Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

jeudi 7 janvier 2010

Le point sur la grippe porcine mexicaine H1N1



D'après TF1, voici où nous en sommes sur la grippe porcine H1N1, dite "grippe mexicaine", dite "grippe A". On en est pour l'instant à 200 morts, à comparer aux 2500 morts de la grippe saisonnière habituelle, en n'oubliant pas que la dite grippe saisonnière "banale" pourrait bien aller jusqu'à 6000 morts. Juste pour qu'on ait un repère, vous voyez ?

Bon.

Alors, voyons : avant que tout le pataquès se déclare, j'avais fait un petit point de la situation en septembre 2009. On pouvait faire des prédictions, vu que l'épidémie déclarée en avril 2009 avait eu tout le temps de s'épanouir dans l'hémisphère Sud. Vu que, là bas, quand chez nous c'est l'été, chez eux, c'est l'hiver. Vous voyez ?

Bon.

Donc, avec les taux de mortalité enregistré pendant l'épidémie de l'hémisphère Sud, j'avais pronostiqué en septembre ... voyons ... 312 morts (ce qui était très loin des chiffres délirants annoncés à l'époque). On en est où, là, alors qu'on a dépassé le pic de l'épidémie ? A 200 morts ?

Bon.

Alors, apparemment, Roselyne Bachelot aurait mieux fait de lire "Chez Luc", elle ne se serait pas retrouvée avec 90 millions de doses de vaccins inutilisées sur les bras. En effet, elle a commandé 94 millions de doses, et, à ce jour, seules 4 millions de personnes ont été vaccinées en France, soit moins de 7% de la population française !

Alors, je vais vous dire : ce qui m'a profondément déplu, c'est la façon quasi totalitaire dont cela a été organisé :
- Convocation dans des gymnases, où on se fait vacciner par des internes ou des militaires, après avoir fait la queue dehors, dans le froid, pendant des heures.
- Impossibilité de choisir le vaccin, imposé d'office parmi les 6 vaccins disponibles en France. (avec ou sans adjuvant, à virions entiers ou fragmentés, à culture sur cellule ou sur oeuf, en flacon de 10 doses ou en monodose, etc ...)
- Impossibilité de se faire vacciner pas son médecin traitant (qu'on nous a d'ailleurs imposé par ailleurs pour tout type de consultation avant d'aller voir un spécialiste !). Nous sommes le seul pays d'Europe où ça a été le cas !!!

Ce genre de méthode peut être acceptable à la limite en temps de guerre. Mais nous sommes en 2009. Et en plus, c'est une épidémie beaucoup plus bénigne que la grippe saisonnière classique.

Alors, une fois de plus, le Colbertisme à la française a frappé, et Roselyne Bachelot a beau avoir fait un virage à 90 degrés au début de la semaine, elle ne sort pas grandie de la façon dont elle a géré cette crise !

Pour en savoir plus :
1. Pandémie imminente de la grippe mexicaine H1N1, selon l'OMS (Chez Luc - avril 2009)
2. La grippe mexicaine H1N1 et le principe de parano (Chez Luc - septembre 2009)
3. Grippe H1N1: la moitié des commandes de vaccins résiliée, les généralistes impliqués (AFP)
4. Grippe H1N1: les journalistes se défaussent, les autorités trinquent (AFP)
5. Grippe H1N1: près de 4 millions de personnes vaccinées en France (AFP)
6. Grippe A-H1N1 Les Vaccins utilisés en France (site gouvernemental de la Moselle)

Crédit infographie : TF1

17 Comments:

Blogger Jack said...

Comme l'a signalé Pad dans les précédents postes sur la grippe A, non seulement cette argent aurait été plus utile sur d'autres motifs de préoccupation en matière de santé publique; mais le pire est qu'il entame gravement la crédibilité des services chargés de futures épidémies. Il démontre si besoin est que nous sommes désormais dans une époque où les décideurs prétendent éliminer tous les risques, or la vie sans risque n'est simplement pas la vie.

jeudi, 07 janvier, 2010  
Blogger Alexis said...

On est en 2009 ? Encore ?

Ou alors c'est la guerre ! On nous cache tout, on nous dit rien !

vendredi, 08 janvier, 2010  
Blogger Luc said...

@ Alexis : "On est en 2009 ? Encore ?"

Ben oui : au moment où cette procédure a été décidée et mise en oeuvre, on était en 2009. En 2010, la première chose que Roselyne Bachelot a fait, c'est de faire machine arrière toute ...

Ceci dit, là tout de suite, je te confirme : on est bien en 2010 ! :-)

vendredi, 08 janvier, 2010  
Anonymous Anonyme said...

Personne ne t'a forcé à soutenir et à voter pour cette bande d'incompétents...
Maintenant il faut assumer!

vendredi, 08 janvier, 2010  
Blogger Jack said...

@anonyme : j'aimerais que tu nous expliques pourquoi, donner son vote à un parti ou un homme, annulerait automatiquement le droit d'émettre une critique. Drôle de conception de la démocratie : "on vote et on ferme sa gueule" en quelque sorte?
Pour ma part, je crois au contraire qu'il faut rester vigilant et ne pas craindre de critiquer son propre camp, si l'on est pas d'accord. C'est même un devoir, lorsqu'on a un minimum d'honnêteté intellectuelle.

vendredi, 08 janvier, 2010  
Blogger Luc said...

@ Jack : Bien dit !

Au passage, cher Anonyme, saches que j'ai autant voté contre Ségo (la ravie de la crèche) que pour Sarko. Sinon plus ... T'as voté quoi, toi, en 92 ? Le Pen ou Chirac ?

vendredi, 08 janvier, 2010  
Blogger Luc said...

Les dernières nouvelles du front : 233 décès liés à la grippe A(H1N1) en France (Reuters)

vendredi, 08 janvier, 2010  
Blogger Padraig said...

Hâtez-vous ! Les centres de vaccination vont fermer le 30 janvier ! Ce serait vraiment dommage de laisser ces dizaines de millions de doses de vaccin se gâter. Donc, même si l'épidémie est passée, même si en tous cas ça n'avait aucune gravité, même si vous l'avez déjà eu (la gripette ou le vaccin, peu importe), rendez-vous dans votre centre de vaccination...

Et comme pour les soldes, peut-être aurez-vous droit à deux doses pour le prix d'une !

Et Roselyne sera contente, et ça, c'est essentiel...

Donc, cette triste affaire aura coûté deux milliards d'euros ? Deux milliards qui auraient été mieux employés pour des causes réelles et concrètes, comme en Haïti...

vendredi, 22 janvier, 2010  
Blogger Jack said...

Tu as raison Pad, mais après c'est toujours plus facile, qu'avant de savoir.
Ce qui fait la grandeur de ceux qui nous dirigent, tu devrais le savoir Pad, c'est de prendre des décisions, avec des données insuffisantes...

vendredi, 22 janvier, 2010  
Anonymous Anonyme said...

Bonjour, merci pour ce côté bar sympathique que j'ai découvert il y a quelques temps déjà, et que je lis avec bonheur, amitiés aux quatres larons!Je voulais juste dire que cette vaste prépa pandémie avec campagnes de vaccinations était plus que nécessaire dans le sens ou les habitants de tous les pays du monde besoin d'être préparé mentalement et physiquement à des pandémies futures bien plus sérieuses et avec moultes déces.On ne prépare pas une nation entière à ce type de fléau en un clin d'oeil et il fallait préparer les Français au pire car le pire, hélas reste possible plus tard; exemple:Canada, ils ont eu deux vagues et ont échappés à la troisième grâce aux campagnes de vaccinations très prises au sérieux par les canadiens.Ici France nous n'avons pas encore eu de deuxième vague,et le danger n'est pas encore écarté qu'il nous en tombe encore une courant 2010, même si ce risque semble diminuer de jours en jours.Maisles Canadiens étaient au parfum pandémique bien avant nous et les campagnes d'info et de sensibilisations installées bien avant les nôtres... Donc judicieux avec un virus qui peut muter rapidement et devenir très invasif, de prendre des précautions et de pratiquer la politique du pire, d'autant que cela permet aux concitoyens de prendre des habitudes d'hygiène et de vie qui leur permettront de survivre si la situation devenait gravissime. Un exemple, il était conseillé déjà en 2008 de faire le vaccin pneumovax23 contre 23souches de pneumoccoques au Canada ,je l'ai fait de suite même vivant en France d'autant qu'il semble valable plusieurs années,trouvant cela terriblement logique pour évter les surinfections à pneumoccoques car je suis fragile . Certains de mes amis français ne l'ont fait qu'en 2009 car il leur a été conseillé par leur médecin.De toute façon, il fallait une préparation pour les futures pandémies à venir qui seront d'après l'institut Pasteur et autres sources scientifiques, inévitables: trois par siècle probables voir plus... Au moins les gens ne seront plus "choqués" par les campagnes massives de vaccination qui deviendront sans doute monnaie courante dans les siècles à venir. Mais c'est juste un avis perso, sourire... On n'a pas le droit de laisser un peuple dans l'ignorance, c'est une chance que le virus semble un peu calmé et que nous soyions passé au travers pour l'instant. Il semble que grâce aux précautions, la grippe saisonniere ait aussi fait moins de dégats, preuve que nous ne faisions de toute façon pas assez attention à nos principes d'hygiène, au moins,ça apprend aux gens à se respecter mutuellement et à ne plus éternuer à la figure des autres. Si Mme Bachelot n'avait pas stocké ces vaccins et que nous ayions eu une pandémie meurtrière, on lui aurait reproché son manque d'initiative, hors tous les pays qui en avaient les moyens ont acheté des vaccins pour leurs concitoyens très rapidement... Nous ne sommes pas le centre du monde et un virus ça se balade aux quatres coins du globe, ensuite person,ne ne peut véritablement savoir s'il va muter ou pas et son histoire n'est pas encore finie, "n'enterrons pas la pandémie avant de l'avoir tuée..." Très bonne continuation à vous et au plaisir...Pense également que l'on peut voter pour un homme et critiquer ce même homme sans avoir à regretter son vote... Signé ATYSSI

dimanche, 24 janvier, 2010  
Blogger Luc said...

En septembre 2009, j'avais pronostiqué 312 morts

Résultat des courses à la fin de l'épidémie : Grippe H1N1 : 291 décès en France métropolitaine (source : AFP 11 janvier 2010)

Bon, je sais que je ne peux pas compter sur vous pour me donner vos félicitations. Je me les donne donc moi tout seul : "putain, Luc, t'es un bon, quand même !"

:-)

samedi, 13 février, 2010  
Blogger Jack said...

Ce qu'en disent certains professionels de article de S&A, ils maintiennent la pression (timidement)

lundi, 15 février, 2010  
Blogger Jack said...

Si j'ai bien compris ce virus qui tue 10 fois moins que le virus de la grippe hivernale annuelle, semble avoir fait régressé ce dernier : en conclusion cette "pandémie" pourrait bien avoir sauver des vies...

lundi, 15 février, 2010  
Blogger Jack said...

Comme quoi le pire n'est jamais sûr

lundi, 15 février, 2010  
Blogger Luc said...

@Jack : Ton article de S&A reste fort opportunément muet sur l'info suivante : nombre de décès en France liés à la grippe saisonnière (au 11 janvier).

lundi, 15 février, 2010  
Blogger Padraig said...

Luc, tu t'es gouré de 21 morts... Pas fameux, ton pronostic ;-)

Pour la grippe saisonnière, si j'ai bien compris,le rythme de croisière, c'est 5 000 morts par an...

Bravo, Sanofi-Adventis et consorts. Vous nous avez bien eu ! Et nous sommes tous les dindons de cette farce planétaire !

Au fait, vous pouvez utiliser vos masques inutilisés en les décorant un peu et en les portant dans la rue : c'est mardi gras, demain ! Et aussi boire la solution alcoolique anti contamination : qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse !

lundi, 15 février, 2010  
Blogger Jack said...

Luc, c'est écrit en bas de l'article, sous REPERES écrit en bleu...Tu as l'air d'avoir du mal à rester concentré ces temps-ci...

lundi, 15 février, 2010  

Enregistrer un commentaire

<< Home