Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 17 février 2009

Jeudi 18 septembre 2008, 11 heures du matin : dans trois heures, le système économique américain s'effondre !


lien direct vers YouTube


Ecoutez bien ce que raconte le député démocrate Paul Kanjorski dans cette émission (se caler à 2:10 minutes après le début de la vidéo) :

"Jeudi matin 15 septembre 2008, à 11 heures du matin, la Réserve Fédérale Américaine remarque un gigantesque mouvement de fonds. En l'espace d'une heure ou deux, il y a eu sur les comptes américains un retrait de 550 milliards de dollars ! Le Trésor américain a alors ouvert les vannes pour faire face à ce tsunami de retraits. Ils injectèrent immédiatement 105 milliards de dollars dans le système. Mais ils réalisèrent rapidement qu'ils ne pourraient pas faire face à un tel déferlement. Il y avait un raid électronique sur les banques américaines.

Ils décidèrent alors de fermer les opérations, de fermer les comptes, et d'annoncer une garantie fédérale de 250 000 dollars par compte bancaire pour éviter la panique. Et c'est ce qui s'est passé.

Selon leurs estimations, s'ils n'avaient pas eu cette réaction, il y aurait eu un retrait de cinq mille cinq cent milliards de dollars avant deux heures de l'après-midi, et cela aurait fait s'effondrer le système économique entier des Etats-Unis. Et, sous 24 heures, le monde entier aurait suivi."


Voilà ce qui s'est passé ce jour là. Je peux vous dire qu'on a eu chaud.

Alors, sommes-nous sortis d'affaire ?

Eh bien, si l'on en croit le WorldNetDaily , le déficit fédéral américain cumulé recompté suivant les règles comptables généralement acceptées, atteint le chiffre faramineux de soixante cinq mille cinq cent milliards de dollars, soit plus que le produit national brut de la Terre entière !!!



Donc, si vous voulez mon avis, à ce rythme là, ça va pas tenir encore bien longtemps ...

Bon, vous reprendrez bien un peu de clafoutis ?

Pour en savoir plus :
1. USA was 3 hrs away from Economic, Political Collapse in September 2008 (Daily Kos)
2. 65 Trillion - U.S. Financial Obligations Exceed The Entire World's GDP (The Final Hour)
3. Federal obligations exceed world GDP (WorldNetDaily)

Crédit vidéo : george4title

3 Comments:

Blogger Jack said...

L'argent n'a que la valeur qu'on lui accorde (collectivement) et cela est ainsi depuis un sacré moment. Comme tout le monde a des dollars, bien fou serait celui qui décrèterait qu'il ne s'agit que de papier souillé d'encre : c'est pour cette raison que les USA seraient en banqueroute depuis bien des années, s'il s'agissait d'un pays dont la monnaie n'est pas le standard mondial. C'est pourquoi le mort est encore vivant, pour combien de temps encore?

mardi, 17 février, 2009  
Blogger Patrick said...

Hum... Je ne vois pas le rapport entre un raid qui ne peut être qu'une attaque spéculative de grande ampleur de raiders sans scrupules (étrangers ou raiders professionnels ? - c'est quand même pas Joe le plombier qui s'est lançé dans ce raid) et le déficit (certes abyssal) américain...

Au fait, à la réflexion, si je me souviens bien, cette affaire n'a-t-elle pas été due au dérèglement des modèles mathématiques utilisés par les traders, qui a déclenché cette vague sans aucune intervention humaine (dépassement de certains seuils qui déclenchent des ordres automatiques provoquant une réaction en chaîne) ? Si c'est ça, alors il n'y a même pas eu de raideurs, juste des ordinateurs fous !

Le problème est donc de mettre en place des lois et des mécanismes (là où on découvre qu'il n'y en a guère - au nom du libéralisme-roi) pour rendre ce genre de jeu ou de dérèglement impossible...

mercredi, 18 février, 2009  
Blogger Luc said...

@ Patrick : "Hum... Je ne vois pas le rapport entre un raid qui ne peut être qu'une attaque spéculative de grande ampleur de raiders sans scrupules (...) et le déficit (certes abyssal) américain..."

Ce n'était pas un "raid", c'était un mouvement de panique de retraits massifs de cash sur les comptes bancaires américains.

Alors, quel est le rapport ? Le voici : si on assiste à un mouvement de panique de retrait massif des comptes bancaires, c'est que, quelque part, on n'a plus confiance dans le système. D'accord ?

Alors, question : as-tu confiance dans le système financier d'un pays qui affiche un déficit cumulé qui dépasse le PNB mondial ?

Ca y est, tu le saisis, le rapport ???

mercredi, 18 février, 2009  

Enregistrer un commentaire

<< Home