Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

mardi 14 avril 2009

Le voyage immobile, c'est pour 2030



D'après une interview de Ray Kurzweil, en 2030, on va pouvoir faire des voyages immobiles. Comment ? De la façon suivante d'après Ray Kurzweil :

"Dans la fin des années 2020, des nanorobots dans notre cerveau (arrivés là via les vaisseaux capillaires) vont créer des environnements de réalité virtuelle à immersion totale depuis l'intérieur de notre système nerveux. Si donc vous désirez aller dans un environnement de réalité virtuelle, les nanorobots vont suspendre les signaux provenant de vos sens réels, et vont les remplacer par les signaux que votre cerveau recevrait si vous étiez réellement dans cet espace virtuel. On va donc pouvoir expérimenter une immersion totale incorporant tous nos sens. Vous aurez un corps dans cet espace virtuel que vous pourrez contrôler exactement comme votre corps réel, mais il n'a pas besoin d'être le même corps que celui que vous avez dans la réalité. Nous pourrons interagir avec d'autres personnes dans ces environnements de réalité virtuelle. Ceci va remplacer la plupart des voyages."

Effectivement, on pourra aller visiter des espaces réels ou imaginaires, exactement comme si on y était !

2030, c'est demain ...

Pour en savoir plus :
1. Going Down The Rabbit Hole (Good magazine)
2. Raymond Kurzweil (Wikipédia)

Crédit image : Digital Blasphemy

8 Comments:

Anonymous Pauline said...

c'est formidable ce que la technologie va permettre, mais est ce que ça ne risque pas d'être dangereux? (problèmes de distinction monde réel/monde virtuel, "manipulation" de personnes en leur envoyant des "visions" par l'intermédiaire de ces nanorobots, utilisation de ces voyage comme une "drogue" et accoutumance et donc perte de la notion de réel,...)
Je pense que du moment que ça reste bien contrôlé, ça pourrait être bien...

mardi, 14 avril, 2009  
Blogger Jack said...

On nous l'a déjà fait au cinéma avec Total Recall, magistralement interprété par le gouverneur de Californie : "et tu te casses sur Mars...et tu te casses sur Mars...".
Quelque fois la réalité dépasse, de beaucoup, la fiction.

mardi, 14 avril, 2009  
Anonymous Nimbus said...

Désolé mais pour moi c'est irréaliste...
A imaginer que nous soyons déjà capable de créer de tels nanorobots, cela suppose surtout que nous ayons absolument toute la connaissance nécessaire pour créer les univers voulus : c'est à dire comprendre et remplacer les mécanismes multiples de perception, la façon dont ils sont traités, etc. Et à mon sens on en est très loin, le cerveau ne fonctionne pas comme une machine dont il suffirait de changer deux trois câbles...

mardi, 14 avril, 2009  
Blogger Betty said...

ah parceque vous vous ne faites pas déjà des voyages immobiles ?????..... bon Luc j'reprendrais bien un p'tit far au pruneau pour changer ? ;-)

mardi, 14 avril, 2009  
Blogger Patrick said...

Betty a raison : pas besoin de nanorobots pour s'envoyer en l'air (vers Mars ou ailleurs)... Elle doit parler en connaisseuse ;-)

Ceci étant, les théories de Ray Kurzweil relatives à l'approche d'une singularité technologique méritent d'êtres parcourues (The singularity is near). On peut y entrevoir une extension du concept de noosphère (Teilhard de Chardin) vers une infosphère dont le support sont des machines... Teilhard de Chardin voyait un aboutissement de l'évolution vers l' "Absolu", le "Point Oméga" - impliquant sans doute une dématérialisation de l'esprit (plus besoin de support physique). Je ne sais pas vers quoi nous emmène la théorie de la singularité... Toutefois, il y a une très grande part de science fiction dans ses idées...

Betty, tu viens faire un tour sur Mars ?

mardi, 14 avril, 2009  
Blogger Bruno du grand sud est said...

Quelle merde! c'est trop loin, en 2030, Angélina Jolie aura 55 ans,va falloir que j'en tienne compte pour ma commande de ces nanorobots.

mercredi, 15 avril, 2009  
Anonymous Anonyme said...

franchement, voyager c'est bien plus que des images, c'est interagir avec d'autres gens et d'autres cultures, pas vraiment se déplacer dans un univers artificiel. Ce truc me semble être encore qu'un bazar fumeux de marketing.

Les voyages au sens réels du terme ont encore de beaux jours devant eux. Abat le virtuel !

-- nicolas

mercredi, 15 avril, 2009  
Blogger Bruno du grand sud est said...

ouais, un peu comme les livres et les films c'est que des foutaises pour ceux qui n'ont aucune imagination.

dimanche, 19 avril, 2009  

Enregistrer un commentaire

<< Home