Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 20 décembre 2007

Living My Life Faster


lien direct vers YouTube


Je vous avais déjà parlé du temps qui passe, mais là, je trouve que le temps passe de plus en plus vite.

Pour ressentir l'effet du temps qui passe, Jonathan Keller, de Detroit, a commencé à se prendre en photo le 1er octobre 1998, à l'âge de 22 ans. Ensuite, il s'est pris en photo tous les jours. Huit ans plus tard, ça donne la vidéo ci-dessus, qui fait défiler 8 années en 1 minute 43.

Vous aussi, vous avez l'impression que le temps s'accélère, ou c'est juste une idée que je me fais ?

Pour en savoir plus :
1. The Adaption to my Generation - A Daily Photo Project (site officiel)
2. Living My Life Faster - 8 years of JK's Daily Photo Project (YouTube)
3. A fast-forward trip through time's passage (L.A. Times)
4. Le temps qui passe ... (Chez Luc)

Crédit vidéo : Jonathan Keller

10 Comments:

Blogger Jack said...

Il m’a été un jour livré une théorie sur le temps qui passe de plus en plus vite comme la plupart des gens le ressentent.
Lorsque nous étions enfants certaines périodes nous paraissaient interminables, et nous nous languissions de grandir.
Rien de tel une fois passé l’âge adulte.
La théorie est que nous appréhendons la durée sur la base de notre propre durée, la journée d’un enfant de 5 ans est donc 10 fois plus longue que celle d’un homme de 50 ans.
A moins que ce ne soit la conscience du peu de temps qui reste qui croit et contracte ainsi le temps.
Mais, le temps rien de plus subjectif : au point qu’il est permis d’imaginer que c’est un concept purement humain sans réelle existence.
D’un autre coté, pourtant, il y a des vieux qui s’ennuient.
Mais cela doit dépendre des envies que l’on a : sans envies pas besoin de temps pour les assouvir, d’ou l’ennui.
Si le nirvana est l’affranchissement de tout désir , ce doit être ennuyant, non ?

jeudi, 20 décembre, 2007  
Anonymous Julien said...

Le temps ne passe pas Luc. Le temps est la seule chose qui ne passe pas. Seul la mémoire du passé et les préoccupations sur le futur passent ... pour résumer

Si tu as le temps de découvrir cette interessant exposé :
http://www.dailymotion.com/video/x3onk4_que-savonsnous-du-temps-partie-1_tech

jeudi, 20 décembre, 2007  
Anonymous Julien said...

http://www.dailymotion.com/video/x3onk4_que-savonsnous-du-temps-partie-1_tech

Je reposte le lien

jeudi, 20 décembre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Julien : Merci pour ce lien sur la très intéressante conférence d'Etienne Klein aux journées X-ENS-UPS de physique du 11 mai 2006 !

Voici les liens pour les 4 parties de sa passionnante conférence :
1. Que savons-nous du temps ? (partie 1)
2. Que savons-nous du temps ? (partie 2)
3. Que savons-nous du temps ? (partie 3)
4. Que savons-nous du temps ? (partie 4)

vendredi, 21 décembre, 2007  
Blogger Betty said...

Le temps rien de plus subjectif :
Comme pour vous je suppose, les semaines défilent si vite que je n'ai pas le temps de faire la moitié de ce que j'ai prévue. Alors que pour ma fille de 7 ans une semaine c'est super long...
Et pour ma grand-mère aussi, pour elle je n'ai pas appelée depuis au moins 15 jours alors que c'était la semaine derniére. Au début de pensais qu'elle "perdait la tête" mais je constate que non c'est bien sa perception du temps qui est modifiée. Quand je lui donne un repère : type anniversaire ou programme télé elle réalise que oui ça fait bien 8 jours et elle me dit : "Tu te rends compte, je m'ennuie tellement que j'ai l'impression que c'était il y a une éternité" :-(

vendredi, 21 décembre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Tous : Pour info, la conférence passionnante d'Etienne Klein dont Julien et moi avons mis les liens dans des commentaires précédents fait partie du site internet Diffusion des savoirs de l'Ecole normale supérieure.

vendredi, 21 décembre, 2007  
Blogger Jack said...

Passionnant en effet, cela confirme ce qu'intuitivement nous savons déjà:le temps on ne sais pas vraiment ce que c'est.
Mais on en parle tout le temps...

vendredi, 21 décembre, 2007  
Blogger Patrick said...

Il y a des temps qui vont plus vite que d'autres. Par exemple, le temps de Nicolas est ultra speed. Un jour ici, demain là, et encore là-bas. Le temps de Chirac était plus cool : pantouflage à l'Elysée ponctué par des vacances aux Maldives. Non, décidément, le temps n'est pas le même pour tout le monde !

vendredi, 21 décembre, 2007  
Blogger Jack said...

Toi, tu n'as pas bien suivi le cours d'Etienne... Le temps ça ne va ni vite ni lentement puisque c'est au dénominateur de la vitesse justement!
L'agitation Sarkozienne, c'est autre chose. Comme tous les hyperactifs c'est l'indice d'une grosse angoisse à rester seul avec soi même.
Mais vu le retard que Chirac et Mitterand réunis ont fait prendre au pays, c'est plutôt pas mal d'avoir un président pressé, non.

vendredi, 21 décembre, 2007  
Blogger Luc said...

C'est vrai que, sur le plan action politique, Sarkozy c'est du genre Speedy Gonzalez et Chirac c'était plutôt du style Slow Poke Rodriguez.

samedi, 22 décembre, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home