Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 3 avril 2005

Le pape est mort

13 Comments:

Blogger Luc said...

Je voulais mettre en dessous de ce que je considère comme la plus belle photo de Jean-Paul II le poème le plus connu de Jacques Prévert :

Le pape est mort !
Un autre pape est appelé à régner.
Araignée ! Quel drôle de nom pour un pape !
Pourquoi pas libellule ou papillon ?

Jacques Prévert

Et puis non, ca collait pas ... Donc, j'ai juste laissé l'image comme ça. Sans rien.

C'est mieux, non ?

dimanche, 03 avril, 2005  
Blogger Jack said...

Luc, sais-tu que j'ai précicément eu la même idée que toi : je veux dire mettre cette photo que j'ai remarquée ce matin dans le monde sur le blog, c'est dire que je suis d'accord.
Tout d'abord c'est une photo superbe de plus elle symbolise remarquablement Jean-Paul II.

Le jeu de mot de Prévert par contre c'est ton idée.

dimanche, 03 avril, 2005  
Blogger Luc said...

C'est vrai que cette photo est saisissante et symbolise tout à fait Jean-Paul II.

dimanche, 03 avril, 2005  
Blogger Patrick said...

J'ai vu une autre très belle photo dans laquelle on voit Jean Paul II souriant, avec une colombe qui vole autour de lui.

Qu'on soit croyant ou pas, il me semble difficile de ne pas penser que ce Pape penchait résolument du côté du "bien" - même si certaines de ses positions furent difficiles à comprendre par certains.

J'espère que son successeur fera aussi bien...

dimanche, 03 avril, 2005  
Blogger lyssy said...

Il est vrai que cette photo est superbe, je trouve qu'il s'en dégage quelque chose de particulier (ne me demandez pas quoi je suis incapable de le dire)

dimanche, 03 avril, 2005  
Blogger Jack said...

C'est sans doute encore tôt pour ce commentaire, c'est vrai que ce Pape fut un grand Ambassadeur de l'Eglise.
Mais je trouve qu'il a laissé énormément de travail à son succésseur pour remettre l'Eglise en phase avec son époque, arrêter son déclin.
Voilà

dimanche, 03 avril, 2005  
Blogger Patrick said...

Jack, tu parles de déclin, et c'est certainement vrai en Europe de l'Ouest. Mais ailleurs, ça se porte très bien (ne serait-ce que du fait de la démographie). J'ai lu qu'on compte plus de un milliards de catholiques dans le monde - et près de deux milliards de chrétiens - loin devant l'Islam qui ne compte "que" 1,15 milliard de fidèles !

dimanche, 03 avril, 2005  
Blogger Patrick said...

Au fait, Luc, ce post t'absout pour celui que tu as commis relatif à Terri Schiavo...

dimanche, 03 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Merci mon père de ton absolution, car j'ai beaucoup pêché, en action, en politiquement incorrect et en rigolade !

A propos, tes stats sur les chretiens et les musulmans, tu les tiens d'où ?

lundi, 04 avril, 2005  
Blogger Jack said...

Patrick, l’extension du catholicisme ne le doit qu’à la démographie galopante de pays émergeant et catholiques, à ce jeu l’islam aura tôt fait de le rattraper.
Je reconnais que mes considérations sur le déclin de l’Eglise sont un peu « occidentale »
Bien qu’habitant un pays de forte tradition catholique, notre belle province bretonne, je t’invite à te renseigner sur l’horaire des messes dans ta paroisse et celles environnantes, sur l’age du prêtre s’il y en a un dans ta paroisse.
Pour compléter ton édification tu pourrais aussi aller jusqu’à l’église, un dimanche ordinaire, compter les fidèles, évaluer leur âge moyen.
Tu vas sans doute trouver mon évaluation de la puissance de l’Eglise sommaire et rétrograde ? Il reste que les catholiques ont du boulot, même s’ils considèrent qu’il vaut mieux être peu nombreux et remplacer le nombre par la qualité, s’ils continuent sur cette pente, ils pourront tout comme le parti radical célébrer la messe dans une cabine téléphonique.
Mais tu dois avoir raison, le centre de gravité de la chrétienté continue sans doute sa migration vers l’Ouest.

lundi, 04 avril, 2005  
Blogger Patrick said...

Pour le décompte des adeptes de telle ou telle religion, c'est ici :
http://www.quid.fr/2000/Q013460.htm

Evidemment, ils doivent vous compter (et moi avec) comme de fervents catholiques... Mais c'est vrai aussi pour les autres religions ! Je pense qu'ils considèrent comme catholiques ceux qui se sentent le plus proche de cette religion - pas seulement ceux qui pratiquent...

J'ai entendu que la chrétienté a un bon potentiel de croissance (ou de renouveau) dans les pays d'Europe de l'est et même en Russie. Après 70 ans de communisme, ils aspirent à un peu de spiritualité !

J'ai entendu aussi que la Chine constituait un vaste terrain de développement (comme en toutes choses). Verra-t-on bientôt une Chine chrétienne ?

Quand au curé de ma paroisse, ils sont deux (l'un a 56 ans - je le sais car il est allé chez mon dentiste favori). Il y a une douzaine d'églises, alors ils célèbrent la messe tantôt dans l'une, tantôt dans une autre. Les fidèles suivent. Je dois dire que nous sommes sans doute assez bien pourvus - d'autres paroisses sont moins bien pourvues... Quand à la relève ? ? ? On nous enverra des prêtres des pays de l'est, ou africains - ou Chinois !

mardi, 05 avril, 2005  
Blogger Luc said...

Y a un débat en ce moment sur le fait que la France a mis ses drapeaux en berne pendant une journée suite au décès du Pape. Il y en a qui disent comme ça qu'il n'aurait fallu ne rien faire, vu qu'on est un état laïque. Nota : les deux seuls pays au monde qui n'ont rien fait c'est ... la Chine et la Corée du Nord. (Même Fidel Castro est allé à la messe !). Bon la fille aînée de l'église, d'après ces libres penseurs, aurait dû être du côté de la Chine et de la Corée du Nord sur ce coup là ...

Bref.

On note quand même au passage que ceux qui gueulent contre les drapeaux en berne, c'est les mêmes qui gueulent contre la suppression du lundi de Pentecôte. Cherchez l'erreur ...

mardi, 05 avril, 2005  
Blogger Patrick said...

Dans le concert de louanges déversé à l'occasion de la mort du Pape, une voix dissonante s'est fait entendre en provenance de Dany Le Rouge... Selon lui, "ceux qui sont morts du sida à cause de l'interdiction" de l'Eglise d'utiliser le préservatif "ont payé très cher ce qu'a fait ce Pape".

Certes, Dany a besoin de soigner son électorat Gay, et de le caresser dans le sens du poil.

Mais enfin, il est intelligent, et je pense qu'il ne croit pas un instant ce qu'il dit... Car s'il parle de l'Occident, ce ne sont certainement pas les positions du Pape qui ont empêché les copulateurs compulsifs de mettre un préservatif... Et si on parle de l'Afrique, pris sous un angle purement socio-économique, la solution préconisée par le Pape (la fidélité entre époux) était la plus réaliste. Déjà qu'on est incapable de les délivrer de la malaria alors que la médication existe et qu'elle coûte moins d'un Euro par jour, l'idée de leur vendre des préservatifs est certes alléchante pour les fabricants de préservatifs, mais elle est se heurte aux réalités socio-économiques locales.

Bref, m'est avis qu'on ne pouvait pas s'attendre à autre chose d'un Pape en ce qui concerne sa position éthique pour l'Occident, mais on aurait dû comprendre qu'indépendamment de toute éthique, sa réponse convergeait avec une réalité technico-économique pour l'Afrique...

En attendant, les pauvres africains ne sont ni fidèles ni équipés de préservatifs, et ils meurent en masse - ce qui est malheureusement la preuve d'un échec des tenants de la fidélité comme des tenants du préservatif... Et quand un vaccin sera mis au point, il ne sera certainement pas pour eux avant très longtemps...

jeudi, 07 avril, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home