Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 4 août 2005

The Naked Truth



Le Leopold Museum de Vienne en Autriche présente en ce moment une exposition intitulée "la vérité toute nue" (The Naked Truth). On peut y voir des oeuvres "scandaleuses" du début du 20° siècle réalisées par les plus grands artistes Autrichiens, comme Oskar Kokoschka, Gustav Klimt, Egon Schiele ou Richard Gerstl. Ces oeuvres abordent des sujets tabou comme la sexualité et le pouvoir, la lutte des sexes, etc.

Pour marquer l'évènement avec un acte aussi "provocateur" aujourd'hui que ces oeuvres pouvaient l'être dans les années 1900, le Musée a décidé d'offrir une entrée gratuite à tout visiteur se présentant nu ou en maillot de bain.

La fondatrice du musée, Elisabeth Leopold, a déclaré : "Nous trouvons qu'un corps nu est tout aussi beau qu'un corps habillé."

Pour l'instant, il n'est pas prévu de proposer cette expositions aux Etats-Unis d'Amérique.

Pour en savoir plus :
1. Leopold Museum (site officiel)
2. The Naked Truth (Leopold Museum)
3. The Naked Truth (Berlin Bear)

Crédit photo : Leonhard Foeger pour Reuters

2 Comments:

Blogger Patrick said...

Bon. Donc on voit bien que la visiteuse a accroché son billet d'entrée à son slip. Mais où donc le monsieur a-t-il accroché le sien ? ? ?

jeudi, 04 août, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Dites
, On ne serait pas en train de réinventer l'effet récursif? ou le musée kaleidoscope..

En tous cas conservateur de musée ca conserve, car il faut etre sacrément latéral pour prendre le sujet comme cela.

jeudi, 04 août, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home