Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 22 mars 2005

De l'efficacité de la taxation

Surtaxer fortement quelque chose a-t-il un effet réellement dissuasif ? On peut se poser la question. Examinons donc quelques exemples :

On surtaxe l'essence : on passe tous au diesel avec des voitures de plus en plus sobres.

On surtaxe le tabac : le tabagisme recule fortement.

On surtaxe le travail : on dépasse les 10% de chomeurs.

Conclusion : la surtaxe, faut reconnaître, ça marche super bien !

Les news :
1. France: le taux de chômage au sens du BIT à 10,1% fin janvier (Yahoo news)

2 Comments:

Blogger Caroline said...

En effet, quand c'est trop, ça marche pas bien, à voir, la fameuse courbe de LAFFER!
"L'économiste américain Arthur Laffer, à la fin des années 1970, avait émis l'hypothèse que « trop d'impôt tue l'impôt » et avait tenté de théoriser « l'allergie fiscale », à l'aide de la célèbre courbe qui porte son nom et qui montre qu'à partir d'un certain montant, les prélèvements obligatoires incitent les contribuables, soit à réduire leur activité, soit à frauder."

mercredi, 23 mars, 2005  
Blogger Patrick said...

Juste une précision : la détaxation du diesel, c'était pour favoriser Peugeot et Renault qui seuls à l'époque faisaient des petits moteurs diesel... Et ça a marché - un temps. Après, tous les constructeurs étrangers s'y sont mis...

mercredi, 23 mars, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home