Chez Luc (brèves de comptoir)

"Chez Luc", le bar où l'on peut venir bavarder ensemble à propos des choses qui fâchent, ou qui réjouissent, ou qui émeuvent ... Je vis près d'Avignon, en Provence. J'ai trois bons copains qui viennent au bar pour nous raconter la dernière du jour : Jack, de Belinto en Provence, Patrick, d'Audierne en Bretagne, et Philippe, de Piriac en Bretagne du sud (qu'on appelle aussi "Pays de Loire").

Les auteurs (le patron et les habitués)

Photo Luc

Luc, Avignon

Photo Padraig

Padraig, Audierne

Photo Jack

Jack, Belinto

Photo Philippe

Philippe, Piriac

dimanche 11 juillet 2010

Microsoft abandonne le "Kin"



Comme vous le savez, tout ce qu'il savent faire, chez Microsoft, c'est faire de très mauvaises copies de ce que font les autres, et le vendre très cher. Le plus fort, c'est que ça marche.

Enfin, ça marchait.

Parce que, chez Microsoft, ça commence à se voir, que leurs produits sont tout pourris. Le dernier exemple hilarant en date, ça a été le plantage planétaire de tous les Zune 30GB le 1er janvier 2009. Mais si, le Zune, vous savez ? Cette copie pathétique de l'iPod d'Apple. Vous n'en n'avez jamais vu en vrai ? Moi non plus !

Eh bien, vous ne verrez pas non plus le "Kin", ce fabuleux téléphone que Microsoft a mis sur le marché quand il a vu le succès foudroyant de l'iPhone. En fait ce téléphone ne sera resté en vente que 48 jours sur le marché américain, avant que Microsoft ne réalise enfin l'énormité de sa bévue. Combien en ont-ils vendus en 48 jours ? Secret défense ! Peut-être Padraig en a-t-il acheté un ? C'est vrai qu'il est tentant avec son superbe design et son "vrai clavier" !

Microsoft a racheté "Danger Incorporated" (sic !) en 2008 en déboursant 500 millions de dollars pour récupérer la fabuleuse technologie du téléphone que vous voyez, qu'ils ont ensuite équipé du très performant système Windows CE. Le 30 juin 2010, Microsoft a décidé de retirer ce téléphone du marché !

Si Microsoft eux-même commencent à réaliser à quel point ils sont mauvais, il y a peut-être de l'espoir ...

Pour en savoir plus :
1. Post mortem: KIN's tragic demise (ars technica)
2. Microsoft Kin (Wikipedia)
3. Kin (site officiel)
4. Plantage planétaire de tous les Zune 30GB de Microsoft ! (Chez Luc)

Crédit photo : ars technica

20 Comments:

Blogger Padraig said...

J'ai été tenté, bien sûr, mais il n'y avait qu'un clavier QWERTY...

dimanche, 11 juillet, 2010  
Blogger Padraig said...

Je me suis demandé si Microsoft avait réussi quelque chose dans le domaine du hardware. C'est pas leur truc, mais enfin...

Et mes yeux se sont posés sur ma main droite, qui agitait ... une souris Microsoft. Certes, c'aurait pu être une autre marque, mais voilà. Cette souris a deux boutons et une molette. Corrigez-moi si je me trompe, mais il fut un temps où Apple se gaussait de ce genre de souris en expliquant que "un seul bouton, c'est vachement mieux".

Mais au fait, les souris pour Mac, ça a combien de boutons, maintenant ?

Merci, Microsoft !

Et puis il y a la console de jeux Xbox 360, qui, tout bien pesé, est plutôt mieux que la console de jeux Apple, je trouve...

lundi, 12 juillet, 2010  
Blogger Luc said...

@ Pad : Aaaah les boutons, Microsoft, ils ont toujours aimé ça ! Des souris avec deux, trois boutons ...

Ce qui est sympa avec les souris à deux boutons, c'est que les gauchers, ils l'ont dans l'os. Ah oui, j'oubliais, les utilisateurs, Microsoft, c'est le cadet de leur souci.

Quand à Apple, uns souris avec un bouton ? Quel bouton ?

Hé hé hé ...

mardi, 13 juillet, 2010  
Blogger Padraig said...

Les gauchers n'étant pas tous des imbéciles patentés, la plupart savent entrer dans le gestionnaire de souris et cliquer sur la case "gaucher" !

Mais peut-être qu'il n'y a pas de gestionnaire de souris, sur un Mac ?

Quand à une souris sans boutons, on verra bien si la mayonnaise prend. Et si oui, on remerciera tous Apple d'avoir ouvert la voie !

mardi, 13 juillet, 2010  
Blogger Jack said...

Pan sur le bec Luc: un conseil, évites de parler de Windows, tant que tu as décidé de ne pas y entrer...

mardi, 13 juillet, 2010  
Blogger Luc said...

@ Pad et Jack : "Pan sur le bec Luc !"

Effectivement !

Ah, là, je dois reconnaître que je suis complètement bluffé par l'univers merveilleux de Microsoft.

Donc, voyons si j'ai bien tout compris.

Si on contemple une souris Microsoft, puisque c'est cela dont il s'agit. Il faut bien reconnaître que c'est un chef d'oeuvre d'ergonomie. En effet la forme en est galbée vers la gauche pour bien épouser la paume de la main droite. De plus, le bouton gauche ("bouton principal", selon l'archétype Microsoft) est bien plus grand que le bouton droit et est bien positionné pour tomber naturellement sous l'index de la main droite de l'utilisateur. Et oh ! Il y a même un petit rebord pour éviter que l'index dérape malencontreusement du bouton gauche vers le bouton droit !

On a donc là une souris savamment pensée pour la main droite de l'utilisateur droitier.

Alors donc, ce que vous m'expliquez, à moi, ignare du monde magique de Microsoft, c'est qu'il suffit de "rentrer dans le gestionnaire de souris et cliquer sur la case "gaucher" " pour transformer cette souris pour droitier en souris pour gaucher.

Fantastique !

Alors, raconte : ça se passe par un basculement instantané ou assiste-t-on à un morphing progressif de la souris Microsoft ?

Et d'ailleurs, comment ça marche ? La souris Microsoft est-elle construite avec des matériaux à mémoire de forme qui lui permet de se déformer pour se transformer de souris pour droitier en souris pour gaucher ?

Vous avez raison : l'avance technologique de Microsoft est proprement stupéfiante !

mardi, 13 juillet, 2010  
Blogger Padraig said...

J'ai trois souris Microsoft en usage courant, (et encore quatre vieilles souris dans un carton), toutes sont symétriques.

Mais, Luc, tu me donnes envie d'essayer une souris plus ergonomique ! Et chez Microsoft, c'est possible !

mardi, 13 juillet, 2010  
Blogger Luc said...

@ Pad : Ah bon ? T'as réussi à trouver des souris Microsoft symétrique ? Bravo ! Tu va pouvoir inviter des amis gaucher chez toi.

Ceci dit, j'en conclus donc que, dans ta collection de souris Microsoft, tu n'as pas celle-ci, ni celle-là, ni celle-là, ni celle-là, encore moins, ma préférée : celle-là !!!!

mardi, 13 juillet, 2010  
Blogger Luc said...

@ Pad : Si t'as remarqué, la souris Microsoft dont j'ai parlé plus haut, je ne l'ai pas choisie au hasard : c'est la première souris commercialisée par Microsoft, longtemps après que la première souris (avec un seul bouton) soit apparue sur l'ordinateur Apple Lisa, en 1983.

mardi, 13 juillet, 2010  
Blogger Jack said...

@Luc: Drôlement plus belles, que ma vielle souris Microsoft(symétrique), mais doit-on prêter sa souris même à un gaucher, avec tous ces microbes?

mercredi, 14 juillet, 2010  
Blogger Padraig said...

La seule souris commercialisée sous son nom par Apple (en dehors de la souris à surface tactile mentionnée par Luc) semble être celle-ci : Souris Apple.

Trop forts, chez Apple : elle n'a pas deux, ni même trois, mais QUATRE boutons. Et c'est sans compter une boule de défilement au dessus ! Cool ! Microsoft est proprement enfoncé, là ! Du coup, je vais réfléchir pour me convertir au Mac... Ah, oui, c'est vrai, le Mac, ça n'intéresse plus trop Steve. Bon. Je reste avec mes PC.

mercredi, 14 juillet, 2010  
Blogger Luc said...

@ Pad : Bien évidemment !

Bon, j'explique : comme tu le sais certainement, si le monde PC-Windows est totalement fermé et incompatible avec le reste de l'univers, le monde Mac, lui est compatible avec tout le monde et totalement ouvert. Les Imacs sont équipés de puces Intel, et, si on insiste vraiment, on peut même faire tourner Windows sur un Mac ! Alors, bien évidemment, il faut pour cela disposer d'une souris "boutonneuse" à la mode Microsoft.

Mais ma souris, bien évidemment, est configurée comme une vraie souris Apple, c'est à dire parfaitement symétrique, et avec un seul bouton.

Tu remarqueras, d'ailleurs que, chez Apple, il n'y a pas de coche "droitier / gaucher" dans le panneau de configuration souris : parfaitement inutile !

mercredi, 14 juillet, 2010  
Blogger Padraig said...

Luc, pourrais-tu dire à Steve qu'on dit "défilement" et non pas "défileme"...

Alors c'est cool ! Pour obtenir les menus contextuels, il te faut deux mains ! Super pratique !

Je pense quand même que d'autres utilisateurs de Mac moins fondamentalistes configurent leur souris plus normalement, et affectent les boutons gauche et droite selon qu'ils sont droitiers ou gauchers. Comme sur un PC, quoi...

mercredi, 14 juillet, 2010  
Blogger Luc said...

@ Pad : L'interface Mac OSX ne nécessite pas de menus contextuels ! Donc, pas besoin de "bouton pour menu contextuel".

La simplicité, je te dis : la simplicité !

jeudi, 15 juillet, 2010  
Blogger Padraig said...

Luc, je suis très content de te rendre service en te faisant découvrir les menus contextuels de OSX, accessibles d'un simple clic avec une souris à deux boutons, ou avec un clic et un appui sur la touche "Ctrl" si la souris n'a qu'un bouton...

Essaye, tu verras, c'est super, les menus contextuels ! Surtout avec une souris digne de ce nom (de marque Microsoft par exemple)...

jeudi, 15 juillet, 2010  
Blogger Jack said...

Vous n'imaginez pas le nombre de trucs compliqués que Luc est capable de faire simultanément... si, si je vous jure!
Mais 2 boutons sur une souris, c'est au dessus de ses forces (enfin surtout sous Windows)...c'est proprement incompréhensible!

jeudi, 15 juillet, 2010  
Blogger Luc said...

@ Pad : Ah oui, t'as raison : il y a des menus contextuels sur MacOSX ! Depuis quand, je n'en sais rien, vu que je ne m'en suis jamais servi, l'interface utilisateur du Mac étant suffisamment claire pour pouvoir s'en passer.

Pourquoi ont-ils fait ça ?

Une seule explication : que les utilisateurs Windows qui passent au Mac (si si, il y en a de plus en plus !) ne soient pas trop dépaysés !

Franchement je ne vois que ça comme explication !

jeudi, 15 juillet, 2010  
Blogger Padraig said...

Je suis très fier d'avoir initié Luc au monde merveilleux des clics droits et des menus contextuels. Sa productivité va faire un grand bon en avant !

Merci qui ? Merci Microsoft ;-)

vendredi, 16 juillet, 2010  
Blogger Luc said...

D'après cnet France, Microsoft aura réussi à écouler 500 Kins !

Rhoo ! 500 téléphones Microsoft vendus dans le monde en 2010 !

C'est pas beau ça ? Elle est pas belle, la vie ?

Double tournée de clafoutis de la part du patron !

lundi, 19 juillet, 2010  
Blogger Padraig said...

Ce qui est bien, avec Microsoft, c'est qu'ils laissent beaucoup de place à la concurrence.

Je pense qu'il doit être rarissime de trouver des félés de Microsoft qui achètent tout de la marque sans même considérer la concurrence : OS, Logiciels, navigateur, lecteur mp3, téléphone, console de jeux, jeux, souris, clavier, webcam, etc.

Donc, comme le "Kin" n'était pas bon, personne ne l'a acheté, et puis voilà... Pas de quoi fouetter un chat ! C'est la vie normale de sociétés normales !

mardi, 20 juillet, 2010  

Publier un commentaire

<< Home