Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 21 décembre 2006

Survol du Mont Aiguille

Je vous ai déjà parlé de ma fascination pour le Mont Aiguille. Eh bien, quelque temps après le décollage de Nice vers New York, j'ai eu le plaisir de pouvoir contempler le Mont Aiguille vu du ciel, par le hublot :

Mont Aiguille 1.jpg

Peu après, sous un autre angle, on le voyait bien détaché sur fond de nuages :

Mont Aiguille 2.jpg

Et, un peu plus tard, on pouvait le contempler de profil, sa silhouette caractéristique se dessinnant parfaitement à contre-jour :

Mont Aiguille 3.jpg

Sur cette dernière photo prise vers le sud, on remarque bien le plateau du Vercors à droite de l'image.

Magnifique !

Pour en savoir plus :
1. Le Mont Aiguille (Chez Luc)

Crédit photo : Luc

Libellés :

4 Comments:

Blogger Jack said...

On n’aurait pas imaginé que la loxodromie pousse autant au nord sur un Nice New York, mais c’est bien lui, le mont Aguille dans toute sa splendeur.

samedi, 23 décembre, 2006  
Blogger Philippe Piriac said...

Superbe et plein de super souvenirs
A voir et à revoir à l'infini, par le haut , par le bas, été comme hiver.

Prenez soin de vous tous

mercredi, 27 décembre, 2006  
Blogger Luc said...

@ Jack : Pour la loxodromie, tu as raison. Mais le survol du territoire français impose le respect de couloirs aériens bien définis. D'où le détour.

@ Philippe : Même en grossissant l'image à fond, je n'ai pas pu voir le refuge du Chaumailloux. Mais il est là, quelque part ...

mercredi, 27 décembre, 2006  
Blogger A Sulana said...

A chaque fois que je monte à Paris en avion, j'essaie de le trouver. Il est toujours aussi fantastique !
pace é salute

vendredi, 29 décembre, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home