Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 26 août 2007

La réincarnation des lamas tibétains interdite par la Chine

Dalai Lama

Le Parti Communiste Chinois vient de promulger la loi suivante : "A partir du 1er septembre 2007, les lamas ne sont plus autorisés à se réincarner sans avoir obtenu une autorisation préalable des autorités chinoises."

Donc, j'explique : vous êtes un lama tibétain, et vous avez bien l'intention de vous réincarner. Alors, bon, avant de mourir, il va falloir aller au bureau du parti communiste chinois dont vous dépendez, et vous remplissez un formulaire en cinq exemplaires, dans lequel vous déclarez votre intention de vous réincarner. J'imagine qu'il vous faudra dire quand et où vous projetez de vous réincarner. Et puis, si votre demande est acceptée, vous pourrez mourir en paix. Simplement, quand vous serez réincarné dans un autre village, il faudra bien penser à aller chercher le formulaire muni du coup de tampon qui vous permettra d'exister en tant que lama réincarné.

Ca promet une paperasserie et une bureaucratie intéressante ...

Ou alors, vous vous réincarnez tranquillement, sans en parler aux chinois, et puis c'est tout. Et puis, si ça vous fait peur, vous faites comme le Dalai Lama : il a fait savoir qu'il ne se réincarnerait pas au Tibet.

C'est vrai que forcer les lamas à se réincarner ailleurs qu'au Tibet, c'est une autre façon de faire le ménage ...

Si cette loi ridicule pouvait réveiller un peu l'opinion publique sur l'occupation du Tibet par la Chine, ça serait une bonne chose.

Free Tibet

Pour en savoir plus :
1. Au Tibet, le pouvoir chinois veut contrôler l'identification des "Bouddha" vivants (Le Monde)
2. La Chine impose de nouvelles règles pour les réincarnations de bouddha (Le Nouvel Obs)
3. China Regulates Buddhist Reincarnation (Newsweek)
4. No Reincarnation without Permission from September 1st (Tibet Custom)

Crédit photos : Rajesh Kumar Singh et Indymedia UK

Libellés : , ,

4 Comments:

Blogger Jack said...

Dans ce même pays on demande à son chef la permission de faire un bébé, alors dans ce pays-là une réincarnation sans l’autorisation du parti est bien entendu inconcevable.
Pour mémoire, le Vatican est également en conflit avec le régime, pour des raisons du même ordre, ce régime veut décider de tout y compris de la nomination des évêques.
Comme chacun sais l’année prochaine sera celle des jeux olympiques de Pékin, fallait-il boycotter considérant qu’il ne faut pas servir la soupe à un régime tel que celui-là ?
Et bien je pense que la réponse est définitivement non, et qu’au contraire il faut profiter de l’occasion, non pour passer la brosse à reluire au PCC, mais bien mettre sous les projecteurs les vices de ce régime totalitaire et corrompu.
D’ailleurs les articles concernant ce pays sont assez nombreux pour que le libellé Chine soit inventé.

dimanche, 26 août, 2007  
Blogger Patrick said...

Une fois n'est pas coutume, je vais faire le mauvais esprit.

On fustige en occident l'avancée (ou les soubresauts) de l'obscurantisme. Qu'on parle d'enseigner le "Intelligent Design" et on crie au scandale. Qu'on prétende porter un voile à l'école et c'est un tollé au Parlement et dans la rue...

En revanche, on trouve ce genre de chose très bien quand ça se passe au Tibet. Est-ce en raison des couleurs chatoyantes des robes des lamas ? Ou en raison de l'exotisme délicieux de la chose (lévitations, réincarnations, etc.) ? Car on ne peut guère qualifier leur enseignement d'autre chose que "obscurantisme", non ? Et c'est bien cet obscurantisme stérilisant que, maladroitement sans doute, les Chinois voudraient éradiquer...

Donc, je résume : que nous luttions contre l'obscurantisme en Occident, c'est "bien". Que les Chinois le fassent au Tibet, c'est "mal"... Allez comprendre !

lundi, 27 août, 2007  
Blogger Luc said...

@ Patrick : Bon, alors, clarifons les choses.

(1) Je ne crois pas en un dieu quelconque, et je pense que toutes les religions sont des contes de fées qui ont aidé dans l'histoire les hommes et les femmes terrorisées par l'environnement épouvantable et la peur de la mort dans lesquels ils vivaient au quotidien.

(2) Ceci dit, j'aime la diversités des cultures mondiales, j'aime l'histoire de hommes (et de femmes) et en particulier l'histoire de religions, par ce qu'elles nous racontent sur nous-même. Ce n'est pas parce que je n'y crois pas que les religions ne m'intéressent pas, bien au contraire.

(3) Je ne supporte aucun totalitarisme, quelqu'il soit. Pas plus le fait d'enseigner l'Intelligent Design à l'école, ce qui est une désinformation insupportable, que le fait de ficher indivuellement tous les lamas tibétains, et de contrôler leur "réincarnation". Le Tibet est occupé par la Chine depuis 1949 et la civilisation Tibetaine fait actuellement l'objet d'un génocide culturel dont les chinois se sont fait une spécialité.

Tant que la pratique d'une religion reste inoffensive, je ne vois aucun problème à ce que ces pratiques continuent et que l'héritage culturel des peuples soit conservé. Ca s'appelle la liberté de pensée et la liberté du culte.

lundi, 27 août, 2007  
Blogger Genorb said...

@luc: tu dis "Je ne supporte aucun totalitarisme, quelqu'il soit."

Le fait d'empecher l'enseignement de l'Intelligent Design peut aussi etre vu comme du totalitarisme si on veut...

Il faut un minimum de "totalitatisme": un "totalitarisme" eclaire. Je ne suis pas pour la liberte totale car cela veut dire qu'on est libre de faire, et dans le cas qui nous occupe, de penser ce qu'on veut comme si toute chose etait egale. Ce n'est pas vrai bien entendu. Il faut faire attention aux idees debiles qui circulent encore de nos jours et que de plus en plus de gens croient comme: les esprits (fantomes), l'astrologie, la reincarnation, les extra-terrestres qui nous enlevent et j'en passe...

lundi, 27 août, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home