Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

vendredi 15 avril 2005

Florence Aubenas : otage depuis 100 jours



Aujourd'hui, c'est le centième jour de détention en Irak pour Florence Aubenas et Hussein Hanoun Al-Saadi. Elle est sortie de son hotel avec son guide et interprète le 5 janvier 2005, et depuis cette date, elle est retenue en otage. Désolé pour la violence de la photo, mais, comme l'idée c'est de penser à elle aujourd'hui, autant la regarder en face.

Mais si c'est pour elle le centième jour de captivité, rappelons aussi que :
- Le 22 mars 2003, il y a plus de deux ans donc, Frédéric Nérac disparaissait au sud de l'Irak, près de Bassorah. Depuis, aucune nouvelle de ce journaliste.
- Le 16 avril 2004, il y aura un an demain donc, Guy-André Kieffer était enlevé en Côte-d'Ivoire dans l'exercice de son métier de journaliste. Depuis, aucune nouvelle de ce journaliste.

On fait moins de battage médiatique pour Frédéric Nérac et Guy-André Kieffer, mais ce sont aussi des journalistes qui se battent pour nous apporter de l'information. Pensons à eux aussi.

Pour en savoir plus :
1. Florence Aubenas et Hussein Hanoun Al-Saadi (Chez Luc)
2. Disparition de Frédéric Nérac (Reporters Sans Frontières)
3. Site officiel de Frédéric Nérac
4. Lettre ouverte pour Guy-André Kieffer (Libération)

4 Comments:

Blogger Patrick said...

Tout est dit dans la photo, ça se passe donc de commentaires...

vendredi, 15 avril, 2005  
Blogger Anne said...

C' est plus que tragique !
Je préfère ne pas en rajouter au risque d 'être agressive envers l'humanité ...

samedi, 16 avril, 2005  
Blogger Jack said...

Cette photo n'est pas celle de la sympathique jeune femme que nous avons l'habitude de voir.
Réfléchissons un peu (une fois n'est pas coutume).
On lit la terreur dans les yeux de cette femme, les yeux de quelqu'un qui regarde la mort en face.
Qui a pris cette photo, quel est le but, sinon déclencher notre haine...
Attention à la haine : elle avilit...
Mais il faudra qu'ils payent ces lâches tôt ou tard.
Ne désespérons pas de l'humanité, nous savons tous que la plupart des gens sont de braves types, seuls quelques salopards nous pourrissent la vie, il y a malheureusement longtemps que c'est comme çà.
L'essentiel reste d'en parler chaque jour pour ne pas l'oublier comme certains autres disparus, que Luc nous a rappelés.

samedi, 16 avril, 2005  
Blogger Patrick said...

Je réserve mes commentaires à plus tard, lorsque Florence et Hanoun seront libres... Mais j'y reviendrai...

samedi, 16 avril, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home