Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 18 mai 2009

Le point sur la crise



Eurostat a publié les chiffres de l'évolution du PIB pour le premier trimestre 2009.

Cela donne :

- France : - 1,2 %

- Etats-Unis : - 1,6 %
- Espagne : - 1,8 %
- Royaume Uni : - 1,9 %
- Italie : -2,4 %
- Allemagne : - 3,8 %

Eh bien, vous voulez que je vous dise ? La France est le pays qui s'en sort le mieux ! Pas mal, non ?

Vous reprendrez bien un peu de clafoutis ?

Pour en savoir plus :
1. Le PIB de la zone euro et celui de l’UE27 en baisse de 2,5% (Eurostat)

Crédit image : Le Figaro

----

mise à jour du 20 mai :

Voici encore un chiffre pour l'évolution du PIB pour le premier trimestre 2009 :

- Japon : - 4 %

Ca confirme !!!

(source : AFP)

18 Comments:

Anonymous Cédric said...

C'est l'exception française.
Y'aura encore des pays pour dire qu'on est pas solidaire avec les autres.

lundi, 18 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Je t'ai déjà dit, Luc, pas de triomphalisme, ça fout la poisse pour le trimestre suivant !

Euh, les chiffres Eurostat, ils sont quand même pas fournis par l'INSEE ? Si ? Bon sang mais c'est bien sûr !

lundi, 18 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

C'est curieux, quand même. Quand les choses allaient bien, on prônait la croissance zéro ou la décroissance douce, et on avait tout un tas de bonnes raisons pour vouloir cela (ressources finies de la planète et tout).

Mais maintenant, c'est la crise et tout ça est oublié, il faut retrouver de la croissance.

La logique, là-dedans ?

Je me suis fait une réflexion : dans le monde, il y a des gens qui sont dans une situation d'hyperconsommation, au point qu'ils s'en rendent malade (il n'est que de se promener dans une rue d'une ville américaine pour constater le surpoids stupéfiant que le ricain moyen supporte)*. Ils en sont au quadruple MacBurger ! Ils en on plus qu'ils ne peuvent consommer.

Ailleurs, des hommes, femmes et enfants crèvent de faim.

Et nous, au milieu, on est plutôt bien, je trouve. Quel est notre objectif : atteindre le niveau des ricains - à s'en rendre malade ? Sera-t-on plus heureux pour cela ?

Alors, oui, peut-être que pour nous Français, l'objectif de croissance à tout prix n'est pas un bon objectif.

* J'ai lu que l'armée américaine peine à se renouveler, car la plupart des candidats sont obèses et de ce fait absolument inaptes...

lundi, 18 mai, 2009  
Blogger Jack said...

Une hirondelle ne fait pas le printemps, Luc.

Patrick : Et en effet, la croissance pour quoi faire?
La surface de la sphère est 4Pir² et que je sache r n'augmente pas, de même que l'on n'a pas encore trouvé une autre planète à consommer.

On reste dans le bon vieux schéma n= n+1, l'imagination n'est pas encore au pouvoir...

Notez bien, que lorsqu'on ne manque de rien, il serait facile de décider que c'est assez et bien non, même pas.

lundi, 18 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

J'ai évoqué plus haut les quadruples burgers des ricains. C'est ici. Bon appétit !

mardi, 19 mai, 2009  
Blogger Luc said...

Pour plus d'infos sur les quadruples burgers évoqués par Patrick, je vous renvoie à The Heart Attack Grill (Chez Luc - novembre 2006)

:-)

mardi, 19 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

@Luc : Je me disais bien que j'avais déjà vu ça quelque part !

mardi, 19 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Moquons nous des japonais !

Il y a une expression française qui dit que telle attitude est comme "l'hôpital se moquant de la charité"...

Nous sommes tous dans le trou. C'est l'occasion unique de reconstruire quelque chose de plus raisonnable, basé sur de vraies valeurs (et sans doute pas celle de l'argent-roi).

jeudi, 21 mai, 2009  
Blogger Jack said...

Alors, il parait que l'état de Californie est en faillite et que "Konan le barbare" fout tous les fonctionnaires à la porte : décidément l'Amérique n'est plus l'Amérique.

jeudi, 21 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

L'INSEE vient de remettre ça. Ils ont annoncé une amélioration de la consommation des ménages pour avril (+0,7 % en avril 2008), tout en corrigeant à la baisse les chiffres précédemment annoncés pour mars (qui passent de +1,1% à +0,6%).

C'est évidemment une manipulation par effet d'annonce. L'INSEE est prié d'annoncer haut et fort des chiffres délibérément optimistes pour le mois passé et de corriger en catimini les chiffres bidonnés du mois précédent celui-ci.

Habile - mais malhonnête. C'est pas en niant la réalité ou en bidonnant les statistiques qu'on va trouver les bonnes réponses à la crise... Si ?

mardi, 26 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

mardi, 26 mai, 2009  
Blogger Jack said...

Si Patrick : on avait déjà dit ici que l'économie est une question de foi... Si tout le monde croit ça marche : c'est pourtant simple.
Et si la consommation des ménages reprend (Il suffit de regarder les parkings des zones commerciales)ça signifie que la confiance est là, donc la foi dans le futur.
Alleluia!

mardi, 26 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Pour plus de détails sur l'embrouille de l'INSEE, c'est ici.

Au fait, vous aurez corrigé de vous-mêmes : il s'agit bien d'avril 2009...

mardi, 26 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Vous noterez que la "correction" de l'INSEE pour mars divise le chiffre précédemment annoncé par deux... 100% d' "erreur" ! Comment après cela attribuer la moindre confiance dans cet organisme ? L'INSEE n'est plus qu'un instrument de propagande gouvernementale !

mercredi, 27 mai, 2009  
Blogger Luc said...

Avisse à la population : Patrick a décidé de se farcir l'INSEE !

;-)

mercredi, 27 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

C'est vrai, et c'est pas nouveau : depuis que l'INSEE nous explique que notre pouvoir d'achat augmente alors que les prix des denrées augmentent régulièrement (mais pas les salaires), j'ai des doutes sur leur intégrité. Je subodore qu'ils ont mis deux ou trois télés à écran plat chaque mois dans le panier de la ménagère pour obtenir leurs chiffres optimistes !

mercredi, 27 mai, 2009  
Blogger Jack said...

Voici de quoi se faire une idée de ce qu'est un indice des prix de l'INSEE

mercredi, 27 mai, 2009  
Blogger Patrick said...

Amusant : à la question : L'Indice des Prix à la Consommation est-il un indice du coût de la vie ? La réponse de l'INSEE est : Non.

Qu'on se le dise !

jeudi, 28 mai, 2009  

Enregistrer un commentaire

<< Home