Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

samedi 11 décembre 2010

Un élixir de jouvence pour souris mis au point à Harvard



Comme j'ai déjà eu l'occasion de l'expliquer à certains d'entre vous, voici pourquoi on vieillit :

Nous sommes fabriqués au départ d'une seule cellule, qui contient nos chromosomes, avec dedans notre ADN. Cette cellule s'est divisée en deux, puis encore en deux, etc ... Puis, petit à petit, on est devenu un embryon humain, puis un bébé, puis enfin un adulte. Cette croissance s'est réalisée uniquement par duplication de cellules. Même à l'état adulte, les cellules continuent à de dupliquer pour continuer à renouveler les cellules de nos muscles, de nos muqueuses, de nos cheveux qui poussent, etc ...

Sur la photo ci-dessus vous pouvez voir des chromosomes humains. Ils sont formés d'une chaîne d'acides aminés appelés nucléotides composant l'ADN. A chaque extrémité de cette chaîne ADN il y a le "télomère", qui apparaît comme deux points blancs sur la photo. Ce télomère, c'est une "bande amorce", utilisant les mêmes "quatre briques" que l'ADN (Adenine, Thymine, Guanine et Cytosine), et agencées suivant un code en boucle, toujours le même (TTAGGG), et sans aucune information codée, donc. Une simple bande amorce.

A chaque division d'une cellule, l'ADN se recopie sur lui-même, et cette opération utilise un peu de bande amorce. Avec le temps (l'âge), la bande amorce disparaît progressivement, et à la fin, les cellules ne se divisent plus, et donc ne se renouvellent plus. C'est la cause principale du vieillissement. Ce phénomène est visualisé dans la partie gauche de l'image ci-dessous :



Eh bien, le 28 novembre, dans la revue Nature, des chercheurs de Harvard ont exposé comment ils ont réussi à rallonger le télomère de souris en laboratoire. Donc à rajouter de la "bande amorce", ce qui permet à nouveau aux cellules de se diviser comme si elles étaient jeunes.

Ils ont mis au point une molécule, qu'ils ont administré à de vieilles souris. Un mois plus tard, les souris traitées montrait des signes surprenants de rajeunissement. Leur télomères s'étaient rallongés, et cela a réveillé des cellules souches dormantes dans leur cerveaux, produisants de nouveaux neurones. Les souris retrouvèrent leur sens de l'odorat, les mâles produisirent du sperme frais, les femelles eurent de plus grandes portées. Les souris retrouvèrent "leurs vingt ans", mais in fine ne vécurent pas plus longtemps que les autres.

Les chercheurs ont donc mis au point un élixir de jouvence pour souris, premier pas vers l'immortalité.

Comme le dit Raymond Kurzweil, la singularité est proche.

Pour en savoir plus :
1. Telomerase reactivation reverses tissue degeneration in aged telomerase-deficient mice (Nature)
2. Partial reversal of aging achieved in mice (Harvard University)
3. Telomerase (Wikipedia)
4. Aging Ills Reversed in Mice (The Wall Street Journal)

Crédit photos : PD-NASA, The Nobel Committee for Physiology or Medecine

Libellés :

3 Comments:

Blogger Jack said...

Ouf, j'ai eu peur, heureusement tu conclus "... mais in fine ne vécurent pas plus longtemps que les autres."

L'éternité quel calvaire en perspective!

samedi, 11 décembre, 2010  
Blogger Padraig said...

Donc, si j'ai bien compris, les souris sont mortes en pleine force de l'âge...

samedi, 11 décembre, 2010  
Blogger Jack said...

Pad, mourir en bonne santé c'est ce dont tout le monde rêve, non? Ce serait un vrai progrès. Car il faut bien reconnaitre que si les progrès de la médecine nous amènent tous à 100 ans décatis et séniles, s'agit-il vraiment de progrès?
Vu l'âge moyen qui grimpe en flèche dans les pays dit développés, on peut promettre un brillant avenir commercial à cet élixir, l'autre avantage est qu'on pourra encore repousser l'âge de la retraite...
Un époque formidable!

samedi, 11 décembre, 2010  

Publier un commentaire

<< Home