Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 24 décembre 2006

Joyeux Noël !



Je vous souhaite à toutes et à tous un joyeux Noël plein de chaleur et d'affection. :-)

Crédit vidéo : Joshua Held

7 Comments:

Blogger Ally said...

Haha excellente la video. Joyeux Noël à toi aussi !

dimanche, 24 décembre, 2006  
Blogger pita said...

Joyeux Noel à vous et bonnes fêtes de fin d'année !

mardi, 26 décembre, 2006  
Blogger Patrick said...

Comme je viens en retard, pour moi c'est Joyeuses Fêtes de Nouvel An.

A ce propos, savez-vous que les russes fêtent le Nouvel An (le 31 décembre) ET l'ancien Nouvel An (le 13 janvier) ? Cela vient du fait que la Russie des tsars était restée au calendrier Julien et que ce sont les bolchéviques qui ont recalé le pays sur le calendrier Grégorien en passant directement du 31 janvier 1918 au 14 février 1918. Mais le peuple a conservé la tradition du calendrier Julien, tout en adoptant le calendrier Grégorien. D'où les deux fêtes (bien arrosées de Vodka certainement)...

La même chose se produit pour Noël (Chrétien le 25 décembre, Orthodoxe le 7 janvier - pour la même raison de calendriers décalés).

Ma prof de russe m'a dit qu'en certains endroits, c'est la fête ininterrompue du 25 décembre au 13 janvier ! Voilà des gens qui savent vivre !

jeudi, 28 décembre, 2006  
Blogger Jack said...

Si se saouler tu appelles cela vivre...alors, c’est que tu es désespéré.
Attention tu es en train de devenir un vrai slave.

Bonne année, sans trop de vodka tout de même.

samedi, 30 décembre, 2006  
Blogger Patrick said...

Pendant longtemps, je me suis demandé pourquoi je préférais la vodka à 50° d'alcool plutôt que la vodka à 37,5° comme on la vend en France... J'ai découvert que plus les alcools sont distillés (et donc plus ils sont forts en degré d'alcool), moins il y a d'alcool méthylique CH3OH dedans (presque tout l'alcool est éthylique C2H5OH). Or, certaines personnes (moi sans doute) ont une sorte d'allergie à l'alcool méthylique (c'est celui de l'absynthe, qui rend fou dit-on , et aussi celui de l'alcool à brûler).

Mais j'ai beaucoup de mal à m'approvisionner en alcools à 50°, et du coup ma consommation reste très raisonnable !

lundi, 01 janvier, 2007  
Blogger Luc said...

@ Patrick : T'as raison. Plus un alcool est fort, moins il est nocif. D'ailleurs, je ne sais pas si tu es au courant, mais dans un whisky on the rocks, le plus toxique, c'est les glaçons ...

;-)

mardi, 02 janvier, 2007  
Blogger Jack said...

@Patrick : en temps que descendant d’authentiques poivrots (et oui çà explique bien des choses), je m’y connais un peu en distillation (la mirabelle dans mon pays).

Donc lorsque l’on distille, les composés se succèdent en fonction de leur température d’ébullition, un bon distillateur sait bien çà et sais aussi qu’il doit éliminer la « tête » et la « queue », dans leur jargon. Si le distillateur est un radin, qui cherche le rendement maximum, il va garder un peu trop de "tête" ou de "queue" et du coup c’est toi qui prends mal à la tête.

C’est pourquoi il peut être dangereux de boire des alcools distillés par des amateurs

Pour ceux qui voudrait se lancer dans la distillation
Voici des températures d’ebullition :
Méthanol : 65°C
Ethanol : 78.4°C
Propanol : 82.4°C

mardi, 02 janvier, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home