Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 21 mars 2005

Renault et ses régulateurs de vitesse (suite)

Le président de Renault Louis Schweitzer reconnaît lundi qu'une "trentaine de cas" de dysfonctionnement d'un régulateur de vitesse ont été examinés par le fabricant de voiture, tout en affirmant que le système n'est pas en cause.

"Nous avons procédé à l'examen de toutes les remontées", mais "les experts sont arrivés à la conclusion qu'il n'y a pas eu de défaillance dans le système électronique".

Pour le PDG de Renault, les différents incidents qui ont impliqué les véhicules équipés de régulateurs de vitesse peuvent s'expliquer par une "confusion entre les trois pédales" de la part des conducteurs peu habitués à ce système.


Donc, je résume :
(1) Il y a eu au moins déjà trente cas de régulateur Renault qui sont partis en vrille.
(2) L'électronique n'est pas en cause, c'est le conducteur qui se mélange les pédales !

Donc, ça vient pas du logiciel, ça vient du conducteur ....

Ben voyons !

A qui est-ce que Renault a sous-traité son logiciel de régulation, à Microsoft ?

Pour en savoir plus :
1. Renault reconnaît une trentaine d'incidents liés aux régulateurs de vitesse, mais aucune défaillance électronique (Yahoo news)
2. Renault et ses régulateurs de vitesse (Chez Luc)

8 Comments:

Blogger Axel said...

C'est surtout le fait que des personnes restent bloquees pendant plusieurs longues minutes qui reduit un peu a neant l'argument "les gens se trompent dans les pedales".
Pris de panique sur un freinage, l'erreur est possible, mais pas quand la voiture "devient folle" et que l'on teste tout ce qu'on peut pour l'arreter...

mardi, 22 mars, 2005  
Blogger Ally said...

nan mais ils réalisent ce qu'ils disent Renault ?! Ils ont pas honte de balancer une connerie pareille ?! Bah voyons, tout le monde sait bien que l'electronique c'est infaillible hein...Pfff ça m'énerve.

mardi, 22 mars, 2005  
Blogger Luc said...

Et ça continue ... Cette fois-ci, c'est Christine Mourtier, 40 ans, a été accidentée le 12 décembre dernier sur l'autoroute A 63, à hauteur de Cestas, au sud de Bordeaux.

Elle affirme avoir réglé le régulateur de vitesse de son véhicule de fonction à 110 km/h et avoir voulu le débloquer sans succès à l'approche d'un ralentissement de la circulation.

Alors, Renault va encore diure qu'il n'y a aucun problème et qu'elle s'est trompée de pédale ?

Pour en savoir plus :
1. La justice saisie pour un problème de régulateur de Renault Clio (Libération)

mercredi, 23 mars, 2005  
Blogger Luc said...

Et voici la dernière du jour : Le conducteur d'une Renault Scenic a failli y rester près de tour avec un régulateur bloqué à 130 km/h !

mardi, 26 avril, 2005  
Blogger Patrick said...

Je reviens sur cette affaire des régulateurs de vitesse (une quarantaine de cas recensés à ce jour, semble-t-il), car je viens d' entendre le Directeur de la Qualité de Renault à la radio. Il ne m'a pas convaincu. Il a affirmé que les services techniques n'ont rien trouvé. Mais il n'a pas dit que c'était impossible. De deux choses l'une : soit le système de freinage est absolument, strictement isolé du système de régulation, et alors, il est IMPOSSIBLE qu'on ne puisse plus freiner, quelle que soit la panne du régulateur. Soit le régulateur agit sur le circuit de freinage, et alors TOUT est possible.

Or, en réfléchissant, je me dis que pour que le régulateur fasse son effet lorsque la voiture descend une pente, il faut qu'il agisse sur le circuit de freinage. Si ce que j'écris est vrai, alors TOUT est possible (c'est l'ingénieur électronicien qui parle).

On peut admettre que Renault n'ait pas pu reproduire une panne qui intervient si rarement. Mais il me semble criminel de leur part de ne rien faire et de laisser les régulateurs en l'état...

Il y a 500 000 véhicules Renault équipés de ce régulateur en circulation... A mon avis, ça va faire du grabuge (et des morts), cette affaire...

samedi, 14 mai, 2005  
Blogger Luc said...

Oui, il a même été créé l'Association de Défense des Victimes de l’Electronique Automobile (ADEVEA) !

Voir ici : Accident du péage de l’A1: le conducteur s’interroge.

dimanche, 15 mai, 2005  
Blogger Luc said...

Et d'ailleurs, voici le site officiel de l'ADEVEA.

dimanche, 15 mai, 2005  
Blogger Le_Foofighter said...

A ma connaissance l'ADVRV n'a pas de site internet, mais l'association peut-être contactée par ces biais : Contactez la au 06.85.25.66.85 ou 06.78.09.43.22. (fabvlg@yahoo.fr)
J'ai moi-même été victime d'un curieux incident impliquant diverses fonctions de ma voiture. J'en ai même réalisé un petit dossier (http://mikelpt.club.fr/index_auto.htm)

Mikaël

mercredi, 08 novembre, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home