Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 26 février 2008

La banque Fortis supprime un cochon-tirelire pour ne pas froisser les musulmans

Tirelire Fortis.jpg


Tout enfant hollandais de 5 à 15 ans qui ouvrait un compte Eurokids à la banque néerlandaise Fortis avait droit à une tirelire et une mascotte appelée Knorbert :

Knorbert.jpg


Comme toute tirelire européenne qui se respecte, la tirelire Fortis était en forme de petit cochon, et donc, bien sûr, la mascotte Knorbert était aussi un petit cochon.

Le 21 février, De Telegraaf rapportait les propos d’un porte-parole de la banque Fortis disant qu’elle met fin à cette pratique parce que « Knorbert ne satisfait pas aux exigences que la société multiculturelle nous impose ». La banque Fortis ne donnera donc plus aux enfants une tirelire en forme de cochon s’ils ouvrent un compte. À la place, la banque offre actuellement une encyclopédie pour enfants.

Face à une décision aussi ahurissante, un groupe a réagit et propose un boycott de la banque Fortis.

Cet épisode navrant rappelle la décision du Becta, l’agence gouvernementale britannique de la technologie éducative, de refuser en janvier 2008 de financer un projet de CD ROM éducatif présenté par Shoo Fly Publishing sous prétexte qu'il était basé sur l'histoire des trois petits cochons.

La France est un pays laïque. Nos voisins anglais et hollandais qui ont choisi la voie du communautarisme se trouvent confrontés à des problèmes qui risquent à terme de remettre en cause l'identité même de leur culture.

Pour en savoir plus :
1. Aux Pays-Bas, le cochon-tirelire n’est pas «islamiquement correct» (Libération)
2. Veel boze reacties op bannen Fortis-varkentje (De Telegraaf)
3. Actie: boycot Fortis. (Het Vrije Volk)
4. Three Little Pigs 'too offensive' (BBC news)

Crédit photos : Fortis et Quote

Libellés :

7 Comments:

Blogger Greg2007 said...

ça alors, ils ne peuvent donc pas gratter Dédé?
http://www.papimoujot.com/dede.jpg

mardi, 26 février, 2008  
Blogger Patrick said...

Le communautarisme, c'est une fausse bonne idée...

Restons-en donc à notre bonne vieille République Laïque - n'est-ce pas, Nicolas ?

mercredi, 27 février, 2008  
Blogger Philippe.Piriac said...

Il y a un moment donné ou toutes ces simagrées pour ne pas froisser des communutarismes confinent à l'acceptation de la prise en otage de l'idéee républicaine laîque et l'histoire d'un pays.

En France, nous avons me semble t il un principe officielle de laïcité d'une part et d'intégration et non pas de protection des communautarismeS d'autre part.

Une autre explication est que la banque s'est trompée sur elle meme en faisant usage, sans pouvoir l'assumer, du contenu culturel de l'image de cette tire-lire.

mercredi, 27 février, 2008  
Blogger Véronique S said...

ça me fait penser à une petite aventure qui m'est arrivée samedi dernier à la caisse d'un supermarché. Sur le tapis roulant, j'avais posé un saucisson de sanglier destiné à mes invités du soir. Ce saucisson qui était "peau nue" a été attrappé par la caissière avec deux doigts préalablement protégés par un sac en plastique dont elle s'était munie vite fait. Elle l'a fait bipé devant sa caisse et l'a déposé à sa droite avec le même air de dégoût que s'il s'était agi de rien moins qu'un étron! J'aurais préféré, à ce compte, qu'elle en fasse autant pour la baguette de pain qu'elle ne s'est pas gêné de tripoter sans "prendre de gants" car la peau du saucisson, ça s'enlève mais pour ce qui est du pain...
Ce petit commentaire pour rappeler que certaines "coutumes" religieuses n'ont plus de raison d'être quand on change de pays. Le cochon, banni des cultures moyennes orientales, l'a été pour l'excellente raison que c'est un animal dont la viande se détériore particulièrement vite une fois exposée à la chaleur en développant des bactéries beaucoup plus nocives que celles des mouton ou des caprins. Ok, pas de problème, c'est logique et même très Sage.
L'absurdité commence quand un saucisson fait peur à la caisse d'un supermarché
climatisé dans un pays tempéré...
Ce serait peut-être une bonne idée d'enseigner dans les écoles, en histoire-géo, le pourquoi du comment des us et coutumes des peuples en les replaçant dans leurs contextes historiques, politiques et religieux. Il y aurait peut-être plus de tolérance et surtout moins de connerie basique grâce à la compréhension.
Qu'en pensez-vous?

jeudi, 28 février, 2008  
Blogger Patrick said...

Véronique, tais-toi, malheureuse ! Si "ils" découvrent que ce n'est pas impur et qu'en plus, c'est délicieux, il vont se mettre à en acheter et les prix vont encore grimper...

Non, non, la viande de porc, c'est juste pour nous les infidèles, et ça rend toujours très malade, c'est mauvais et on ira en enfer.

jeudi, 28 février, 2008  
Anonymous mia said...

Lol je comprends mieux pourquoi beaucoup d'occidentaux voient l'islam comme il le voient... à voir l'image que certains en donnent en France..c'est navrant. Ok c'est interdit de consommer du porc. POINT. Le reste n'est que pratiques tordues. Non mais vraiment l'histoire de la tirelire en forme de cochon c'est du n'importe quoi. j'en ai eu une quand j'étais petite pourtant j'ai grandi dans une famille musulmane et surtout dans un pays musulman !
Ignorance quand tu nous tiens...

mercredi, 04 novembre, 2009  
Blogger Alexis said...

Vous êtes surs de poser le problème dans le bon sens ?
J'inclinerai à penser, en tant qu'ex publicitaire, qu'un type leur a soufflé que si ils gardaient un cochon sur l'enseigne, les musulmans viendraient pas déposer leur fric chez eux…
Et que, après tout n'est-ce pas, c'était quand même du bon argent, hein ? Ce serait dommage de s'en passer. Alors on va faire ça pour protéger la banque, et après, dans la comm, on va dire que c'est pour protéger nos clients, musulmans.
Et puis si y a un problème on tachera d'évacuer tout ça vers le gouvernement, pour rassurer nos clients pas musulmans. Qu'est-ce t'en penses Coco ?

dimanche, 10 janvier, 2010  

Enregistrer un commentaire

<< Home