Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 21 mars 2005

Vous l’aurez tous reconnue...



Vous l’aurez tous évidemment reconnue : cette jolie personne à l'air décidé est Юлія Тимошенко (en français Julia Timochenko), la Première Ministre de l’Ukraine *.

Ca m’inspire une considération et me rappelle une récente conversation :

- La considération, c’est que la France est décidément très misogyne. Je serai très heureux que la France ait de temps en temps un premier ministre femme (on dit Première Ministre) - et pourquoi pas une Présidente de la République. Et ce d’autant plus que quand elles arrivent à vaincre toute l’inertie contraire en matière de discrimination sexuelle, c’est qu’elles sont réellement « supérieures ». Même mon correcteur orthographique refuse le vocable « Première Ministre » ! Je pense qu’une sensibilité féminine de temps en temps à la tête de l’exécutif ne gâcherait rien. Pourquoi n’aurions-nous pas droit à une Indira Ghandi, une Margaret Thatcher, une Golda Meir, une Benazir Bhutto, une Sirimavo Bandaranaike ou encore une Helen Clark ? Voir ici la liste des femmes actuellement en fonction dans le monde . Certes, le président Mitterrand avait fait un essai avec Edith Cresson, mais il s’était un peu planté… Passons... C’est vrai que les candidates ne courent pas les rues, quoique, si elles y étaient réellement encouragées…

- La conversation, c’est avec un « notable » du coin où j’habite qui me disait hier qu’il votera « Non » au prochain référendum, car il ne voulait pas que l’Ukraine rentre dans l’Europe, au risque de voir notre agriculture s’effondrer devant les boisseaux de blé des plaines d’Ukraine. Vous voyez, chacun peut trouver sa propre bonne raison perso pour voter « Non » ! Je rappelle, pour ceux qui seraient un peu "confused", que l'entrée de l'Ukraine en Europe n'est pas à l'ordre du jour (même si le logo de campagne du PS, très avancé en ces domaines, inclut l'Ukraine en Europe)... Personnellement, pour des raisons culturelles, je préfèrerai voir entrer l’Ukraine avant la Turquie. Comme quoi, les goûts et les couleurs...

* La jolie personne en question ne cache pas ses ambitions : elle demande aux visiteurs de son site Internet s’ils préfèrent la voir en Première Ministre… ou en Présidente de la République d’Ukraine !

7 Comments:

Blogger Luc said...

Ah oui, très sympa ! Moi, j'aimerais bien l'avoir comme premier ministre.

J'ai toujours été pour mettre les femmes au pouvoir, parce que j'ai la faiblesse de penser qu'elles gouverneraient avec plus d'humanité et de compassion que les hommes, ces brutes bourrées de testostérone !

Mais ceci m'amène une réflexion : ce qu'on cherche dans un "Premier Ministre", c'est plus un papa, ou une maman ?

Hein ?

P.S. : T'aurais pu mettre le lien directement sur la version anglaise de son site, moins exotique, certes, mais nettement plus lisible !
P.S. 2 : Ici, elle est très mignonne, mais elle fait pas très "premier ministre" !

lundi, 21 mars, 2005  
Blogger Jack said...

Mignonne en effet, mais la testostérone n’est pas responsable de tous les maux de l’humanité, je ne sais pas pourquoi, mais ce premier ministre là, avec son joli minois me fait penser à la chanson de Brassens « une jolie fleur dans une peau de vache, une jolie vache déguisée en fleur… »
Il faut arrêter de divaguer sur le « sexe faible » qui pourrait civiliser la politique, mon expérience professionnelle perso est que les femmes sont féroces comme aucun homme ne l’est avec ses collègues du même sexe. En politique, je ne sais pas, mais pas d’angélisme, on ne prend ni garde le pouvoir avec tendresse, il s’agit de prendre le dessus.

lundi, 21 mars, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Bon, c'est vrai que ce n'est pas la plus déagréable à regarder, et pour aider en France, on pourrait dans le cas ou une telle candidate existait arguer un peu en faveur de la discrimination positive..

Le problème en France, c'est que la population vieillit, que les femmes vivent plus longtemps que les hommes, donc qu'il y beaucoup de seniors et de veuves
Or il est aussi avéré que les femmes ne votent pas pour les femmes et encore moins si elles sont jeunes. Donc bad luck pour nous. On est plutôt parti pour avoir un Président du type gendre parfait... you see what I mean?

lundi, 21 mars, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

La précédente rubrique s'appelait hypnotique
Celle ci aurait pu s'appeler hypnotisante.. ou keep-tonic

bon je sais c'est facile mais la journée a été longue et fatiguante.

lundi, 21 mars, 2005  
Blogger Jack said...

Président du type gendre parfait : c'est bien analysé, c'est mieux qu'un bof...

lundi, 21 mars, 2005  
Blogger Luc said...

Attendez, c'est qui le "gendre parfait" ? François Hollande ?

lundi, 21 mars, 2005  
Blogger Jack said...

Non lui c'est le bof...

lundi, 21 mars, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home