Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 24 mai 2005

Le Défi pour la Terre



Après que le gouvernement du Canada ait lancé son défi d'une tonne (qui vous demande de réduire vos émissions annuelles de gaz à effet de serre d'une tonne), Nicolas Hulot lance le Défi pour la Terre.

L'objectif, c'est de lancer une action collective pour agir sur l'environnement de la planète.

Chaque geste compte. C'est l'objectif du Défi pour la Terre : proposer les gestes bénéfiques pour la planète à tous ceux qui veulent agir. Relever le Défi, c'est s'engager à mettre en pratique ces gestes dans notre vie quotidienne pour limiter les émissions de gaz à effet de serre (CO2).

Si on s'y met tous, tout devient possible.

C'est à votre tour : êtes-vous prêts à relever le Défi pour la Terre ?

Pour en savoir plus :
1. Défi pour la Terre
2. Défi d'une tonne
3. Faisons vite ! (ADEME)
4. Le réchauffement de la planète (Gaïa : bulletin de santé)

Crédit animation : ADEME

3 Comments:

Blogger Patrick said...

Bon, allez, je ne vais pas faire le difficile... Il y là dedans plein de conseils de bon sens auxquels j'adhère volontiers.

Mais quand même, je ne suis pas convaincu par certains conseils de l'ADEME, qui manquent de rigueur scientifique.

Par exemple, en matière d'éclairage, ils font abstraction du fait qu'en période hivernale (quand on chauffe sa maison), toute l'énergie des lampes d'éclairage quelles qu'elles soient se transforme ultimement en chaleur et contribue donc au chauffage de la maison (c'est autant d'énergie que les radiateurs n'auront pas à fournir). En conséquence, en hiver, l'utilisation d'une lampe halogène de 500 W ne coûte strictement RIEN – et c’est quand même plus confortable que les lampes blaffardes à basse énergie !

Aussi, ils prônent l'alimentation BIO. Très bien. Mais ils oublient de dire que, en gros, cela double le prix du panier de la ménagère, ce qui n'est pas sans conséquences sociales... Le BIO, c'est de la nouriture de riches, diraient certains...

Quant à stopper son moteur à chaque feu rouge, j'attends de voir vraiment le bilan énergétique, mécanique, financier, et sur le plan de la pollution (sauf pour les voitures prévues pour)...

Enfin la recommandation de ne pas rouler "aux heures chaudes" pour éviter d'utiliser sa clim, ça me semble complètement bouffon.

Bon, à part ce genre de détails, j'adhère.

mercredi, 25 mai, 2005  
Blogger Aurélie said...

Suis assez d'ac avec les commentaires de Patrick et comme lui j'adhère quand même!

samedi, 28 mai, 2005  
Blogger Luc said...

Bonjour Aurélie !

Bienvenue à nouveau parmi nous ! C'est gentil de venir nous faire une petite visite ! Ca faisait longtemps.

J'espère que tout va bien pour toi.

samedi, 28 mai, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home