Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 26 octobre 2005

George T. Alexander est mort



Il avait 34 ans. Il était originaire de Killeen au Texas. George T. Alexander est mort samedi des suites de ses blessures après avoir subi une attaque à la bombe à Samarra. Vous ne le connaissez pas. Il est le 2000 ème G.I. mort en Irak.

George W.Bush, le sinistre personnage qui se prend pour un cow-boy est qui est le locataire actuel de la Maison Blanche a voulu cette guerre totalement injustifiée. Il a déjà envoyé à la mort 2000 jeunes américains, mais aussi 30000 irakiens, et 200 soldats de la coalition.

Mais il n'a jamais, pas une fois, assisté aux funérailles d'un soldat mort pour sa sale guerre.

Quant aux blessés, on compte plus de 15220 blessés américains, certains infirmes à vie. Un détail ...

Pour ceux qui ont le coeur bien accroché, allez voir les photos qu'on ne vous montre pas à la télé. Vous comprendrez pourquoi il faudra bien qu'un jour George W.Bush soit jugé comme criminel de guerre devant un tribunal international ...

Pour en savoir plus :
1. Iraq Coalition Casualty Count
2. U.S. death toll in Iraq reaches 2,000 (CNN)
3. Iraqi Death Toll Much Higher Than U.S. (Yahoo news)
4. Iraq : the unseen war (Salon)

Crédit photo : Luke Frazza

Libellés : ,

7 Comments:

Blogger Jack said...

Luc, tu ne trouves pas que tu en fais un peu trop avec ton criminel de guerre et ton tribunal ? S’il fallait tirer tous les fauteurs de guerre devant un tribunal international, je te suggère de commencer dans notre propre pays sans remonter jusqu’à la seconde guerre mondiale, où De Gaule par soucis d’unité national a mis fin à un début de guerre civil.
Non, remontons simplement à l’Indochine et à nos guerres coloniales, avec la plus « belle » d’entre-elle la guerre d’Algérie.
Comment s’appelait celui qui réprima dans le sang les premières manifestations algériennes après la libération (à Sétif et Constantine), beaucoup des victimes étaient d’anciens combattants algériens je crois…(enfin algérien, surtout une fois l’Allemagne vaincue)
Ils voulaient être français semble-t-il, alors…
C’est entendu la guerre est une chose horrible, qui ne peut être enclenchée que pour arrêter quelque chose de plus horrible encore. Etait-ce le cas pour la guerre de WB en Irak? Nous sommes beaucoup en France à penser le contraire, l’histoire jugera.
Que Bush soit un politicien méprisable est une affaire entendue, il dit ce qu’il dit et fait ce qu’il fait seulement parce qu’il croit plaire à la moitié des américains, même si c’est de moins en moins le cas. Ce gars là a été réélu, bien qu’ayant truqué sa première élection, rappelons le à nouveau.
Merci à la constitution des Etats Unis d’Amérique qui nous débarassera de ce cow-boy dans 2 ans.
Moi, je m’attends à ce que le peuple américain, persiste dans cette voie et lui trouve un successeur pire encore, et çà c’est la vrai question pour l’avenir du monde.

mercredi, 26 octobre, 2005  
Blogger Luc said...

Jack, l'Indochine, l'Algérie, c'était il y a cinquante ans. L'idée de l'ONU et de la contruction européenne, c'est qu'il n'y ait plus jamais de guerre, surtout du fait des "pays civilisés", à défaut d'une meilleure qualification. On est rentré dans le vingt et unième siècle. On ne devrait plus tolérer aucune guerre, surtout quand elle est totalement injustifiée. Dorénavant, tout chef d'état qui lancera une guerre devra obtenir l'accord du conceil de sécurité d'abord, sinon, tribunal.

Ca vaut pour George Bush, comme ça vaut pour Mahmoud Ahmadinejad, le président de l'Iran, qui vient de déclarer qu'"Israël devrait être rayé de la carte".

jeudi, 27 octobre, 2005  
Blogger Patrick said...

Cette semaine s’est tenue au Mémorial de Caen une conférence internationale sur « Le pétrole au cœur de toutes les affaires du monde, le pétrole à l’origine des conflits ». Entre autres constatations, les participants ont mis en lumière le fait que « l’accès aux ressources pétrolières est devenu une question de vie ou de mort pour les grandes sociétés industrialisées ». « Elles ne sauraient donc se laisser asphyxier sans réagir ». Ils ont remarqué que « l’expérience historique montre que c’est quand des pays consommateurs sont pris à la gorge que le risque de guerre est le plus grave ». « L’Amérique a déclenché l’opération Desert Shield et Desert Storm parce qu’il lui fallait absolument protéger les champs pétroliers saoudiens puis reconquérir la production koweïtienne ».

Comme tout cela est bien résumé !

Moi, je disais : si le Lion est bien nourri, les animaux de la savane n’ont rien à craindre. Mais si le Lion a faim, gare à celui qui le nargue…

Si Saddam n’avait pas joué avec le feu en narguant les USA au sujet du pétrole, il serait certainement aujourd’hui en train de martyriser tranquillement sa population en toute impunité… J’ajouterai que si « certaines » démocraties et certains autres pays n’avaient pas fait croire à Saddam qu’elles le soutiendraient efficacement devant la communauté internationale (et notamment face aux USA), et qu’il bénéficiait ainsi d’une sorte d’immunité, il aurait sans doute moins fanfaronné, on en serait peut-être pas là non plus…

jeudi, 27 octobre, 2005  
Blogger Jack said...

Cynique, mais juste, si on y ajoute que Sadam attendait aussi une reconnaissance pour sa guerre contre l’Iran dans laquelle l’avait poussé tout le monde à commencer par nos grands alliés. On peut souligner que l’épine iranienne est toujours dans le pied de l’oncle Sam, en ce moment çà s’infecte dailleurs.
Les Iraniens travaillent vraiment aux armes de destruction massive et il y a aussi du pétrole en Iran : si ta théorie est juste, Patrick, les missiles de croisière ne devraient pas tarder à s’abatrre sur Téhéran. D’autant plus qu’en Irak, c’est « mission accomplie », il y a une constitution, tout baigne en somme.
Et 2000 soldats mort seulement, c'est beaucoup moins que pour garder l'Algérie que nous avons perdue...
Les soldats sont bien entrainés et aguerris, donc et déjà sur place, situation idéale en somme a tout point de vue.
Le sénario est bien rôdé maintenant:
Inspecteur de l’ONU
Ultimatum
Attaque.

Pour votre gouverne, il y a toujours embargo économique sur l’Iran et çà dure depuis l’affaire des otages.

jeudi, 27 octobre, 2005  
Blogger Patrick said...

Pour que les USA envoient des missiles il faut quand même un prétexte... que le Président Iranien vient très opportunément de donner en déclarant qu'il faut "oblitérer Israël de la carte"...

vendredi, 28 octobre, 2005  
Blogger Jack said...

Patrik !
Tu es tout de même au courant des projets nucléaires de l'Iran ?
Il y a aussi des sites à visiter et une certaine mauvaise volonté à optempérer.
Le même sénario que pour l'Irak à la virgule prés.
Tu sais comme ils font à Hollywood.
Ils te sortent un film et quand çà marche, ils continuent avec de petites variantes dans la recette, mais c'est toujours les mêmes ingrédients!

vendredi, 28 octobre, 2005  
Blogger Patrick said...

Oui, l'Iran a tous les ingrédients pour un bon "remake"... Avec en prime, pour pimenter le scénario, un Président ancien preneur d'otages américains... Mais, vois-tu, je ne suis pas sûr que le public ait apprécié le premier opus au point d'en redemander...

Maintenant que les stocks d'armes américaines en passe d'être périmées ont été épuisés, je crois que les ricains ont hâte de se tirer de cette région...

Ce qui, entre nous, ne sera pas forcément une bonne chose pour la paix dans le monde...

samedi, 29 octobre, 2005  

Enregistrer un commentaire

<< Home