / C'est pas le photon qui va le plus vite, mais c'est le neutrino.

Dans ces conditions, ça ne me semble pas bouleverser grand chose, il y a toujours une vitesse limite, mais c'est celle du neutrino (en attendant mieux).

Ou encore l'appareil de mesure a été financé par la ravissante Mariastella Gelmini, Ministre Italienne de l'Education, nommée par l'excellent Sylvio Berlusconi, et les chercheurs ont été tellement subjugués par sa... science... lorsqu'elle a livré le bastringue qu'ils on perdu les pédales et commis des erreur de mesure...

Ou c'est peut-être encore que les neutrinos ont voulu aller plus vite pour profiter plus longtemps du physique agréable de madame le ministre...

dimanche, 02 octobre, 2011  
Blogger Luc said...

Je cite Wikipédia : "Longtemps la masse du neutrino fut supposée nulle, mais bien que celle-ci n'ait encore jamais été mesurée il est admis qu'elle ne l'est pas. En effet, plusieurs expériences ont démontré que les neutrinos pouvaient changer de saveur par le phénomène d'oscillation, qui ne peut se produire que si le neutrino est massif."

dimanche, 02 octobre, 2011  
Blogger Alexis said...

@ Padraig
La physique des parties cul, genre.
Élémentaire !

lundi, 03 octobre, 2011  
Blogger lejournaldepersonne said...

A la masse !

Quel drôle d'univers !
Il n'a fallu qu'une seconde à la particule NEUTRINO pour parcourir 300 006 km, là où la lumière n'a pu faire que 299 792 km !
C'est un tremblement de repères...
un pied de nez à la face de la terre !

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/09/a-la-masse/

lundi, 03 octobre, 2011  
Blogger Jack said...

Et si le neutrinos se déplaçaient simplement plus "droit" que la lumière, cela suffirait à lui permettre d'arriver avant elle?
Les apparences sont sans doute encore une fois trompeuses comme c'est déjà arrivé si souvent.

vendredi, 04 novembre, 2011  

Enregistrer un commentaire

<< Home