Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mercredi 11 juin 2008

Flickr m'a tuer !

Hier soir, j'étais tranquillement en train de rédiger mon billet du jour quand, tout d'un coup je m'aperçois que toutes les photos du blog se mettre à disparaître, les unes après les autres ...

Alors, je me dis, qu'il doit y avoir un bug chez Flickr, chez qui j'héberge toutes mes images depuis trois ans et demi. J'essaye de me connecter : pas possible. Mon mot de passe n'est plus reconnu.

Alors, je vais farfouiller dans mes mails, et je trouve un mail de Flickr intitulé "Copyright Infringement", et qui m'explique benoîtement que, vu me ma collection d'image inclut des images de tierces personnes, ils se réservent le droit de tout virer d'un coup. Ce qu'ils ont fait, donc.

Voici le passage, en américain dans le texte :

"Don’t upload anything that isn't yours. This includes other people's photographs and/or stuff that you've collected from around the Internet. Accounts that consist primarily of such collections may be terminated at any time."

Bon, faut reconnaître, ils ont pas tout à fait tort, et je ne peux pas totalement désapprouver une politique de protection des droits d'auteurs et du droit à l'image.

Bien d'accord.

Sauf que :

(1) Ils ont tout viré, y compris mes propres photos à moi tout seul.

(2) Je n'ai jamais publié que des photos "basse résolution", de 430 pixels de large, inutilisables pour quelque utilisation autre que dans un blog. Donc, inutilisables pour un quelconque travail de reproduction.

(3) J'ai pris grand soin de créditer à chaque fois l'auteur des images, en mettant un lien vers le document original. Ce qui fait donc connaître les images en question en créant du trafic sur le document original, ce qui est aussi un peu la philosophie d'Internet, quelque part ... C'est d'ailleurs cet excès d'honnêteté de ma part qui a causé ma perte. En effet, ayant mis un lien vers le document original, celui-ci a tout de suite été notifié. Si j'avais "volé" la photo sans mettre aucun lien vers sa source, on m'aurait laissé tranquille, parce qu'on aurait été incapable de faire le rapprochement.

(4) Je ne fais aucune pub dans mes blogs. Je ne retire pas le moindre centime de revenu de la publication ces blogs que je réalise pour mon plaisir. Je fais donc juste de la pub gratuite avec des liens vers ceux d'où viennent ces images, leur générant plus de trafic et de business. En fait, ils devraient plutôt me remercier, je trouve !

Alors, quand j'ai réalisé que non seulement Chez Luc était en ruines, mais Gaïa aussi, un moment j'ai pensé tout supprimer. Et puis non.

Je me suis dit que j'allais laisser ces deux blogs en l'état, tels qu'ils sont, en témoignage du massacre qu'ils ont subi de la part Flickr, un peu comme Oradour-sur-Glane, vous voyez ?

Et puis, la vie continue, le bar reste ouvert, tournons-nous vers l'avenir. Le passé restera là juste pour témoigner ce dont Flickr est capable depuis qu'ils sont passés sous la coupe de Yahoo. Pour ceux qui auraient oublié de quoi Yahoo était capable, je vous renvoie à cet article !

A l'intention de tous ceux qui "possèdent" des images, et qui font détruire des sites qui en font état, je dédie ce petit conte, extrait de "Contes philosophiques du monde entier" :

"Dans un certain pays vivaient un homme très riche et un homme très pauvre. Ils avaient chacun un fils.

L'homme très riche monta avec son fils sur une colline, lui montra le paysage autour de lui et lui dit :
- Regarde. Un jour, tout cela sera à toi.

L'homme très pauvre monta avec son fils au sommet de la même colline, lui montra le paysage tout autour et lui dit simplement :
- Regarde."


A demain.

Pour en savoir plus :
1. Yahoo! envoie Shi Tao en prison pour dix ans (Chez Luc - 2 octobre 2005)

Crédit photo : néant

10 Comments:

Blogger Vicnent said...

Qu'ils sont cons !!!!

A ta santé Luc !!!

(PS : on est du coté d'aix en pro / Avignon, fin aout : on se boit une bière en vrai ?)

mercredi, 11 juin, 2008  
Blogger Patrick said...

J'imagine que Flickr doit avoir des procès et menaces de procès à la pelle... Avec Yahoo pour payer derrière, c'est évidemment tentant de leur réclamer des sous...

Je pense néanmoins que Flickr va perdre quelques clients, avec ces pratiques...

En France, au prétexte de lutte contre la pédophilie, le gouvernement va mettre en place tout un arsenal pour lutter contre les "contenus illicites"... La liberté d'internet va bientôt n'être plus qu'un souvenir !

mercredi, 11 juin, 2008  
Anonymous Anonyme said...

En effet, c'est pas marrant. Mais continu je viens tous les soirs sur ton blog (qui est très très bien)


Un hérétique

mercredi, 11 juin, 2008  
Blogger JR said...

Je compatis, Luc.
C'est vrai que c'est décourageant surtout s'ils ont viré tes photos à toi. Mais ne te décourage pas, continue tes blogs, tu fais pas ça pour Flickr.

C'est trop radical et ça ne fait pas dans le détail ni dans la nuance. Mais d'un autre coté il y a toujours des gens qui abusent. A mon avis ils partagent les torts avec Flickr. Les uns abusent et les autres sont sans discernement.
C'était un compte pro? Peut-être qu'en leur écrivant et en expliquant tu pourrais récupérer au moins tes photos?

mercredi, 11 juin, 2008  
Blogger Jack said...

N'as-tu rien tenté?
Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, la méthode était alambiquée, car il suffit de charger directement ton image sur blogger depuis ton propre disque.
Je vais de ce pas regarder ce qui reste sur mon propre compte flickr...

mercredi, 11 juin, 2008  
Anonymous Anonyme said...

Je suis vraiment désolée Luc...pas très malin de leur part.

Mais ta comparaison avec Oradour, ce n'est pas un peu trop ?

Lointaine.

jeudi, 12 juin, 2008  
Blogger Patrick said...

Oui, Oradour, ce fut "un peu" plus grave, quand même... Je pense que Luc a voulu dire qu'après un massacre, il faut laisser un mémorial...

Au fait, si j'ai bien compris, Flickr, c'est Yahoo, et Blogger, c'est Google...

Flickr/Yahoo a peut-être vu d'un mauvais oeil que leur service était essentiellement utilisé à illustrer un blog du concurrent Blogger/Google...

En ce moment, c'est la guerre ouverte entre Google et Yahoo...

jeudi, 12 juin, 2008  
Blogger Luc said...

@ Tous : merci pour vos réactions, très bonnes pour le moral !

Alors, d'abord, bien sûr, le parallèle avec Oradour Sur Glane c'était juste que, comme pour Oradour, j'ai décidé de laissezr le champ de ruines visitable, pour qu'il y ait une trace de cette éradication gratuite, exhaustive et aveugle. Mais en aucun cas il n'est question de mettre une seule seconde les deux événements sur le même niveau.

Bien évidemment.

C'est vrai que je trouve que Yahoo file un mauvais coton, ces temps-ci. Et ça fait un moment que ça dure ...

Donc, là, je ne tente rien du tout auprès de Flickr. J'ai évidemment une copie de tout ce que j'ai mis en ligne, en ce qui concerne mes propres photos. Pour le reste, comme j'avais pris la peine de chaque fois mettre un lien sur le document original dans mon "crédit photo", c'est assez simple de "restaurer" les pages, quand le lien est toujours actif, bien sûr ...

Un blog de ce type, c'est un journal en ligne. Que faites-vous de vos journaux une fois lu ?

Je restaurerai donc quelque articles qui me tiennent à coeur et ceux vers lesquels je mettrai des liens dans les nouveaux articles, de façon à ce que, ceux qui lisent les nouvelles du jour et les articles associés ne voient aucune image manquante.

Là, j'utilise "Picasa", de Blogger, qui est de fait le système d'insertion d'image associé à Blogger. Ce n'est pas aussi performant que Flickr, mais ça marche.

Si vous avez des suggestions pour une autre solution pour remplacer Flickr, je suis preneur.

:-)

(P.S. pour Vicnent : Ca aurait été avec grand plaisir ! Mais fin août, si tout va bien, on sera du côté de Saint Pétersbourg ...)

samedi, 14 juin, 2008  
Anonymous Sugus said...

Incroyable ton histoire !
Ont-ils vraiment supprimé tes photos sans avertissement? Ils disent sur leur site qu'ils avertissent d'abord en cas de problème et qu'ils suppriment ensuite.
S'agissait-il d'un compte pro payant?

Je découvre juste ton blog.
A +

jeudi, 26 juin, 2008  
Anonymous Sugus said...

Hello,
J'ai fait un billet avec un lien vers ton blog.

jeudi, 26 juin, 2008  

Enregistrer un commentaire

<< Home