Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 8 novembre 2008

La loi Grenelle 1 a été votée



Le projet de loi sur le Grenelle de l'environnement a été voté mardi 21 octobre en première lecture à l'Assemblée Nationale avec une quasi-unanimité.

C'est quand même un sujet majeur et une excellente nouvelle. Mais, justement, comme il s'agit d'une très bonne nouvelle, les journalistes en ont très peu parlé, tout occupés qu'ils sont à nous casser le moral en permanence et pour qui aucune action réussie du gouvernement ne mérite qu'on en parle. D'où ce billet.

Cette loi a été votée avec 520 voix pour, 4 voix contre et 21 absentions.

Saluons le Parti Socialiste qui, pour une fois, a pris ses responsabilités (à une exception près), et qui a su dépasser l'«antisarkozysme pavlovien» qu'il avait affiché lors du vote de la 24e réforme de la Constitution.

On note que tous ceux qui ont voté contre sont du Parti Communiste (tous les autres communistes se sont abstenus). Mais personne n'a jamais cru non plus que communisme rimait avec écologie ... Il y a donc une certaine logique là dedans.

Notons avec satisfaction que François Bayrou a voté pour. Un moment de lucidité passager, sans doute ...

Quand à l'inénarrable Noël Mamère, des "Verts", je ne vous étonnerai sans doute pas en vous annonçant qu'il s'est abstenu ! Comme je l'avais écrit en novembre 2006 sur mon autre blog "Gaïa" : "les Verts sont plus occupés à marier des homosexuels les larmes aux yeux qu'à s'occuper de l'avenir de notre planète". Je constate que c'est toujours vrai aujourd'hui ...

Pour en savoir plus :
1. Le Grenelle Environnement (site officiel)
2. Projet de loi de programme relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement (fichier pdf - août 2008)
3. Le Grenelle voté à l'Assemblée grâce au soutien inédit des députés PS (AFP)
4. Vote positif du PS sur le Grenelle: applaudissements chez les députés UMP (AFP)
5. Le Grenelle et le vote des députés (alerte environnement)

Crédit photo : Grenelle Environnement

14 Comments:

Blogger Jack said...

Toujours en pétard contre les « journaleux » et autre « médieux », ça tombe bien parce nous seulement, il n'y a que les mauvaises nouvelles qui sont dignes d'être diffusées, mais le sens des responsabilités de leur métiers leur échappent complètement. J’en veux pour preuve le déchainement, depuis plusieurs jours, à propos des actes de malveillance sur les lignes TGV. Ils sont largement commentés sur nos radios et comme par hasard, ils se multiplient...
Ça ne vous rappelle rien?
Les journalistes nous décrivent soigneusement la méthode employée, au cas où des émules ne sauraient comment procéder.
On nous dit confier le problème à la cellule anti-terroriste? Pensez vous que si des terroristes décidaient de s'attaquer au TGV ils ne seraient pas en mesure de faire de nombreuses victimes?

Nos chers journalistes semblent oublier que nos villes et surtout nos banlieues sont habitées par des bandes qui glandent à longueur de journée et s'occupent à des petits riens de préférence nuisibles pour la société : brûler des voitures, des écoles, des salles de sport, saboter les ascenseurs, taguer les murs...et autres niaiseries.
On se souvient de la compétition au nombre de voitures brulées largement relayée par la presse, jusqu'à ce qu'elle comprenne qu'elle alimentait ce jeu idiot.
Je vous parie que le sabotage du TGV est le dernier jeu à la mode !

Vous verrez qu'un de ces 4 nous aurons une manif, parce deux "djeuns" se seront fait coupé en 2 par un train ou foudroyés par le 10000v d'une caténaire...

Certains faits gagnent à être tus, mais aussi combattus activement, sans publicité, qui elle ne produit d’une part des vocations et d’autre part de la peur, exactement ce que cherchent ces crétins nuisibles et désœuvrés.

lundi, 10 novembre, 2008  
Blogger Philippe.Piriac said...

Le fait que cette loi ait été votée est une bonne chose. Qu'elle ait été votéeà la quasi unanimité en es une excellente. Cela s'explique en partie par le fait qu'il s'agit pas mal d'une loi programme dans lequel chacun y lit ce qu'il a envie d'y lire: La majorité avec des caisses vides ne peut pas faire beaucoup plus. L'opposition y voit un pied dans la porte, qu'elle pourra rappeler lorsque les mesures tarderont. et les communistes argueront que les engagements a court terme sont trop légers pour obtenir son agréeeement.

M'enfin, cest déjà un progrès qu'un sujet supranational ait donné lieu à un résultat non partisan, en apparence...

lundi, 10 novembre, 2008  
Blogger Jack said...

Groupuscules d'extrême gauche ? Curieux !
Des nostalgiques des brigades rouges?
Drôles de méthodes, pour quels objectifs?

mardi, 11 novembre, 2008  
Blogger Jack said...

Bon, le rapport avec le "Grenelle de l'environnement" ?
Le chemin de fer est le moyen de transport le plus économique et le plus propre que nous ayons.

Touche pas à mon TGV!

mardi, 11 novembre, 2008  
Blogger Patrick said...

Pour les TGV, MAM nous a sorti rapidement quelques "usual suspects" en bombant le torse... Et si dans six mois ils sont mis hors de cause, peu importe, l'effet d'annonce aura agi !

Dans le temps, il y avait eu les irlandais de Vincennes, désignés coupables des attentas de la rue des rosiers, vous ne vous souvenez pas ? Neuf mois de prison avant le non-lieu...

mercredi, 12 novembre, 2008  
Blogger Patrick said...

J'apprends que mardi 11 novembre, donc après le coup de filet de MAM, un TER reliant Caen à Tours, avec une quarantaine de personnes à bord, a dû s'arrêter mardi après avoir heurté des plaques de béton posées sur la voie, près d'Alençon (Orne).

Ils sont très forts, ces ultra gauchistes : ils agissent même depuis leur cellule de détention !

Zut, les enquêteurs ne trouvent pas de preuves. Il serait temps d'en fabriquer quelques-unes, ne croyez-vous pas ? Sinon, il faudra relâcher les suspects, ça ferait mauvais effet !

jeudi, 13 novembre, 2008  
Blogger Patrick said...

Luc, peut-être devrais-tu envoyer le lien du texte de loi à la SNCF (et notamment la fiche N°5 qui prévoit une augmentation du trafic de fret de 25% en 4 ans), SNCF qui prévoit la fermeture de 260 gares dédiées au fret dans les prochaines années...

Comme quoi, d'un côté il y a le verbiage grenellois lénifiant, d'autre part la dure réalité concrète...

dimanche, 16 novembre, 2008  
Blogger Jack said...

Patrick : ces suspects me semblent assez suspects à moi aussi.
J'observe que le Figmag met carrément la photo du "crochet arrache-caténaires" en couverture...
Moi, je mettrais la rédaction en garde à vue pour incitation au terrorisme.

Pour revenir au Grenelle de l’environnement, à propos des actes et des déclarations : il y a assez longtemps que les politiques ont compris que pour être élu, il faut savoir dire aux électeurs ce qu'ils ont envie d'entendre. Malheureusement les électeurs oublient tout le temps de vérifier que les actes sont corrélés avec les propos. Il faut donc toujours être vigilant pour voter de préférence pour ceux qui font ce qu’ils disent, dans la mesure où on est d’accord avec ce qu’ils disent, bien entendu.
Le problème avec la SNCF vois-tu Patrick est son taux de syndicalisation, ce qui n’est semble-t-il pas le cas des routiers, et comme on n'est plus capable de manager la SNCF, on privatise par appartement. Car c’est bien connu, quand c’est privé, c’est mieux géré, il n’est que d’observer l’actualité pour constater l’éclatante démonstration de cette « vérité première », que je ne manque pas de dénoncer ici assez souvent.
J’ai une autre idée pour la SNCF, diversifier un peu le recrutement des cadres...il y a une trop grande concentration de types issus de la même école.

Notes bien Patrick, comme tu nous le fait régulièrement remarquer, au prix actuel du baril ont peut continuer à construire des camions et des autoroutes.

dimanche, 16 novembre, 2008  
Blogger Patrick said...

Ta remarque au sujet du taux de syndicalisation est pertinente, Jack... Mais la solution de privatisation est une démission !

Il y a peu, j'entendais quelqu'un dire qu'il fallait absolument privatiser EDF parce que c'est un répère de syndicalistes. Tout le monde sait en effet de le Comité d'Entreprise d'EDF finance la CGT. Mais ce n'est pas une raison pour jeter le bébé avec l'eau du bain !

lundi, 17 novembre, 2008  
Blogger Jack said...

Nous nous sommes compris, Patrick, c'est pourquoi lorsque le management est à ce point impuissant, il convient d'en changer.
Les syndicats en fin de compte ne prennent que le pouvoir que la hiérarchie leur laisse.

J'ai quelques expériences personnelles sur ce sujet!

lundi, 17 novembre, 2008  
Blogger Patrick said...

Aaaahhhh... Quel soulagement ! J'apprend que l'éolien n'est plus en odeur de sainteté. La raison est enfin parvenue à s'imposer ! On en implantera encore deux ou trois pour faire comme si, mais il semble bien que certains ont enfin établi le bilan réel - pour la France métropolitaine, évidemment. J'espère néanmoins qu'ils en mettrons dans les DOM TOM, là où cette solution a toute sa pertinence...

lundi, 17 novembre, 2008  
Blogger Jack said...

Tiens, je distingue dans la liste des dépenses prévues pour lutter contre la crise : la construction d'autoroutes, voici une mesure tout à fait conforme à ce que l'on attends après le vote de cette loi!
J'aurais préféré quelques nouvelles voies de ferroutage, mais bon...valeur électorale sans doute moins bonne que les autoroutes?
Et puis au pris actuel du baril, pourquoi ne pas continuer comme avant, hein?

vendredi, 05 décembre, 2008  
Blogger Granottier said...

"personne n'a jamais cru non plus que communisme rimait avec écologie"


parce que Total (bon communiste comme chacun sait) rime avec écologie, lui !

mardi, 10 février, 2009  
Blogger Luc said...

@ Granottier : "parce que Total (bon communiste comme chacun sait) rime avec écologie, lui !"

Sans doute pas, mais, que je sache, Total ne siège pas à l'Assemblée Nationale et donc ne vote pas les lois ...

mercredi, 11 février, 2009  

Enregistrer un commentaire

<< Home