Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 10 avril 2008

La flamme joue à cache-cache à San Francisco

Live from SF 430.jpg

Hier soir, je me suis couché à une heure du matin. J'ai suivi en direct live le parcours de la flamme olympique à San Francisco. Sur l'écran de mon Mac, j'avais 3, puis 4 vidéos en direct live de San Francisco. Deux chaines de télé et plusieurs vidéos filmée pas des téléphones portables dans la rue et envoyées en temps réel sur internet. Le tout avec le son. En plus, si vous cliquez sur l'image ci-dessus, vous pourrez voir mon écran pleine page, et, en bas à droite, il y avait un chat live qui émanait des gars qui étaient sur place avec des iPhone ...

Bref, j'y étais !

Alors, voici ce qui s'est passé. Les organisateurs avaient annoncé un parcours officiels, de façon à ce que tout le public de San Francisco se trouve le long du parcours officielle long de l'Embarcadero, y compris les manifestants, bien sûr. Mais, une fois la cérémonie officielle d'allumage de la flamme à McCovey Cove, tout d'un coup, la flamme a disparu de la circulation pendant une demi-heure, pour réapparaître miraculeusement sur Van Ness Avenue, où il n'y avait pratiquement personne bien sûr !

Rerouted relay.jpg

Donc, sur l'Embarcadero, il y avait plein de manifestants :



Tibet flags.jpg

China free tibet.jpg

Certains se sont fait arrêter ...

Stand up 4 tibet.jpg

D'autres manifestaient depuis la baie ...

boat.jpg


Mais, pendant que les manifestants attendaient la flamme sur Embarcadero (à gauche de l'image), la flamme défilait tranquillement sur Van Ness Avenue complètement vide (à droite ci-dessous) :

Hide and seek.jpg

Seulement voilà, on est à San Francisco, près de la Silicon Valley. Et grâce aux portables et aux "smart phones", un commando de manifestants ont pu rattraper la flamme au niveau de la Marina :

Free Tibet.jpg

Et là, les choses sérieuses ont commencé :

demonstration.jpg

Alors, là, les "hommes en bleu" ont pris les choses en main :

men in blue.jpg

Ils ont embarqué la flamme dans un bus, et sont allé directement à l'aéroport ! Là, ils ont bâclé une pseudo cérémonie, vite fait, et ils sont partis du territoire américain comme des voleurs, sans dire au revoir ...

Les centaines d'invités qui poireautaient à Justin Herman Plaza pour assister à la cérémonie de clôture avec 300 danseurs en sont restés pour leurs frais !

Les chinois se sont donc envolés pour Buenos Aires où ils doivent parader demain, le 11 avril. Mais, à Buenos Aires, on prépare déjà l'accueil, comme vous pouvez le constater :

Buenos Aires.jpg

Parce que, faut que je vous dise un truc : les chinois, il comprennent vite, mais il faut leur expliquer longtemps ...

Pour en savoir plus :
1. La torche olympique dans les rues de San Francisco sur un trajet raccourci (AFP)
2. 2008 Summer Olympics torch relay (Wikipedia)
3. Pris dans la tourmente, le CIO rappelle à Pékin ses promesses (AFP)

Crédit photos : Carlos Avila Gonzalez, Mario Anzuoni, Darryl Bush, Robert Galbraith, Marcio Jose Sanchez, NBC, Ryan Anson, Enrique Marcarian

Libellés :

11 Comments:

Blogger Patrick said...

Je me demande vraiment si tous ces protestataires sont bien conscients que ce qu'ils prônent, c'est l'instauration d'une Théocratie au Tibet.

Bon. Moi, perso, ça ne me fait ni chaud ni froid, mais au pays de la laïcité et de la séparation de l'église et de l'état, je ne comprends pas trop...

Mais, bon, tant que vous ne voulez pas me mettre le Cardinal Vingt-Trois à la tête du gouvernement français, vous pouvez bien protester pour mettre le Dalaï Lama au Tibet, ça m'est assez indifférent.

jeudi, 10 avril, 2008  
Blogger Patrick said...

Les hommes en bleu si décriés ne font-ils pas que protéger la flamme contre les manifestants ? Sans cela, me semble-t-il, le flambeau serait arraché des mains du porteur et piétiné par les manifestants. Serait-ce préférable ?

jeudi, 10 avril, 2008  
Blogger Véronique S said...

Aux dernières nouvelles, le Dalaï Lama indique que Pékin a droit aux Jeux Olympiques!...
Cette histoire commence à relever de l'absurde.
Qui vivra verra.

vendredi, 11 avril, 2008  
Blogger Patrick said...

J'ai entendu ce matin à la radio que les bloggeurs Chinois se déchaînent contre la France en exigeant l'indépendance de la Corse, et en menaçant d'agiter des drapeaux à tête de Maure lors des jeux... Attendez qu'ils s'aperçoivent qu'on a asservi la Guyane, la Nouvelle Calédonie, La Réunion, Tahiti, Maurice, la Guadeloupe, la Martinique, etc. etc. etc.

vendredi, 11 avril, 2008  
Blogger efbe said...

Faut p'tet pas non plus tout mélanger, Patrick ! Asservie, c'est un très grand mot.
Maintenant, pourquoi pas, redonnons l'indépendance totale à tout le monde. La Réunion par exemple sera tellement heureuse de devenir une mini Madagascar, riche, prospère et démocratique. Avec un aussi faible taux de pauvreté.
Quant à la Corse, qu'ils prennent leur indépendance, mais TOTALE.
Le problème du Tibet n'est pas tant l'occupation chinoise que dans l'annihilation culturelle qui y est appliquée, combiné au système de fonctionnement du gouvernement chinois dans toute sa splendeur (répressions, emprisonnement, torture et autres joyeusetés).

vendredi, 11 avril, 2008  
Blogger Patrick said...

T'as raison, efbe : Nous, on est des gentils colonisateurs. Eux (tout les autres pays colonisateurs - y'en a plus des masses, au passage) ce sont de méchants colonisateurs. Les chinois sont donc de méchants colonisateurs. CQFD.

Et je ne parle pas de notre néo-colonisation africaine - c'est pas politiquement correct de dire que certains dirigeants africains sont de quasi marionnettes dont la France tire les ficelles... A noter que, bien entendu, c'est fini, ça, le nouveau mari de Carla l'a promis...

vendredi, 11 avril, 2008  
Blogger efbe said...

Tu caricaturises mes propos. Je n'ai pas dit -et d'ailleurs je ne pense pas- que la France est un gentil colonisateur.
Dire que la colonisation c'est bien ou mal, ce n'est pas si simple. D'ailleurs, la colonisation, c'est fini, maintenant, on parle de DOM de TOM, de COM, etc.

Quant à la Françafrique, je te rejoins. Juste, encore une fois, ne mélangeons pas tout.

Et puis le fait de ne pas être blanc comme neige interdit-il de protester ou de soutenir des causes qui peuvent sembler justes ?

vendredi, 11 avril, 2008  
Blogger Luc said...

Diego Maradona, légende mondiale du football argentin, a décliné l'invitation des autorités d'Argentine. Il a refusé de venir à Buenos Aires pour porter la Flamme Olympique chinoise.

(source : L'Express)

vendredi, 11 avril, 2008  
Blogger Patrick said...

efbe : Le fait de dissimuler nos possessions d'outre mer avec des sigles (DOM, TOM, etc.) ne change rien à l'affaire. Bien sûr qu'on ne va pas parler ouvertement de nos colonies, ça serait un peu mal vu ! Dans le temps, on avait déjà maquillé l'Algérie en département Français ! Ca faisait plus correct. Mais ça n'en était pas moins une colonie en bonne et due forme !

Je sais, ça heurte nos sensibilités pudiques que de dire ces choses-là. Mais bon...

Moi, le Tibet, je n'y connais pas grand chose. Mais qu'on veuille remplacer un pouvoir communiste étranger par une théocratie, ça me laisse quelque peu pantois ! C'est vraiment le grand écart politique ! Je n'ai vraiment pas le sentiment qu'une théocratie quelle qu'elle soit puisse mener un pays dans le concert du monde moderne... Y a-t-il un exemple quelque part ailleurs dans le monde qui m'aurait échappé ?

samedi, 12 avril, 2008  
Blogger Patrick said...

Diego Maradona ne veut pas porter la flamme ? Peut-être parce qu'il ne sait plus mettre un pied devant l'autre, tout confit de drogue et d'alcool qu'il est, le pauvre homme !

Jusqu'à présent, personne ne m'a encore demandé de porter la flamme... Mais s'ils ne trouvent personne d'autre, je veux bien faire un effort au nom de l'Olympisme !

samedi, 12 avril, 2008  
Blogger Patrick said...

Au fait, efbe, bien sûr que je caricatures tes propos.

Mais quand nous nous permettons de critiquer les pays colonisateurs (Chine pour le Tibet, Russie pour la Tchétchénie), ça m'insupporte, parce qu'on a été une des principales puissances coloniales (ça s'appelait l'Empire Français, et c'était vraiment très immense), et qu'il nous en reste pas mal de miettes plus ou moins grosses un peu partout dans le monde.

En contraste, les Anglais, grands colonisateurs avec nous, n'ont conservé que quelques rares cailloux du genre Pitcairn (48 habitants) ou les Malouines (3000 habitants)... Et s'ils ont gardés d'excellents rapports avec certaines anciennnes colonies comme l'Australie, la Nouvelle Zélande ou le Canada - au point que chacun des pays cités partage avec l'Angleterre son Monarque*, ces pays sont d'authentiques démocraties complètement autonomes...

* Peu de français réalisent que le Canada, l'Australie, etc. sont des Monarchies Parlementaires dont le Monarque en exercice est Elisabeth II... Ce qui ne veut en aucune manière dire que l'Angleterre règne sur le Canada, l'Australie, etc. Se serait aussi stupide que de dire que l'Australie règne sur le Canada parce qu'ils partagent le même Monarque !

samedi, 12 avril, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home