Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

lundi 3 septembre 2007

Les gouffres de Mars

Arsia Mons.jpg

Au mois d'avril, je vous avais parlé des cavernes de Mars, dont les orifices béants apparaissaient à la surface. Eh bien la caméra HiRISE de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter vient de prendre une photo stupéfiante au dessus d'Arsia Mons. Sur la photo ci-dessus, vous pouvez voir un gouffre au milieu d'une plaine, prise à 14h30 heure locale sur Mars.

Le gros plan ci-dessous permet d'apprécier les détails de la paroi intérieur du gouffre dont l'ouverture mesure 150 x 157 mètres :

Arsia Mons pit.jpg

On estime que ce gouffre mesure au moins 78 mètres de profondeur et est le résultat d'un effondrement plus profond.

Bon.

Alors, Patrick, je me dois quand même de te poser la question : et si c'était l'entrée de la base souterraine où sont abrités les soucoupes volantes à bord desquelles les petits hommes verts viennent nous rendre visite ? Hein ? Non ?

Pour en savoir plus :
1. Dark Pit on Arsia Mons (HiRISE Operations Center)
2. Strange Martian feature not a 'bottomless' cave after all (NewScientist.com)
3. Des cavernes sur Mars (Chez Luc)

Crédit photos : HiRISE

Libellés :

5 Comments:

Blogger Jack said...

Certains effondrements spectaculaires sont à voir prés de Nancy, ils sont remplis d’eau et sont dus aux vides créés par l’exploitation du sel.
La commune d’Haraucourt a bien failli sombrer au fond du trou...
Qui a bien pu exploiter des mines de sel dans le sous-sol de Mars, les Vénusiens sans doute ?

mardi, 04 septembre, 2007  
Blogger Patrick said...

Les taupes martiennes doivent être bigrement grandes pour faire des trous comme ça !

mardi, 04 septembre, 2007  
Blogger Jack said...

Mais non, j'ai trouvé : c'est un trou de ver des sables et au fond on y trouvera l'épice.

mardi, 04 septembre, 2007  
Blogger Luc said...

@ Jack : Absolument !

Et le vrai nom de Mars, c'est Arrakis ...

mercredi, 05 septembre, 2007  
Blogger Véronique S said...

en Sauternais, il arrive que des tracteurs se retrouvent soudain 3 mètres plus bas, donc disparaissent littéralement, car cette petite région viticole a bâti ses premiers châteaux et chais au moyen de carrières souterraines qui rafraîchissent les mémoires régulièrement avec ce genre d'accident...
en effet, à force de la bour et d'érosion, c'est l'ascenseur direct vers les profondeurs! Je l'ai vécu en direct, pas besoin d'aller sur Mars pour avoir froid dans le dos!...

vendredi, 07 septembre, 2007  

Enregistrer un commentaire

<< Home