Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 30 août 2007

Laurent Fabius propose d'introduire des ours herbivores dans les Pyrénées

Laurent Fabius

Ce matin, Laurent Fabius était l'invité de France Inter, et, lors du dialogue avec les auditeurs dans "inter-activ'" avec Fabrice Drouelle, on a pu entendre le dialogue suivant :

Question :

« Bonjour M. Fabius, Bonjour France Inter, merci pour vos émissions. Monsieur Fabius, j’ai bien entendu tout à l’heure vos prises de position très fortes et claires sur les questions d’environnement et en particulier dans le domaine de la protection des espèces ; et je vous en remercie pour nous et pour les générations futures. Et je voulais vous poser la question suivante : Dans les Pyrénées, j’observe que ce sont des élus socialistes qui mènent et financent le combat contre la protection d’une espèce symbolique pour la France qu’est l’ours des Pyrénées et je me demandais s’il n’y avait pas là un décalage ou une contradiction entre des prises de position d’élus nationaux, socialistes, comme vous l’êtes et vous n’êtes pas le premier à le faire, et les actions d’élus, également socialistes, sur le terrain. Alors n’y a-t-il pas encore un travail de réflexion, un travail de cohérence à faire entre les idées et les actions sur le terrain ? Merci.»

Réponse de Laurent Fabius :

« Ah ben, certainement, mais là vous touchez un sujet sensible et en particulier à l’habitant de l’Ariège que je suis puisque vous savez que, enfin, j’ai une maison dans l’Ariège et c’est un sujet très sensible là bas comme dans les autres départements pyrénéens. Alors, puisque vous parlez, il faut essayer d’être cohérent entre ce qu’on fait au niveau national et ce qu’on fait au niveau local. En ce qui concerne l’ours, moi j’ai toujours… et j’en ai beaucoup parlé avec mes collègues et amis là bas. J’ai toujours été frappé par le fait que euh, on avait, importé euh des ours euh qui étaient carnivores alors que… il existe des espèces d’ours qui sont herbivores et donc je trouve que là on est dans une absurdité totale ! Bon. Qu’il y aie des ours dans certaines… dans certains sites protégés, très bien, mais à condition qu’ils ne menacent pas l’homme. Bon. Or, ce qui a introduit la confusion absolue, c’est qu’on a été chercher des ours slovènes qui étaient réputés être herbivores et qui finalement ont mangé beaucoup euh de brebis et qui ont menacés, ca je l’ai vu concrètement, et ce n’est pas une invention, des villages avec évidement le, le, la peur que ca engendre. Donc je crois qu’il faut revenir sur cette question d’aide spécifique en ce qui concerne l’ours herbivore et d’autres part de faire en sorte qu’il y aie une protection absolue de l’activité pastorale et qu’il n’y aie pas de menaces humaines. A partir de quoi, ce qui existe dans d’autres pays, parce que vous savez que cela existe en Espagne, pourra fonctionner en France. Mais là, je crois qu'on a pris le problème par le mauvais bout.»

(Merci à La buvette des alpages pour la retransciption - la séquence audio y est disponible)

On a quand même beaucoup de chance d'avoir en France des hommes politiques de cette envergure.

Vous avez un problème ? Parlez-en à Laurent Fabius : il a la solution. Des ours herbivores dans les Pyrénées, pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ?

C'est comme la réintroduction du loup dans le parc du Mercantour. Vous avez vu les problèmes qu'on a eu ? Si on avait demandé son avis à Laurent Fabius, il nous aurait donné la solution : des loups végétariens, bien sûr !

Bon, alors, évidemment, j'entends déjà certains esprits chagrins nous faire remarquer que les seuls ours herbivores que l'on connaisse, ce sont des pandas, et que, introduire des pandas dans les Pyrénées, c'est pas si évident que ça. Mais ceux qui diront ça, c'est parce qu'ils ne sont pas conscients de l'étendue de la compétence et de la perspicacité de l'esprit fabiusien !

Pour en savoir plus :
1. Pyrénées : Laurent Fabius veut-il lâcher des Pandas ? (Le Pays de l'Ours)
2. Laurent Fabius, les ours herbivores et la biologie socialiste (La buvette des Alpages)

Crédit photo : TF1

Libellés :

5 Comments:

Blogger Jack said...

Ah bien bonne celle-ci : note bien Luc que Fafa n’a jamais eu le marocain de l’Agriculture et de la pêche, par bonheur.
C’est tout de même vrai qu’un énarque est totalement inculte des choses de la nature : mêmes les enfants savent que les ours sont omnivores.
Mettre des pandas dans les Pyrénées est une bonne idée, mais avant il faudra décider, où planter les bambous, car ils ne mangent que cela, les pandas ... (en plus mettre une espèce en voie de disparition à l’échelle planétaire, chez ces sauvages, serait assurément le moyen d’accélérer leur fin... )
Ce gonze est l’archétype du politicien avec un p minuscule, prêt à raconter n’importe quel bobard, pour se rendre intéressant et se faire élire.
Le genre de type qui discrédite totalement la politique : nocif...

Il y a une nouvelle polémique qui enfle dans les Pyrénées : c’est l’invasion et les attaques du Vautour fauve espagnol, ces derniers abondent grâce aux charniers disposés à l’air libre en Espagne. Une directive d’hygiène de Bruxelles a fait fermer ces charniers. Du coup les vautours crèvent de faim et s’éparpillent où ils peuvent à la recherche de nourriture.
Ces oiseaux font prés de 3 mètres d’envergure et sont très impressionnants vus de prés.
De nouvelles victimes des errements humains, prochaines cibles des éleveurs portant béret.

jeudi, 30 août, 2007  
Blogger Patrick said...

Il y aurait bien aussi la solution de repeupler les Pyrénées d'ours en peluche. Le mien est essentiellement chocolativore. Dès que j'ai le dos tourné, il se précipite vers la boîte à chocolat est en mange plusieurs carrés. Je ne l'ai jamais vraiment vu faire, mais qui d'autre que lui pourrait se goinfrer de la sorte ? Une plaquette est facilement consommée en quelques heures... Or, dans la maison, il n'y a que moi, mon ours et mon épouse. Et mon épouse ne mange pas de chocolat. L'identité du coupable ne fait donc aucun doute...

jeudi, 30 août, 2007  
Blogger dekwâh? said...

:)) Patrick est beaucoup plus drôle que Fabius! Quelqu'un peut-il demander à Fabius d'arrêter ses sketches?

vendredi, 31 août, 2007  
Blogger Philippe.Piriac said...

Luc

On ne tire pas sur une ambulance...

je ne sais si tu penses que Fabius a dit des bétises cette fois ci, dit souvent des bétises ou toujours des bétises ou puisqu'il s'agit de Fabius , ca devient une bétise.

Je pense qu'il faudrait envisager un vaccin car avec ce qui va se passer dans les 4 ans à venir,tu prends le risque de te faire du mal. En effet, meme si certains ont eu la grace d'etre compétents et sauvés ( Kouchner, Attali , Rocard, Strauss Kahn.) il en reste encore beaucoup.de socialistes ou d'opposants qui n'ont pas ces deux caractéristiques à la fois et étant dans l'opposition ils vont devoir plus parler pour exister.

Ceci dit soyons cléments: dans leurs propositions, il y en aura autant d'idiotes que celles que ferait un politicien de la majorité si il pouvait en caser encore une. C'est cà la vertu des chambres d'enregistrement: ça fait moins désordre. Seul le chef peut dire des bétises. Et meme en parlant beaucoup et en étant sur tous les tabloids hebdomadaires, ca en fait moins.

Quand à savoir si un ours peut etre herbivore,est ce réellement important, vu que de toute façon i se fera flinguer par un éleveur de brebis ou écraser par le 4.4 d'un local dérangé par une biodiversité qui l'a précédée et qu'il à objectivement contribué à diminuer

samedi, 01 septembre, 2007  
Blogger Jack said...

Je ne sais pas pour Luc, Philippe.
En tous cas je pense que le parti socialiste et bourré de types bien.
Mais Fabius n'en fait pas partie et comme je le disais cette aprem à Luc, si ce "flambi" de François Hollande en avait, il aurait viré ce jean-foutre du PS depuis la campagne du référendum sur le constitution Européenne.

samedi, 01 septembre, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home