Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 18 octobre 2007

Cécilia quitte Nicolas

Cecilia.jpg

David Martinon, porte-parole de l'Elysée, a remis à 13h20 aux agences de presse le communiqué suivant : "Cécilia et Nicolas Sarkozy annoncent leur séparation par consentement mutuel. Ils ne feront aucun commentaire".

C'est vrai que ça faisait un moment qu'on avait remarqué l'absence de Cécilia aux côtés du président lors des rencontres protocolaires. Et puis, la presse a décidé de faire pression sur eux, très fortement. Ces derniers jours, on a eu l'impression d'assister à une sorte de curée médiatique sur ce couple en difficulté. Ca n'était pas l'habitude de la presse française, traditionnellement respectueuse de la vie privée des gens. Je ne parle pas ici de la presse tabloid du genre Voici ou Ici Paris. Je parle du Monde, du Nouvel Observateur, etc.. De la presse "respectable" (ou qui l'était jusqu'à présent).

Déjà que ce n'était pas facile pour Nicolas et Cécilia, la presse n'a pas facilité les choses. Si Nicolas avait encore une faible chance de récupérer Cécilia, il est certain qu'avec le pilonage médiatique dont elle a fait l'objet ces derniers temps, cette faible chance s'est évanouie. Nicolas n'a donc plus eu le choix. D'où le communiqué de cet après-midi.

Alors, on peut se poser la question : pourquoi les journalistes français, qui avaient décidé de ne rien dire pour la fille cachée de François Mitterrand, par exemple, se sont-ils lâchés comme ça s'agissant de Nicolas Sarkozy ?

Pour en savoir plus :
1. Le couple présidentiel se sépare (Le Monde)
2. Nicolas et Cécilia Sarkozy "ont divorcé par consentement mutuel" (Elysée) (Le Monde)
3. « Je vais vivre dans l'ombre, comme j'aime » (L'Est Républicain)

Crédit photo : AFP

17 Comments:

Blogger Julien said...

Tu es bien naïf Luc. Cela fait bien longtemps qu'ils se sont mis d'accord pour divorcer. Ils se sont juste arranger pour que Nicolas puisse faire sa campagne ...

jeudi, 18 octobre, 2007  
Blogger Jack said...

D'accord avec Julien, accord de circonstance.
J'avais préparé un petit mot pour la circonstance, j'en ferai un simple commentaire.
Le titre:
La candidature à la présidence de la république serait-elle fatale aux couples ?

Après l’annonce de la séparation des Hollande-Royale quelques jours après la défaite de la candidate socialiste, c’est maintenant le tour du président élu. Une malédiction plane-t-elle sur les couples dont un des membres brigue la plus haute fonction de l’état ?

L’explication est sans doute beaucoup plus simple : les candidats sont à l’image de leurs concitoyens des individualistes devenus incapables de vivre en couple plus que quelques années. Le taux de divorce en France avoisine désormais les 50% : c’est « moderne » déclarent certains commentateurs, si bien que bientôt il deviendra ringard de n’avoir été marié qu’une seule fois.

L’autre aspect de cette question est que l’un comme l’autre ont jugé contre productif d’aller devant les urnes sans être en couple officiellement constitué : preuve que nos concitoyens ne sont pas si modernes.

Après un Giscard et un Mitterrand qui tous deux affichaient un couple de « façade », Sarkozy innove encore et fait exploser la crise au grand jour (à moins que ce ne soit Cécilia...)

Mais au fond en s'en fout c'est leur affaire non?

jeudi, 18 octobre, 2007  
Blogger Jack said...

Luc, je ne suis pas d’accord avec le terme pilonnage médiatique.
Compte-tenu des usages qui ont cours en politique, l’épouse fait partie des voyages et des réceptions officiels, les absences répétées de Cecilia ne pouvait qu’attirer l’attention. Je n’ai aucune complaisance envers les journalistes, mais là il devenait nécessaire d’éclaircir la situation : la femme du Président a des devoirs, auxquels elle ne saurait se soustraire sans mettre son mari en difficulté (il s’agit du Président de la République Française, pas du péquin moyen).
Maintenant c’est clair et c’est mieux ainsi, non pas grâce aux journalistes, mais parce que cette situation n’était simplement plus politiquement et diplomatiquement viable.

jeudi, 18 octobre, 2007  
Blogger Patrick said...

Le 27 juin 2007, "Chez Luc" exprimait une "légitime" indignation sur le fait que Ségolène (je cite) "nous a menti avec un aplomb incroyable" au sujet de sa relation avec François Hollande.

A cette époque, je demandais "A quand le pendant de cet article au sujet du couple Nico - Cécilia et des mensonges du candidat Sarko ?"

Moi, je trouve que Nicolas a fait un peu pareil que Ségo, non ? En voulant nous convaincre avec force photos arrangées à l'appui que son couple était "idéal" alors qu'il était en perdition depuis fort longtemps...

Nicolas aurait dû faire preuve d'un peu de jugeote avant de piquer sa belle à Jacques Martin... Et le fait que ce soit lui-même qui les ait marié à Neuilly rend la chose quelque peu vaudevillesque, non ? Celui qui a piqué la femme de celui qu'il a marié se retrouve cocufié par cette dernière ! Un sujet dont Georges Feydeau aurait fait une pièce hilarante sans avoir à y rajouter grand-chose ! C'est Jacques Martin qui doit enfin rigoler dans sa tombe ! Finalement, il y a une justice dans ce bas monde !

Ceci étant, on s'en fout, c'est leurs oignions, passons à la suite, voulez-vous !

vendredi, 19 octobre, 2007  
Blogger Patrick said...

Juste une remarque, quand même.

Pour le vulgum pecus, un divorce, ça prend au bas mot 18 mois, et souvent bien davantage. Là, en quelques jours ou peut-être même quelques heures, l'affaire est torchée.

Encore un exploit à mettre au crédit de Super Sarko qui-tire-plus-vite-que-son-ombre !

vendredi, 19 octobre, 2007  
Blogger Betty said...

@ Patrick : un divorce par consentement mutuel ça peut aller très vite désormais. Il suffit de voir 1 fois un avocat qui rédige l'acte (tout étant déjà décidé à l'avance par les époux puisque divorce par consentement mutuel) ensuite l'avocat dépose le dossier au tribunal. La convocation peut être très rapide. Personnellement mon divorce a été réglé en 2 mois 1/2 !! Bien évidement ça n'a rien à voir avec les nombreuses et longues années qui s'écoulent entre le moment ou les choses ne vont plus bien dans le couple et le moment ou l'on passe enfin à l'acte.

Jack je ne suis pas d'accord avec toi , ce n'est pas "moderne", c'est la vie !
Peut être que ce qui est morderne c'est que les femmes sont indépendantes financièrement et qu'il n'y a donc plus aucune raison pour rester souffrir en silence.
Même si aujourd'hui je ne regrette rien et que ma vie est mille fois plus belle, je peux te dire que c'est toujours désespérant de se dire qu'on n'y a pas échappé..

vendredi, 19 octobre, 2007  
Blogger Patrick said...

Betty, tu as de la chance que l'épreuve du divorce n'ai duré pour toi que 2 mois 1/2. D'une part, il est possible que certains tribunaux soient plus rapides que d'autres. Je peux témoigner qu'au tribunal de Versailles, la constante de temps est d'environ un an (un an pour avoir une réponse à un courrier, un an pour avoir un rendez-vous, un an pour comparaître, un an pour... etc.). Par ailleurs, il arrive souvent qu'on opte initialement pour un consentement mutuel, mais que l'un ou l'autre des époux soit "conseillé" de procéder différemment pour "gagner plus" (ou "perdre moins"). Donc on part tranquillement pour un consentement mutuel, et on se retrouve sans trop savoir comment avec un divorce pour faute, et une procédure qui n'en finit pas...

Tu l'as deviné, je parle de vécu !

Bon, enfin, tout ça c'est pas très grave, juste que Nico se sentira un peu l'intrus dans des réunions où les conjoint(e)s sont invité(e)s... A moins qu'il nous annonce la semaine prochaine le nom de sa nouvelle dulcinée ! Si ça se trouve, Super Sarko qui-tire-plus-vite-que-son-ombre va convoler en justes noces en moins de 24 heures ! Quel homme !

vendredi, 19 octobre, 2007  
Blogger Jack said...

Ah mon petit commentaire sur les divorcés provoque fatalement des réactions, normal un sur 2 ...Les intervenant sur ce blog ne dérogent pas à cette règle.
Je suis désolé Betty, mais tu es "moderne" et indépendante : j'ai tout de même du mal à croire que 50% de mariage qui capotent soit un réel progrès.
Je ne doute pas que les couples qui divorcent aient d'excellentes raisons de le faire, c'est une chose très personnelle, intime même . Je ne crois pas que la société progresse dans cette direction, c'est tout, quitte à passer pour un ringard c'est mon avis : n'y voyez pas d'attaque personnelles les amis.
Encore une preuve Patrick qu'on est mieux en province qu'en région parisienne, même pour divorcer ça va mieux...
Avez vous entendu la réponse de super-Sarkozi au journaliste du Monde qui l'a questionné sur son divorce à Lisbonne? la voici , pan sur le bec, j'ai trouvé sa réponse excellente...

vendredi, 19 octobre, 2007  
Blogger Patrick said...

Excellente réponse en effet.

Ca change quelque peu de son ancien "Vous avez aimé Jackie Kennedy, vous aimerez Cécilia Sarkozy"...

Mais, ne soyons pas naifs, il instrumentalisera sa prochaine conquête, comme il l'avait fait avec Cécilia...

J'entends déjà le "Vous avez failli aimer Cécilia, vous aimerez Pierrette" (ou Julie ou Sophie, selon le cas) !

vendredi, 19 octobre, 2007  
Blogger apollo said...

ou Ségolène...
Vive l'ouverture !

samedi, 20 octobre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Jack : Tu dis "Luc, je ne suis pas d’accord avec le terme pilonnage médiatique." Regarde un peu les kiosques à journaux depuis que l'annonce officielle a été faite ... (même moi, j'en parle ...)

D'ailleurs, une remarque : regarde bien la Une de Libération du 18 octobre. Ce jour là, il y avait une grève majeure annoncée, et, quand le journal est paru, l'annonce officielle n'avait pas encore été faite.

Alors, le jour de la première grande grève du quinquennat de Sarkozy, la une de ce journal de gauche, c'est quoi ? Desperate Housewife !

Si tu veux, c'est un peu ça que j'appelle du pilonnage médiatique ...

samedi, 20 octobre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Julien & Jack : Vous dites qu'ils avaient décidé de divorcer depuis bien longtemps, et que Nicolas a demandé à Cecilia de rester le temps de la campagne.

Evidemment, on ne saura sans doute jamais le fin mot de l'histoire, mais je ne le pense pas.

Si ça avait été un mensonge de facade, comme pour Royal et Hollande, Cécilia, avec son caractère, aurait claqué la porte en direct live le soir de l'annonce des résultats de la présidentielle. C'est d'ailleurs ce qu'a fait Royal en virant Hollande le soir même de sa défaite.

Cécilia, elle, est restée avec Nicolas 5 mois après sa victoire aux présidentielle. Elle n'était pas obligée. Pas plus qu'elle n'était obligée d'aller libérer les infirmières otages en Libye.

Je pense qu'elle avait des difficultés de couple avec Nicolas et qu'ils ont décidé de divorcer. C'est privé, c'est leur affaire, c'est même courageux de ne pas jouer la comédie. Ca c'est passé aujourd'hui, parce qu'il faut bien que ça se passe un jour.

C'est pour ça que je pense que l'union de façade Royal Hollande relevait de la simple hypocrisie. Par contre je pense que Cécilia a vraiment essayé de sauver son couple. Elle n'y est pas arrivée, et a décider de tourner la page. Courageusement et sincèrement.

Ce n'est pas de la naïveté, c'est de l'humanité.

P.S. : Je note au passage que, dans les deux cas, c'est madame qui a claqué la porte, pas monsieur ...

samedi, 20 octobre, 2007  
Blogger Véronique S said...

Forcément, je viens mettre mon grain de sel de "vécu" sur le divorce... C'est une terrible épreuve que je ne souhaite à personne. Je trouve que douter de la sincérité du couple-ex-couple Sarkozy dans leur volonté mutuelle à tout faire jusqu'au bout avant qu'il ne soit plus possible de continuer, douter de leur tourmente, douter de leur courage, n'est pas digne. Le divorce est un naufrage, un traumatisme profond pour qui a aimé avec sincérité. Alors, ne jugeons pas. Compatissons et approuvons l'attitude digne de notre président élu. Il travaille pour nous. Respectons-le un peu.
Et je sais que je vais paraître totalement ringarde en disant ça mais qu'il est doux pour une femme d'épouser pour la vie, pour le meilleur et pour le pire, et qu'il est réconfortant pour un homme d'épouser pour la vie, pour le meilleur et pour le pire. Car construire et entretenir un foyer avec respect et fidélité, traverser toutes les joies et toutes les tempêtes de la vie à DEUX,réaliser cette magie de l'enfant à naître en appliquant la plus merveilleuse des formules arythmétiques: 1+1=3... C'est le désir le plus naturel, le plus sincère, le plus essentiel. J'ai eu le privilège de naître au sein d'une famille où mes parents se sont aimés à chaque instant un peu plus et seule la mort les a momentanément séparés. J'aurais aimé réussir à reproduire ce schéma car je savais que l'amour-toujours existe; j'ai échoué au bout de vingt ans de mariage, après avoir passé trois ans à essayer de recoller les morceaux.
Voilà pourquoi je ne juge pas les Sarkozy.
Je suis triste, c'est tout.

samedi, 20 octobre, 2007  
Blogger Greg2007 said...

Luc, je trouve moi aussi que tu es d'une naivete extreme ou alors que tu es de tres mauvaise foi.

Ce couple sonnait tellement faux que c'en etait choquant.
Tout d'abord, c'etait un Vaudeville: Cecilia trompe son mari Jacques Martin pour se marier avec l'homme qui les avait maries a l'epoque pour finalement le cocufier avec quelqu'un d'autre. Pendant ce temps la, lui s'affichait avec une autre femme qu'il a finalement laisse tomber pour revenir avec elle.
Ironie du sort ou alors est-ce cause par l'immonde diabolisation orchestree par le PS et la mechante Segolene?

Le couple n'etait jamais ensemble ou alors sur des photos archi-instrumentalisees.
Pendant plusieurs rendez-vous importants, Madame s'est montree d'une impolitesse incroyable en se desistant a la derniere minute pretextant des motifs bidons (anniversaire, angine blanche). Le pire a ete cet ete quand elle a refuse de dejeuner avec le president de la plus grande puissance mondiale pour faire les boutiques a la place (ce que les americains ont trouve incroyablement impoli).

Le manque d'education, de politesse et un comportement de rustres, je crois que c'est ce qui caracterise ce couple. Une belle caricature des bourgeois comme dans un bon Vaudeville. Pour ca au moins ils allaient bien ensemble...

Et au fait, tu n'es pas au courant, mais a l'etranger ca fait des mois qu'ils sont au courant. Le silence de la presse francaise etait meme un sujet qu'ils ne comprenaient pas.

En tout cas bravo Sarko. Ca tombait pile poil le jour des greves. En matiere de changement de sujet c'est bien joue. Je ne crois pas aux coincidences.

Au fait, tu crois vraiment que Cecilia Sarkozy-Martin a fait faire ces photos de Paris Match a cause de la pression des medias francais et du vilain PS?

En ce qui concerne le debat vie privee- vie publique, je dis qu'il n'y a pas debat. Des lors qu'ils se sont affiches avec les belles robes Prada, les infirmieres et qu'elle a fait le tri dans les relations du president et ses futurs collegues, elle est devenue publique.

dimanche, 21 octobre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Greg : Hé hé hé ...

J'aime bien tes commentaires, tout en camaïeu, tout en demi-teinte ...

Sur les relations de ce couple, à la limite c'est leur problème, pas le nôtre.

Je remarque d'ailleurs que, depuis l'annonce, la presse française a de nouveau affiché une certaine discretion, pas comme la presse anglaise !

lundi, 22 octobre, 2007  
Blogger Patrick said...

J'ai lu avec amusement le lien vers la presse anglaise, qui parle de notre "pint-size President". Tres amusant. Nous, on se gausse des frasques de la famille royale, ils peuvent bien s'amuser de celles de nos dirigeants, non ? L'essentiel, c'est qu'on reste bons amis !

lundi, 22 octobre, 2007  
Blogger Greg2007 said...

@ Luc: Merci Luc. J'essaie de faire de mon mieux pour etre aussi gentil que possible, mais c'est difficile.
Dis-toi que ca vient du coeur :o)

mardi, 23 octobre, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home