Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 6 juin 2007

Le panorama de San Francisco après le grand tremblement de terre

San Francisco en ruines (430)

Le 18 avril 1906 à 5 heures du matin, la ville de San Francisco était détruite par un tremblement de terre de 7.9 sur l'échelle de Richter.

George Lawrence, un pionnier de la photographie panoramique a pris l'extraordinaire photo ci-dessus avec un appareil spécial suspendu à un réseau de 17 cerf-volants.

Vous pouvez cliquer dessus pour la voir en plein format.

Quand on examine ce panorama, on a une idée de l'incroyable pouvoir de destruction des forces telluriques de notre planète ...

Pour en savoir plus :
1. Le panorama de George Lawrence en plein format (wikimedia)
2. The Lawrence Captive Airship Over San Francisco in 1906 and 1908 (robroy)
3. George Lawrence (robroy)
4. 1906 San Francisco earthquake (Wikipedia)
5. Le grand tremblement de terre de San Francisco (Chez Luc)

Crédit photo : George Lawrence via The Presurfer

4 Comments:

Blogger Patrick said...

Impressionnant ! Et pourtant, il n'y a eu "que" environ 3 000 morts ! Voir plus de détails ici.

jeudi, 07 juin, 2007  
Blogger Philippe.Piriac said...

Je vous conseille de lire cet article qui explique pourquoi et comment cette catastrophe fut un évènement fondateur de l'économie de l'assurance.
A toute chose, malheur peut etre bon...

http://www.fibass.com/IMG/pdf/Regard_sur_l_Assurance_des_Catastrophes.pdf

samedi, 09 juin, 2007  
Blogger Patrick said...

Tiens, oui, en effet, maintenant je me souviens d'avoir entendu une conférence de GE Re (maintenant Swiss Re) qui disait que ce sinistre avait été en quelque sorte fondateur...

Ca me fait penser qu'il faudrait que je regarde d'un peu plus près mes contrats d'assurances !

dimanche, 10 juin, 2007  
Blogger Jack said...

@Philippe : les spécialistes s’accordent généralement pour situer les débuts de l’assurance avec la mutualisation du risque maritime à une époque où de nombreux navires n’arrivaient pas à bon port, la première compagnie née de cette spécialité étant la Lyods de Londres.
Mais sans doute parles-tu des premières assurances couvrant les catastrophes.

dimanche, 10 juin, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home