Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 21 octobre 2007

La Chine bientôt première puissance économique mondiale

mao-poster.jpg

Si on consulte la liste des pays classés par Produit Intérieur Brut, on constate que la Chine se situait en 2006 au quatrième rang, avec 2650 milliards de dollars, derrière les Etats-Unis, le Japon et l'Allemagne, et devant le Royaume Uni, la France et l'Italie.

Seulement voilà : ce PIB est évalué en dollars, et on sait que la Chine a "arrimé" le Yuan au dollar depuis des années à un taux fixe de 8,28 Yuan pour un Dollar. Cette valeur est très très sous-évaluée et permet à la Chine de faire un dumping planétaire depuis des années. Alors, sous la pression mondiale, la Chine a décidé le 21 juillet 2005 de "laisser flotter le Yuan", d'une façon très contrôlée quand même. De ce fait, le taux de change du Yuan a été ramené en deux ans à 7,5 Yuan pour 1 Dollar :

Yuan.jpg

Le problème, c'est que le taux de change réel, où devrait se situer le Yuan, ce serait aux alentours de 2 Yuans pour 1 Dollar.

Alors, faites le calcul. Une simple règle de trois vous informe que le PIB de la Chine, annoncé à 2650 milliards de Dollars pour 2006 (avec un taux de change à 8 Yuan pour 1 Dollar), devrait se situer en fait à 10600 milliards de Dollars, soit juste derrière les USA à 13200 milliards de Dollars. Et, vu le taux de croissance du PIB de la Chine comparé à celui des USA, si ça se trouve, au moment où j'écris ces lignes la Chine est peut-être déjà la première puissance économique mondiale.

D'où la conclusion : j'ai le plaisir de vous annoncer que la première puissance économique mondiale est un pays dirigé par un régime communiste autoritaire.

Ca vous fait pas un peu réfléchir, là, quelque part ???

Pour en savoir plus :
1. List of countries by GDP (Wikipedia)
2. China abolishes yuan-dollar peg, adopts floating rate (ChinaDaily.net)
3. U.S. Dollar to Chinese Yuan Exchange Rate (Yahoo! Finance)

Crédit photos : Mariongc et Yahoo! Finance

Libellés :

12 Comments:

Blogger Véronique S said...

cette abominable infomation me glace le sang! Espérons que le reste du monde va réagir à temps, par exemple en commençant par boycotter massivement les Jeux Olympiques!..

dimanche, 21 octobre, 2007  
Blogger apollo said...

sauf que faire l'hypothèse que la croissance continue au même rythme alors que les prix à l'export seraient 4 fois plus élevés est un peu aggressive !!

dimanche, 21 octobre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Apollo : Bonne remarque ! Ceci étant, le boom économique chinois réalisé au dumping à l'export pendant des années lui a permis de créer un marché intérieur non négligeable. Progressivement, ce marché intérieur va lui permettre de soutenir une croissance forte même avec des exportations un peu moins musclées.

Et ils ont de quoi voir venir. Les réserves de change chinoises sont de 1585 milliards de dollars, alors que les réserves de change américaines ne sont que de 69 milliards de dollars (source : Wikipedia).

N'oublions pas que les chinois sont plus d'1,3 milliards, soit plus que les Etats-Unis + l'Europe + le Japon ...

En résumé, je suis d'accord pour admettre que la Chine n'est peut-être pas encore la première puissance économique mondiale. Mais reconnais qu'ils en prennent bien le chemin !

dimanche, 21 octobre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Véronique : Je pense qu'il ne faut pas boycotter les Jeux Olympiques.

Les jeux, c'est un message de paix universelle entre les peuples, par delà les conflits politiques, les guerres, etc ... Ca a toujours été le cas, ça l'est aujourd'hui, ça le sera encore demain. Il faut aller en Chine pour les jeux quoiqu'il arrive.

dimanche, 21 octobre, 2007  
Blogger apollo said...

a partir du moment où ça ne choque personne que la Chine soit le pays le plus peuplé au monde, je ne vois pas pourquoi le PIB serait un problème.
Moi ca ne me choque pas qu'un pays avec 1.4 milliards d'habitants ait un plus grand PIB que les US qui ont 5 fois moins d'habitants...

Par contre le jour où le PIB par habitant sera plus élevé en Chine qu'ailleurs, là je me poserai des questions...

dimanche, 21 octobre, 2007  
Blogger Jack said...

Merci Apollo de remettre un peu d’ordre dans les idées « fumeuses » de Luc...en remettant les choses en perspective.
Donc, imaginons que j’ai engrangé 1600 milliard de $ et que je laisserai ce beau stock de billet se diviser par 4 : drôle d’auto-amputation. La Chine avec sa croissance doit faire quelques achats sur la marché mondial, en $... non ?

Se rappeler qu’en Chine le secteur bancaire reste largement sous contrôle du parti, comme beaucoup d’autres paramètres dont on parle peu dans les journaux...
Par exemple vous savez qui contient l’inflation des salaires : le syndicat unique téléguidé par le parti. En Chine ont peut voir un patron souhaitant augmenter son personnel s’opposer au syndicaliste qui reçoit ses consignes des camarades du parti ! Notez que chez nous c’est le syndicat des patrons qui veille au grain, en fait c’est pareil puisque là-bas le vrai patron, c’est le parti.
Il ne faut pas boycotter les J.O. tout ce qui peut ouvrir ce pays est bon pour ses habitants, qui restent une très grande masse de malheureux, ne l’oublions pas. Il ne faut pas confondre une population et ses dirigeants : surtout lorsque ces derniers sont des dictateurs corrompus.

On pourrait aussi suggérer aux chinois de faire quelques réserves d’€, mais je crois savoir que c’est déjà ce qu’ils font.

L’oncle Sam aurait des soucis à se faire s’il ne se souciait pas de sa monnaie comme d’une guigne, justement... en fait le problème du cours du dollar et celui de ceux qui en détiennent, l’état américain lui, en doit ... essentiellement !

Les variations du dollar c’est le hold-up mondial permanent et du coup ça plombe aussi les statistiques mondiales.

dimanche, 21 octobre, 2007  
Blogger Jack said...

Bon alors c'est clair, lorsqu'on parle d'économie, on peut raconter les pires conneries : personne ne s'aperçoit de rien!

lundi, 22 octobre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Tous : Bon, revenons au point de départ. Je vous ai juste informés sur le fait que, sur le plan économique et si le taux de change du Yuan était là où il devrait être, la Chine ne serait pas loin d'être la première puissance économique mondiale.

Voili, voilà.

Alors, pour les deux ou trois qui ne dorment pas au fond de la classe, ça signifie pas mal de choses. En particulier sur la capacité à développer un arsenal militaire de haut de gamme, et donc à devenir la première puissance militaire mondiale. Et aussi à devenir un leader dans la construction aéronautique. Et aussi à devenir une puissance spatiale.

Etc, etc, etc ...

Bref : à devenir la prochaine superpuissance planétaire, prenant ainsi le relais des Etats-Unis.

Voici.

Vous reprendrez bien un peu de clafoutis ?

lundi, 22 octobre, 2007  
Blogger Jack said...

Luc, je parlais de MON délire à propos des réserves en $ de la Chine...

lundi, 22 octobre, 2007  
Blogger Patrick said...

Etant en ce moment a Milan, je me suis achete une paire de chaussures italiennes Geox (comme ca je sentirai la rose, meme en enlevant mes chaussures). Bien entendu, apres l'achat de ces chaussures italiennes, j'ai vu qu'elles etaient fabriquees... en Chine... Bon. Je me demande ce qui n'est pas fabrique en Chine, de nos jours.

Il faudrait creer une marque "Pas fabrique en Chine". Je pense que ca aurait un certain succes !

mardi, 23 octobre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Patrick : Cette marque existe. Elle s'appelle China Free !

mardi, 23 octobre, 2007  
Blogger rickyny said...

Tout ce qui est dit ici est très juste mais la nouvelle place de la Chine ne s'explique pas uniquement sur un plan économique. Sur le plan militaire, bien qu'encore faible relativement aux Etats-Unis, la Chine semble être devenue impénétrable et remet en cause les intérêts stratégiques de l'actuelle première puissance: http://lemondequivient.typepad.fr/mon_weblog/2007/11/la-chine-serait.html

mardi, 27 novembre, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home