Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 2 août 2005

Les grandes dates de l'histoire de la NASA



Les grandes dates de l'histoire de la NASA :
- Mai 1961 : premier Américain dans l'espace.
- Février 1962 : premier Américain à faire le tour de la Terre.
- Juin 1965 : premier Américain à faire une sortie extra véhiculaire.
- Juillet 1969 : premier homme sur la Lune.
- Avril 1981 : premier décollage de la navette spatiale.
- Juillet 2005 : lancement de la navette Discovery.

C'est assez pathétique. Plus de 2 ans après l'explosion de la navette Columbia lors de sa réentrée dans l'atmosphère le 1er février 2003, la NASA remet la navette Discovery en service.

Et non seulement ce vol ne sert à rien (quelqu'un dans l'assistance peut-il m'expliquer à quoi sert l'ISS - International Space Station ?), mais en plus, ils envoient demain des astronautes faire une sortie dans l'espace pour aller bricoler le bouclier thermique sous la navette !!!! On croit rêver.

En fait, George W. Bush a décidé de mettre fin au programme des navettes spatiales en 2010. Du coup, non seulement l'ISS n'a aucune chance d'être terminée d'ici là - elle en est à peu près à 50% de construction, et le module Européen restera bien sagement à rouiller sur le plancher des vaches -, mais, quand bien même on la terminait, on en ferait quoi, ensuite, sans navette pour y aller ? Tout cela ne rime à rien.

Donc, sans navette, l'ISS passe à la trappe, et au passage le merveilleux téléscope Hubble avec.

Et, pour faire passer la pilule, Bush, comme à son habitude, a assigné à la NASA de grands projets (retour sur la Lune avec présence permanente, un homme sur Mars) ... mais sans débloquer un dollar de plus !

Enfin, heureusement qu'il y a les Russes avec leur navette Soyouz bien rustique mais qui marche, elle, et qui permet au mois d'assurer le transport des astronautes Américains entre la Terre et l'ISS !

Et puis ... il y a nos amis les Chinois. Quelques dates ?
- Octobre 2003 : premier Astronaute Chinois à bord de Shenzhou 5.
- Octobre 2005 : lancement de Shenzhou 6 avec deux astronautes Chinois à bord (à la rentrée).
- 2010 : station spatiale Chinoise.
- Et ensuite : presence Chinoise sur la Lune.

Donc, pendant que d'un côté on assiste au naufrage pathétique de la NASA, de l'autre, apprêtez vous à suivre les aventures des Chinois dans l'espace !



Pour en savoir plus :
1. Discovery a décollé de cap Canaveral (Chez Luc)
2. NASA improvises plan for delicate shuttle repair (Reuters)
3. A propos de Hubble (Chez Luc)
4. China's astronauts (Space Today)

Crédit dessin : Copley news service, crédit photo : Space Today Online

Libellés :

9 Comments:

Blogger Patrick said...

Ah ! Je me disais aussi que "W" devait avoir une part de responsabilité dans les tuiles cassées de "Discovery" ;-)

Je pense que le petit problème, avec la conquête spaciale, c'est qu'on a rien trouvé de très révolutionnaire dans l'espace... Quand Christophe Colomb est parti vers l'ouest inconnu, il a découvert un nouveau monde, il a rapporté de l'or et des tas de choses nouvelles. Mais dans l'espace, objectivement, on n'a pas découvert grand chose de passionnant (du moins du point de vue de l'homme de la rue). Alors, ISS, navette et compagnie, ça finit par lasser...

Je suis de ceux qui pensent que c'est dans la nature même de l'Humanité de chercher à étendre son territoire vers d'autres mondes... Donc il faut le faire. Mais ça sera coûteux et long !

Nota : "Soyouz" n'est pas à proprement parler une navette : les russes avaient bien essayé de copier la navette américaine, mais "Bouran" n'a fait qu'un seul vol automatique en 1988, et les russes ont abandonné le concept faute de moyens...

mardi, 02 août, 2005  
Blogger nihil said...

Sait-on ce que sont devenus Schenzou de 1 à 4?

mercredi, 03 août, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Mais dites moi, es ce que j'aurais été trompé à l'issue de mon plein gré?
Les américains n'envisagent-il^s pas de lancer un véhicule spatial habité? ( le CEV) . Pensez vous vraiment qu ils laisseront les Chinois seuls dans l'espace?
a mon avis, il y a autre chose.
Peut etre bien que nous allons nous voir proposer de mutualiser nos efforts et investissements!

mercredi, 03 août, 2005  
Blogger Luc said...

@ Philippe : Ouais, le CEV (Crew Exploration Vehicle) est censé succéder en 2014 à la navette spatiale actuelle, dans le cadre de la Vision for Space Exploration présentée par George Bush le 14 janvier 2004.

Alors, bon, je pense qu'effectivement, s'agissant de l'agité du bocal actuellement locataire de la Maison Blanche, je pense que, oui, tu as été vraisemblablement trompé à l'issue de ton plein gré !

mercredi, 03 août, 2005  
Blogger Philippe Piriac said...

Plus que trois ans.. : 2004+ 4ans avec bail non renoulevable.Le plus dur sera probablement la fin , pendant laquelle le candidat républicain successeur va nous expliquer que les 8 ans de Bush auront été une période salvatrice pour les USA et donc le monde.et le pire est que ca n'est pas pas indémontrable. Version moderne du pompier pyromane.

jeudi, 04 août, 2005  
Blogger Luc said...

C'est un truc de fou, ça, vous savez ce qu'il a été retirer dans le bouclier thermique sous la navette, Steve Robinson ? Une cale d'espacement posée là quand ils ont remplacé une tuile à terre, pour faire le joint avec la tuile d'à côté (voir la vidéo !). Vous croyez pas que les mecs qui ont posé la nouvelle tuile, dans l'atelier, ils auraient pu terminer le boulot en enlever la cale à la fin ? Surtout qu'elle se voit bien, quand même ... cale blanche sur tuiles noires ...

Tout fout le camp, à la NASA ...

samedi, 06 août, 2005  
Blogger Patrick said...

Tu dis que tout fout le camp à la NASA. C'est sans doute vrai. Mais le constructeur de la Navette, c'est Boeing (depuis qu'ils ont repris la division espace de Rockwell). Si ils mettent autant de soin à faire leurs avions qu'à faire la navette, je crois que je vais favoriser Airbus. Quoique...

samedi, 06 août, 2005  
Blogger Patrick said...

"La navette Discovery s'est posée en Californie". Ben tant mieux pour les 7 astronautes...

Au fait, comme le faisait remarquer Luc, ça a servi à quoi, au juste, leur petite escapade ?

mardi, 09 août, 2005  
Blogger Luc said...

Bon, ouf! Ils ont atterri !

mardi, 09 août, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home