Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 29 août 2007

Le Saint Prépuce de Conques

Sainte Foy de Conques


Cet été, pendant les vacances, je suis passé à Conques, merveilleux village médiéval de l'Aveyron. On y visite un très beau trésor de reliques, et on y apprend l'histoire suivante :

Au neuvième siècle, le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle devient très populaire et supplante les autres grands pèlerinages du monde chrétien. Les villes-étapes connaissent une économie florissante, et il est donc important d'attirer le pélerin. Pour ce faire, ce qui marche le mieux c'est les reliques.

C'est dans ce contexte qu'en 866, Aronside, moine conquois, déroba au diocèse d'Agen les reliques de Sainte-Foy en se faisant engager incognito pendant dix ans, et en se faisant ensuite nommer gardien du tombeau de Sainte Foy ! On se volait les reliques d'une abbaye à l'autre ! La statue reliquaire de Sainte Foy, que vous pouvez voir ci-dessus est la pièce maîtresse du trésor de Conques, volée à Agen, donc.

Mais, dans l'entrée de la salle du trésor, il y a un grand panneau mural où on nous explique qu'il y a bien d'autres reliques à Conques. Des morceaux de la Vraie Croix, bien sûr, mais aussi, tenez-vous bien, le Saint Prépuce et le Saint Ombilic.

Le Saint Prépuce ... Des fidèles venant s'agenouiller et se recueillir devant un reliquaire contenant un bout de la zigounette(*) du Christ ! Vous imaginez la scène ?

Je suis resté pensif et je me suis demandé comment ce genre de chose pouvait être possible. Je suis donc retourné à l'entrée, et j'ai demandé au gardien dans quel reliquaire se trouvait le Saint Prépuce.

Il m'a répondu qu'il était dans la Lanterne de Bégon. Alors, je suis retourné voir cette lanterne.

Lanterne de Bégon à Conques

Il y a devant la vitrine un petit bouton qui permet de faire tourner le reliquaire sur lui même quand on appuie dessus. J'ai fait tourner la lanterne, et j'ai contemplé cet objet un long moment.

Et puis des touristes sont arrivés, lisant le guide à voix basse devant chaque objet exposé. Quand ils sont arrivés à mon niveau, et comme cette information exclusive n'est documentée nulle part, je leur ait dit : "Si vous cherchez le Saint Prépuce, c'est dans ce reliquaire-ci." Après un bref moment d'étonnement, il m'ont dit "Ah bon ? Merci, monsieur." Puis ils ont regardé la Lanterne de Bégon avec beaucoup d'intérêt.

(*) Zigounette : nouveau mot du Petit Robert 2007.

Pour en savoir plus :
1. Conques (site officiel)
2. Conques (Wikipédia)
3. Saint Prépuce (Wikipédia)
4. Conques en HDR (Chez Luc)

Crédit photos : Patrick Favaretto et Christopher Callahan

Libellés :

5 Comments:

Blogger Patrick said...

Pour contempler mon prépuce à moi dans un reliquaire "in vitro", il faudra encore attendre un peu. Pour l'instant, mesdames, et encore pour quelques temps encore j'espère, il est "in vivo".

mercredi, 29 août, 2007  
Blogger Jack said...

Aurais-tu l'intention de te convertir, tardivement, à une des 2 religions coupeuses de prépuce?

jeudi, 30 août, 2007  
Blogger Betty said...

@ Patrick : et pour le faire tourner c'est sur quel bouton qu'il faut appuyer...
(je sais je sais... mais soyez indulgent c'est les vacances........)

jeudi, 30 août, 2007  
Blogger Jack said...

@Betty: moi qui suis passé par là quelques semaines plus tôt, je l'ai même pas vu, le bouton.
Pas vu non plus si c'était du Bégon vert ou du jaune...
J'aime bien visiter les églises, mais j'ai du mal avec les reliques et les reliquaires.

jeudi, 30 août, 2007  
Anonymous Anonyme said...

Coucou les soifards...

Bon,on avait déja des morceaux de vraie croix , de quoi refaire un sequoia géant, et voila qu'on découvre que y a eu des prépuces jésuteux un peu partout. Même en supposant que c'est des morceaux de l'original, y devait être costaud le petit pour fournir autant...
Ou alors, il était extra terrestre, équipé comme une paire de gants mapa?

lundi, 12 avril, 2010  

Enregistrer un commentaire

<< Home