Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 9 juin 2007

Le calendrier électoral voulu par Lionel Jospin

Lionel_Jospin.jpg

L'inversion du calendrier électoral a été voulue par Lionel Jospin qui était alors premier ministre en cohabitation avec Jacques Chirac suite à la dissolution de l'Assemblée Nationale décidée par ce dernier le 21 avril 1997.

Le calendrier électoral initial prevoyait l'organisation des élections législatives en mars 2002 et de l'élection présidentielle en avril-mai 2002. Lionel Jospin fit adopter par l'Assemblee Nationale le 3 avril 2001 le report des élections législatives à juin 2002, apres l'élection présidentielle, grâce au soutien des amis de Francois Bayrou, président de I'UDF contre le RPR, DL, le reste de I'UDF, ainsi que les communistes et les Verts, pourtant au gouvernement.

L'inversion du calendrier électoral était un choix fondamental dans la stratégie électorale du Premier ministre pour 2002. L'organisation de la présidentielle avant les législatives était intéressante pour Lionel Jospin en tant que candidat aux élections présidentielles d'avril 2002. Il avait vécu la cohabitation, et il savait qu'il fallait tout faire pour éviter ça à l'avenir.

C'est donc dans le but d'éviter à l'avenir la possibilité d'une cohabitation que Lionel Jospin a fait voter le quinquennat le 2 octobre 2000, suite au référendum du 24 septembre 2000, et qu'il a décidé en avril 2001 de placer les élections législatives juste après les élections présidentielles.

On va voir les résultats demain, mais je pense que pense que le scénario voulu par Lionel Jospin va fonctionner à merveille. Il ne voulait pas de cohabitation, il n'y aura pas de cohabitation. Nicolas Sarkozy va disposer de la très large majorité parlementaire dont il a besoin pour gouverner le pays avec efficacité.

J'ai l'habitude de vous faire remarquer les sujets innombrables sur lesquels le PS a eu "tout faux". Eh bien, sur ce coup là, il faut reconnaître qu'il a eu "tout bon" !

Et enfin, pour ceux qui hésiteraient encore, François Hollande martèle en permanence qu'il n'est pas bon qu'un parti truste tous les pouvoirs politiques en France. Eh bien, pour ceux qui l'auraient oublié, je vous rappelle la répartition des pouvoirs au niveau des régions suite aux élections régionales de mars 2004 :

Conseils régionaux 2004.jpg

Pour en savoir plus :
1. La cohabitation (la Documentation française)
2. Le quinquennat (vie-publique.fr)
3. Élections régionales françaises de 2004 (Wikipédia)

Crédit photo : Wikipédia - Crédit graphique : Wikipédia

Libellés :

10 Comments:

Blogger Patrick said...

Luc, tu as mille fois raison d'agiter le spectre d'une cohabitation, car aucun parti, à ma connaissance, même dans ses rêves les plus fous, n'a envisagé une telle situation pour ces prochaines élections législatives. Tu fais donc bien de nous rappeler cette horrible éventualité ;-)

Moi, j'agiterais plus volontiers le spectre d'une chambre vidée de son sens. Les institutions ont prévu un Parlement (c'est même un des fondements de la démocratie). S'il ne peut pas jouer son rôle, la démocratie est en rade et c'est la rue qui s'exprime.

L'exemple du CPE est instructif. Malgré une chambre toute acquise, M. De Villepin a renoncé à la consulté et a fait usage du 49-3. Résultat : des millions de gens dans la rue, et un retrait humiliant deux mois plus tard. Et même un an d'inaction du gouvernement à la suite par peur de réveiller la rue.

Le Chef de l'Etat aura à n'en pas douter une très large majorité et c'est bien ainsi. Mais il est important que le Parlement ne soit pas laminé par le fameux tsunami annoncé. Une chambre monochrome n'est plus un parlement, c'est juste un bureau d'enregistrement. Le Parlement doit être représentatif de la population dans sa diversité.

Donnons donc des couleurs au Parlement !

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Au fait, Luc. Chacune des Chambres Régionales est pluraliste. Il n'y a pas, à ma connaissance, de Chambre Régionale Rose-Bonbon ni Bleu-Horizon ni Rouge-Sang... La démocratie Régionale est ainsi bien assurée !

Pour le Parlement de la France, il sera Bleu pour cinq ans à n'en pas douter - ce qui ne l'interdit pas d'être pluraliste...

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger apollo said...

Dis donc Patrick, de bloggeur tu es passé à la vois oficielle de ton parti !!
est ce que tu recois des consignes du Modem pour les paroles a prodiguer ?

"Une chambre monochrome n'est plus un parlement, c'est juste un bureau d'enregistrement."
plus besoin d'ecouter les discours de bayrou desormais on peut venir directement sur ce blog...
vive l'esprit critique , même par rapport à ton chef de parti!!

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

@Apollo : Au moins y aura-t-il de la diversité sur ce blog, sinon à la chambre ;-)

Sinon, ça deviendrait "la pensée unique", et notre Président nous a bien dit que c'était mal !

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

@Apollo : J'apprécie évidemment tes commentaires. Je les apprécieraient encore davantage s'ils portaient sur le fond plutôt que sur la forme. Que je sois ou non "la voie de mon maître" a peu d'intérêt. En revanche, de débattre sur le bien-fondé d'une chambre monochrome est - de mon point de vue - plus intéressant.

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger apollo said...

Moi aussi j'apprécie énormément tes commentaires, même quand tu répètes la même phrase pour la 25e fois, en reprenant simplement un discours de bayrou d'hier soir.

Donc c'est vrai qu'à force de te répondre sur le fond on ne peut plus que te répondre sur la forme puisque c'est la seule chose qui change.

D'ailleurs je vois que ton unique argument est basé sur les sondages puisque tu anticipes un raz de marée UMP , et te bases donc la dessus pour suggérer de ne pas faire ce vote.
Vu tes discours tout aussi répétitifs anti-sondages, permets moi de m'en étonner autant sur le fond que sur la forme.

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

@Apollo : Je n'avais pas entendu le discours de M. Bayrou. Je viens donc de consulter le site du MoDem pour constater qu'en effet, il a dit le 6 juin au gymnase Japy à peu près ce que j'ai écrit ! C'est bien pour cela que j'apprécie ce parti : sur près de 90% des sujets, je suis en très bon accord avec eux !

D'ailleurs, le 6 au soir, j'étais à une réunion électorale de mon candidat MoDem local, Michel CANEVET. Je m'attendais vaguement à trouver un rustre. J'ai été très surpris de constater comme ce type était très au fait des dossiers tant nationaux que locaux. Certes, il a de l'expérience (plus jeune maire de Bretagne à 24 ans), il a 46 ans et est maintenant aussi Conseiller Général du Finistère. Je lui ai posé deux questions : l'une sur la "loi littoral", à laquelle il a répondu de façon fort pertinente, et une autre sur la prolifération des éoliennes (là, il a eu l'air surpris - mais c'était bien mon intention de lui mettre un doute en tête). J'étais d'accord sur l'essentiel avec ce qu'il disait. Lors de la réunion, il n'y a eu aucune attaque ni contre d'autres candidats, ni contre les chefs de partis, ni contre le Chef de l'Etat. A la fin de la réunion, je lui ai serré la main et celle de sa suppléante en les assurant de mon vote.

Alors, oui, c'est très satisfaisant : les idées du MoDem coïncident avec les miennes. Et je ne cache pas qu'ils savent quelquefois formuler les choses d'une manière que je ne suis pas capable de faire tout seul. Ca m'aide à structurer mon opinion. Mais n'en déduisez pas que je gobe tout et que je ne suis qu'un perroquet ! Comme j'ai eu l'occasion de le dire ailleurs, j'ai encore quelques neurones valides, et je m'efforce de m'en servir !

Quant aux sondages, je ne les suis pas trop, je me contente de consulter "Chez Luc" qui annonçait dès le 3 juin le fameux tsunami ! Et si c'est dans "Chez Luc", c'est certainement vrai ;-)

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Apollo, je suis très déçu que mon style répétitif te déplaise... J'ai pourtant fait l'effort d'adapter mon style à celui de notre Président, lui qui dans son programme enchaine une douzaines de "il ne faut pas laisser croire que", ou encore à Bercy une brochette de "écoutez-les, les héritiers de mai '68", ou encore au Havre un chapelet de "la pensée unique".

Il est vrai que je ne dispose pas d'une "plume" aussi talentueuse que celle du Président (Henri Guaino)...

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger Philippe.Piriac said...

@Luc

Malin l'argument de la carte des régions!

mais il me semble que ce dont on parle pour l'instant quand certains d'entre nous mettent en avant le risque d'absence de contrepouvoir ou de risque de monochromie est relatif à l'exercice des pouvoirs nationaux ( Assembléé nationale, senat, Présidence) et autres lieux d'influence centrale ( conseil constitutionnel, presse).

La majorité aux régionales ( rose ou tout autre (orange notamment) d'une autre couleur, différente de celle du pouvoir national) n'aura de valeur au niveau national que lorsque cela se traduira par quelque chose dans le mix du Senat ou de l'Assemblée. Peut etre y a t il là une piste pour instiller une juste dose de proportionnelle

En attendant (...dans 10 ans à la fin des deux mandats de notre président actuel...)et faute de mieux ( la juste réprésentation des partis non majoritaires), la politique au niveau régional permet d'avancer avec plus de réalisme et de subsidiriarité

Quoique, on peut encore imaginer que certains d'entre vous ne souhaitent que tout ce rose ne vire à du bleu intégral....

Pour ce qui me concerne, je pense qu'il serait pas mal,comme aux USA d'avoir une élection de mi mandat pour les législatives. histoire de pouvoir donner des signaus ( ou les entendre...)

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Bon vote à tous !

samedi, 09 juin, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home