Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 27 juillet 2006

Bob Ross



Quand nous vivions à Hudson, Ohio, il y avait un programme à la télé qui passait le dimanche matin sur PBS, et que je ne ratais jamais : c'était "The Joy of Painting" de Bob Ross. C'était un programme quasi hypnotique où un gars à la coiffure afro peignait devant nous un paysage avec une facilité déconcertante, en nous expliquant d'une voix veloutée qu'il fallait peindre des "joyeux petits nuages", et des "joyeux petits buissons".

Regardez ça.

Je sais, ça dure 27 minutes 43, mais vous ne verrez pas passer le temps ...

Pour en savoir plus :
1. Bob Ross And His Happy Little Afro (Positive ape index)
2. Bob Ross (Wikipedia)
3. Trove of Bob Ross videos on YouTube (BoingBoing)

Crédit vidéo : MadChonzer via BoingBoing

4 Comments:

Blogger Betty said...

Effectivement c'est génial ! en plus ça a l'air tellement simple ! Il y a un moment ou on se demande ce qu'il fabrique. On a l'impression qu'il "pourrit" le tableau il met du gris et du noir partout... et puis tout a coup surgissent les arbres, les buissons, les reflets etc.... Il y a qq années, un jeune peintre de rue, à Quiberon l'été, faisait des tableaux à la bombe mais avec une précision incroyable et c'était pareil il faisait surgir des paysages magnifiques sous nos yeux en qq minutes, fascinant !

vendredi, 28 juillet, 2006  
Blogger Patrick said...

Soyons lucides, ça s'appelle une croûte.

Mais une croûte peut être un plaisir à réaliser, et peut même être décorative... Au marché, le samedi, il y a un marchand de telles croûtes. Je crois que les siennes sont "made in china" à la chaîne. Un premier "artiste" fait les ciels, l'autre fait les arbres, le troisième fait l'eau du lac, un quatrième fait mes oiseaux qui volent dans le lointain. Le dernier pose une signature selon le pays de destination : Roger Delestre pour la France, Hans Bachman pour l'Allemagne, Peter White pour l'Angleterre, etc. Comme ça, chaque artiste n'a même pas à changer de pinceau ni de couleur !

Mais, bon, Bob Ross est fascinant quand même, surtout avec ses joyeux petits nuages !

vendredi, 28 juillet, 2006  
Blogger Betty said...

rroooooooo ben oui évidement c'est pas un tableau pour les musées.... Je pige pas tout ce qu'il dit mais j'avais cru comprendre que c'était des conseils pour aider les AMATEURS comme vous et moi à peindre des croutes pour accrocher dans les... enfin sous l'escalier !! C'est pas pcqu'on est pas Picasso qu'on a pas le droit de peindre des biches et des p'ti nuages....

vendredi, 28 juillet, 2006  
Blogger Jack said...

Je le trouve impressionant, il utilise les mêmes pinceaux que ceux qui me servent à peindre mes volets et il va presqu'aussi vite que moi qui n'utilise qu'une seule couleur.
Maintenant que j'ai pigé la technique,
la prochaine fois que je repeins mes volets j'y ajoute des nuages et une rivière...

vendredi, 28 juillet, 2006  

Enregistrer un commentaire

<< Home