Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 28 octobre 2007

Moi, c'est trois !

combien de bises.jpg


Quoi de plus embarrassant, quand vous vous penchez pour faire la bise à une amie, et que vous vous apprêtez à lui faire trois bises, et qu'elle se recule brutalement en disant (avec un sourire, quand même) :"Ah non, chez moi, c'est deux !".

Ca vous est déjà arrivé au moins une fois, non ?

Eh bien, pour vous éviter à l'avenir ce petit moment de solitude, un site a eu la bonne idée de cartographier le nombre de bises par département.

On voit ici qu'en Provence, c'est 3 bises, par contre, dans les Bouches du Rhône, c'est juste deux bises. (Donc, je fais gaffe chaque fois que je vais voir Jack ...)

Par contre, chez Patrick, c'est juste une bise. Mais chez Philippe, on est beaucoup plus démonstratifs avec 4 bises, quand même ...

Alors, voyons, quand j'irai voir Betty, il faudra me contenter de 2 bises. A noter ..

Quand même, si vous allez voir les stats de plus près, vous vous apercevez que ce n'est pas si monolithique que ça y paraît. Dans la plupart des départements, il y a un panel complet, allant de 1 à 5 bises. Des "immigrés" venant d'autres départements, sans doute ...

Alors, vous, c'est combien ?

Pour en savoir plus :
1. Combien de bises ?

Crédit photo : Combien de bises ?

Libellés :

10 Comments:

Blogger Betty said...

Oui t'as raison Luc ici c'est deux, mais quelque fois c'est quatres.. en faite je ne sais pas trop ça dépend et je n'arrive pas à savoir de quoi... l'enquête est ouverte !

dimanche, 28 octobre, 2007  
Blogger Jack said...

La France a beau être un pays dont l'unité remonte au IXème siècle, elle n'est donc pas si monolithique qu'on pourrait s'y attendre.
Les étrangers en général trouvent pour leur part qu'on se bise beaucoup trop et pensent, pour tout avouer, que cela n'est pas très hygiénique.
Mais c'est coutumes là changent aussi avec l'époque, il y a quarante ans, il me semble qu'on s'embrassait moins facilement : les hommes par exemple pratiquaient très peu la bise entre eux. Ça n'est plus le cas aujourd'hui, serait-ce notre féminisation qui est en cours?

dimanche, 28 octobre, 2007  
Blogger efbe said...

Effectivement, c'est plus nuancé par département. Dans le Nord, du côté de Lille, pour moi c'était un peu comme Betty : 4 souvent, et parfois 2. Je pense que ça dépends de l'état d'esprit et du temps qu'on a, tout bêtement.
Maintenant, je suis dans les Alpes Maritimes et c'est 2 tout le temps.
Je n'ai jamais été gêné personnellement quand je me trompais de nombre de bises.
En revanche, là où ça peut être embêtant, c'est de ne pas savoir de quel côté on commence ! Les accidents sont vite arrivés ! Dans le Nord, on commence par la droite, et ici, du côté de Nice, c'est la gauche (donc à priori, rien à voir avec la politique :-P). Je vous laisse imaginer ce qui peut se passer lorsque je fait la bise à une collègue de bureau le matin, alors que je suis mal réveillé... :-)

lundi, 29 octobre, 2007  
Blogger Patrick said...

Pour moi, ça dépend beaucoup de la jeune femme qui est en face de moi. Si elle est "canon", elle aura droit à un traitement de faveur (4 bises au moins). Mais un laideron aura droit à une très franche poignée de main ;-)

lundi, 29 octobre, 2007  
Blogger Audrey H. said...

A Paris, le minimum des convenances, soit 2. Amusant : vers Montmorency l'on en donnait 4 dans ma lointaine jeunesse. ;) Et ça n'a pas changé !

lundi, 29 octobre, 2007  
Blogger Betty said...

@ Patrick : et bien nous voilà prévenues !! le jour ou l'on se croise t'as bien intérêt à ne pas faire d'impair....

lundi, 29 octobre, 2007  
Blogger Patrick said...

Pour toi, Betty, ce sera le traitement de faveur, c'est évident !

En effet, une Bretonne est forcément très jolie !

lundi, 29 octobre, 2007  
Blogger Betty said...

@ Patrick : oh oh ! comme il s'en sort bien le barr... euh non le Breton pardon ;-)
Tu ne reviens pas d'Italie toi ?

mardi, 30 octobre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Betty & Patrick : Bon, ben je vais vous laisser tous les deux ...

J'ai un clafoutis à mettre au four en cuisine.

mardi, 30 octobre, 2007  
Blogger Patrick said...

Oui, Betty, j'ai retrouvé mon clavier avec les accents : éîàèç...

J'ai juste fait un p'tit saut à Milan, histoire de rendre visite à ma fille... Et faire un peu de shopping - tomates séchées, Parmigiano, riz spécial pour rizotto etc. Un coup de TGV et d'Easy Jet et l'Italie n'est plus si loin que ça !

Mais au retour, j'étais content de retrouver notre Bretagne !

mardi, 30 octobre, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home